Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

La sage femme a été odieuse avec moi!

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 621 lectures | ratingStar_96147_1ratingStar_96147_2ratingStar_96147_3ratingStar_96147_4

Même si ma première grossesse s'est déroulée mieux que que la deuxième, cette fois, je partai confiante, je savai comment cela allait se derouler.

J'ai gardé des souvenirs magnifiques de mon premier accouchement bien que très long.

La sage femme était adorable, très respectueuse envers moi, me tenant la main vers la fin, me caressant les cheveux en me felicitant que je faisais bien. Puis adorable avec ma fille, douce, lorsqu'elle l'a posée sur moi.

Avec la deuxième sage femme, ça a été tout autre cette fois, j'ai accouché en 6 heures, suis arrivée deux heures à la maternité avant la délivrance.

Et de toute ma vie, personne ne m'a jamais autant manqué de respect qu'elle en deux heures.

Je me suis sentie bovine sous ces doigts, un paquet de viande qu'on fouille.

Elle me parlait sèchement, restait deux minutes, repartait.

Quand les douleurs sont devenues terribles, j'ai insisté pour rester assise car de cette façon elles s'atténuaient un peu,

Elle m'a dit de m'allonger qu'elle n'entendait plus les bips du monito, et elle m'a laissée comme ça. Plusieurs choses ensuite,

Sa façon de me regarder froidement lorsque j'ai commencé à gémir lors de contractions vraiment dures, les dernières.

J'ai dû l'appeler pour dire que je poussai, elle est revenue la bouche pleine, m'a ecartée les cuisses, m'a fouillée, m' demandé de ne pas pousser sans elle…

(ça faisait un moment déjà que je retenai mais bon presque impossible quand ça commence).

Puis elle s'est mise d'un coup à me demander de pousser, elle ne suivait plus mon rythme, me faisait du coup pousser deux fois. Et je me suis vite epuisée, je sentai mon fils revenir y être presque puis repartir encore.

Lorsque je lui ai dit que je n'y arriverai pas comme ça, elle m'a engueulée en me disant que ce n'était pas bien, que je ne savai pas le faire, qu'elle allait appeler le gynéco. Je me suis mise à pleurer,

J'ai dû être laide à ce moment là parceque j'ai poussé un cri bestial, j'ai forcé de tout mon corps et mon ange est arrivé. Je me suis sentie honteuse devant cette femme, je me suis dis qu'elle avait du voir de nombreux accouchements et que j'avais dû lui paraître ridicule.

Mon fils est né avec son petit crâne tout allongé. Et c'est la première chose qu'elle m'a fait remarquer.

Vous voyez ? Fallait m'écouter.

J'ai projeté toute ma honte sur mon fils et je le trouvais laid, avec ce crâne allongé, j'avais honte de le montrer à la maternité. Il est né la peau toute gonflée, le visage envahi de boutons, la tête allongée… je me disai que c'était de ma faute, que tout le monde allait voir que j'avais "mal poussé comme on m'a dit"

Il était loin d'être le petit ange adorable qu'était ma fille à sa naissance.

J'ai beaucoup pleuré depuis. Je me suis confiée à ma gyneco, aussi. J'ai pu en parler à mon homme, parce que je me sentai honteuse aussi a ses yeux. De ne pas avoir été à la hauteur.

Mon fils a contribué à ma guérison, si vous pouviez voir comme il est beau… adorable, petit amour…

Ce que cette "aventure" m'a laissée.

C'est la peur d'accoucher une autre fois, de revivre ça, pas l'accouchement en lui même, mais l'atmosphère médicale de cet accouchement.

J'espère que des sages femmes vont me lire, et que si elles se reconnaissent dans mon témoignage, elles comprennent qu'un accouchement ce n'est pas que de la mécanique…

Que la machine a un coeur gros des émotions qu'elle vit, et quelles émotions parceque les plus belles de sa vie,

Et que vous n'avez en aucun cas le droit de gâcher cela.

Vous êtes les gardiennes du Temple. Nos gardiennes. Celles qui nous protègent dans ce moment où nous sommes si vulnérables.

Vous n'avez pas le droit de nous faire du mal. Vous étes censées avoir fais des études pour ça. Bossez bien le chapitre psychologie.

Pour les mamans, j'aimerai beaucoup être rassurée par vos témoignages, si vous avez vécu ce genre d'expériences, ce que vous avez ressenti…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


96147
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages