Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le col est complètement effacé, et toujours ouvert à 1.

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 10/02/10 | Mis en ligne le 22/07/12
Mail  
| 634 lectures | ratingStar_279098_1ratingStar_279098_2ratingStar_279098_3ratingStar_279098_4
Voici le récit de mon accouchement, la grossesse a été difficile mais j'ai au moins eu un super accouchement ! Les jours précédents : Jeudi 28 janvier, rendez-vous du 9e mois, l'obstétricien me dit qu'elle me donne 3 jours au grand maximum une semaine. Le col est complètement effacé, et toujours ouvert à 1. Mon homme est dans un état d'excitation indescriptible, cela fait des mois qu'il attend et languit de voir ce bébé qui est le premier pour lui. Le plus dur est passé, je suis à 37 SA et la menace d'accouchement prématuré est enfin écartée. Nous partons donc de la maternité heureux, et lui me harcèle ; -) en me disant "allez accouche ce we steup" , non seulement il languissait mais en plus s'inquiétait de louper la naissance si cela se déclenchait à une heure de pointe car il travaille à 1h de la maison quand ça roule et comme on m'avait dit de ne "pas traîner" vu que c'est mon 4e et qu'en général j'accouche vite… Vendredi 29 janvier ; pas de signe de travail, j'ai toujours des contractions mais pas plus que d'habitude, par contre elles me font mal et je sens qu'elles continuent d'agir sur le col. Le soir j'accompagne ma fille à son audition, ouf, je peux y assister en entier, j'avais peur que ça se déclenche à ce moment là. Mes enfants partent chez leur père pour le we, nous nous retrouvons seuls avec mon conjoint… Samedi 30 janvier : Mon beau-frère me rappelle en plaisantant nombres de fois qu'il ne veut pas que j'accouche le 31 car c'est SON anniversaire rien qu'à lui, je lui rappelle que cette petite sera certainement une chieuse comme sa mère et qu'il est mal parti pour la date de naissance…lol. L'après-midi nous devons accompagner mon fils ainé à une galette des rois dans une salle d'une association pour les enfants autistes (il s'est inscrit dans un projet au collège pour faire des rencontres et activités avec cette association). Or cette association se trouve à 500 m de la maternité, donc mon homme me traque encore en me disant "allez on y est, on dépose William et on file à la maternité direct pour la naissance" ;-). Le matin j'ai vu et senti que le bébé est encore descendu d'un cran… patience… L'après-midi se passe, nous faisons les magasins (pas vus pendant 6 mois pour moi qui suis restée allongée ! ) en attendant William. Aucun signe de travail particulier au grand désespoir de mon homme. En fin d'après-midi nous récupérons William et le ramenons chez son père. Nous réfléchissons à quel restaurant nous pourrions bien aller le lendemain pour nous en faire un petit dernier tous les 2 en amoureux avant que la petite graine n'arrive… J'ai assez mal au ventre en continu, pas vraiment des contractions habituelles. Il est minuit onze et je rappelle à mon homme de souhaiter bon anniversaire à notre beau-frère, nous lui laissons un message sur facebook en lui écrivant ironiquement "bon anniv et une petite contraction pour toi …" Nous éteignons la lumière, je pose la tête sur mon homme comdab pour m'endormir. Minuit treize (j'ai le réveil à côté lol) , je sens un gros clac dans mon corps, et plein de liquide chaud qui s'écoule. Je me relève d'un bond et dit à mon homme, je crois que je viens de perdre les eaux !!! (je précise que je n'ai jamais perdu les eaux pour les 3 premiers). Je cours au wc, ça continue de couler, je ne sais plus ce que je fais, je me mets à trembler comme une feuille, et m'affole un peu. Mon homme lui assure à fond, il me dit "ok c'est bon, je mets les sacs dans la voiture, et je t'aide à t'habiller, on y va" , il a le sourire jusqu'aux oreilles, il me dit qu'enfin elle se décide . Je fais des aller-retour dans la maison incapable de me calmer, je me dis intérieurement que je ne suis pas normale, que c'est mon 4e et que je pourrais être plus calme ! Je ne fais que trembler, et répète que je ne veux pas accoucher maintenant car j'ai sommeil et que je suis trop fatiguée lol ! Sinon je ris un peu aussi car bien sûr nous sommes le 31 et vu que j'ai perdu les eaux, elle va certainement naître ce jour là donc mdr pour le beau-frère ! J'en étais sûre ! J'arrive tant bien que mal à m'habiller avec l'aide de mon homme et nous partons rapidos. Dans la voiture, je suis inquiète car je n'ai pas de contractions régulières, donc je commence à psychoter en disant que si je n'ai pas les contractions vu que j'ai perdu les eaux et qu'il faut pas rester comme ça, ils vont devoir m'accélérer le travail avec la perf (ce que je ne veux pas, déjà testé pour mon 3e pour éviter césarienne ! ) et ça risque de finir en césarienne. Mon homme tente de me rassurer tant bien que mal mais quand je pars dans mes délires c'est mal barré… Nous arrivons à la maternité 25 mn, plus tard, on a une place juste devant, c'est génial, en journée impossible de se garer là-bas ! Nous sommes accueillis par une sage-femme très agréable qui s'occupera de moi jusqu'au bout. Elle me prend la tension, j'ai plus de 16, il faut que je me calme, je lui explique mes craintes, elle me rassure immédiatement me disant qu'au 4e enfant l'utérus fait un peu ce qu'il veut et que les contractions vont se mettre en place, elle n'en doute pas. Elle me lance la perf pour le strepto B et pour être couverte vu que j'ai perdu les eaux. Elle décide de me placer sous monito pendant une heure pour voir ce que ça donne et me dit que selon je passerai en chambre pour me reposer car j'ai l'air TRES fatiguée (tu parles plus d'un mois que je dors pas ! ) et qu'on verrait le lendemain matin ce que ça donne. Nous attendons sagement, ma tension baisse, le bilan sanguin est parti pour la tension et pour une éventuelle péridurale. Elle revient me voir plusieurs fois, ça va, puis au bout d'une heure elle me réexamine et avec un grand sourire me dit "ha ben non ça va pas être la chambre, ça va être la salle d'accouchement, votre col est à 2 malgré vos contractions anarchiques ; -) " . Voilà je sais que je vais accoucher, que ça progresse, je suis soulagée ! Ça a l'air bien parti… Nous passons en salle d'accouchement, le travail progresse, mon homme est à mes côtés, nous rions en pensant à notre beau-frère… Le col passe à 4, j'en ai marre d'avoir mal, l'anesthésiste arrive et me fait la péridurale, je suis un peu mdr à voir la tête de mon homme car il est 4h du mat et l'anesthésiste de garde a donc été réveillé pour venir, il arrive tout décoiffé, et mon homme s'angoisse car il se dit qu'il dort debout qu'il va mal me piquer etc… (bon évidemment il ne me le dit pas sur le coup mais je le vois à sa tête, et il me le confirmera après lol ! ). L'anesthésiste super, il pique un coup, il connait son boulot, le produit est un peu désagréable, il me le redit (mais bon j'en ai déjà eu 2 de péridurales donc…). Voilà c'est fait, quelques minutes après, je respire enfin plus mal ouf … La sage-femme me fait mettre sur le côté pour qu'elle descende plus vite avec les jambes dans une certaine position, elle ma dit "vous m'appelez dès que vous la sentez pousser" , elle part dans une autre pièce à côté, 1 mn après je la sens !!! Vite on appelle, la sage-femme arrive desuite, rit et me dit que "c'est du rapide chez moi" , elle installe les étriers souples, je demande, si tout se passe bien, si je peux voir la tête arriver avec ma glace que j'ai portée (c'est vrai quoi j'en ai marre, on voit jamais rien nous ! Donc pour la dernière j'ai décidé de voir lol ! ). Pas de souci, elle appelle une autre sage-femme qui vient carrément tenir la glace, elles sont toutes aux petits soins. Cette maternité et son personnel, un rêve ! Voilà elle arrive, je commence à pousser, mon homme me tient la main, la tête arrive, il veut voir et je suis ok avec ça, je la vois aussi grâce à la glace, c'est impressionnant ! Il me dit qu'elle a plein de cheveux. Je pousse encore quelques fois, mais j'ai sommeil et je dis que je veux dormir lol ! C'est pas le moment me répond-on ! Encore quelques petits efforts et la tête sort, j'arrête de pousser, la sage-femme dégage les épaules, ça descend tout seul, je l'attrape et me la mets sur le ventre. Il est 5h42. Elle est trop belle, elle crie fort (alors que ses frères et soeurs non ! ) , mon homme est émerveillé, on nage dans le bonheur. Il coupe le cordon. On profite de notre merveille quelques instants puis la puéricultrice la prend pour les vérifications habituelles juste devant moi, je vois tout, c'est dans la même pièce, mon homme est juste à côté d'elle. Tout va bien, ils lui font quand même le prélèvement gastrique pour vérifier qu'elle n'ait pas le strepto B, et prélèvement du sang pour mes histoires de rhésus. On me la remet dessus, et je le mets au sein tout de suite, elle le prend sans problème, elle y restera 1h30 en alternant. Au bout des 2 h, nous pouvons allez en chambre, on est crevés car pas dormi du tout ! Mais bien sûr nous ne pouvons nous empêcher d'admirer notre petite graine d'amour. Nous pouvons à présent appeler nos parents pour les prévenir ; -). Je vous souhaite à toutes un accouchement aussi simple et rapide !
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


279098
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages