Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le jour où je suis devenue maman

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 627 lectures | ratingStar_29166_1ratingStar_29166_2ratingStar_29166_3ratingStar_29166_4

Le jour où je suis devenue Maman (épisode 1) On est le 12 Octobre 2001. Demain c'est les 35 ans de mon amour. Depuis bientôt 9 mois, il rêve de cette naissance pour son anniversaire…

Je passe ma journée à courrir ici et là pour allez chercher un gateau, des bougies, des fluttes à champagne, me casse la tête pour trouver un cadeau. La journée passe vite, j'm'ennerve dans le métro contre une "bonnefemme" qui voulait me monter sur la tête (ou sur le ventre) pour rentrer dans le métro. Je l'ai tellement maudite qu'il a dût lui arriver les pires malheurs après notre rencontre. Ce soir, on mange indien ; on a dit à Chéri que ça faisait venir les bébé alors on tente… Moi j'ai trouvé de l'homéhopatie qui aide soit disant ; je me dit que si je m'en "empiffre" samedi ça peut, peut être, marcher. J'ai tellement envie de sceller le destin de mes 2 amours ! On mange pour 12, ce qui m'embête pour mon "gateau-bougies" que je provoyais pour minuit. On marche un peu, pour digérer, et faire venir bébé (y parrait que c'est bon aussi alors, pourquoi se priver ! ). Y va être bientôt minuit, j'suis complètement obnibilée par mon gateau et mes cadeaux. J'me dit qu'il fo que ce soit ce soir absolument : on sait jamais ! Coup de bol chéri décide de lire dans la chambre avant qu'on regarde un film : Octopus. Je me speed avec mon gateaux et mes 35 bougies, pendant que chéri me dit : regarde sur internet ce qu'ils disent sur le film. Je précise le scénar : une pieuvre géante et un sous marin : ça promet ! Là je me dis : Ne plus jamais laissez chéri tout seul au vidéoclub !! Tout est prêt sur la table les bougies, les cadeaux, le chat ronronnant, limite la peau d'ours et le feu de cheminée et biensûr moi et mes 15 kilos top sex Je lui fait le coup de la cruche devant l'ordi : "j'trouve pas ton truc, tu peux venir voir ; j'y comprends rien !! " Et là Surprise !!!!!!

On décide de mettre ce film qui s'annonce bel et bien comme le navet du siècle !! On le regarde en accélérer tellement c'est lourd ! Je m'endore. Il doit être 2h du matin. J'me reveille vers 5 heures avec le ventre qui "travaille" : "douleurs de règles". Complètement supportable. Je maximise les chances : j'vais dans le bain. Si c'est un faux travail ça s'arrête, sinon ça augmente. J'ai pas vraiment l'impession que ça évolue mais j'suis quand même au top dans l'eau chaude : c'est clair ! Me re-endore presque. Je commence à fripper donc je ressort. J'traine un peu, je re-regarde mon sac pour la mater pour la 200 fois depuis 2 mois, fais un calin au chat, mange un peu de gateau… J'ai tellement peur d'arriver trop tôt à la maternité, que le travail s'arrête, que ce soit un faux travail (jamais eût de contractions pendant la grossesse) ou je ne sais koi d'autre que je retourne dans le bain. Et là, j'me dis, on va faire les choses bien : je chronomêtre ! Je reluque la pendule 20 min, histoire d'être sûre. Verdict : toutes les 6 minutes. Belle perf, j'suis assez fière de moi, enfin de nous 2. J'me dit que c'est le grand jour mais sans vraiment y croire, comme si c'était pas moi qui allait vivre ça, en même temps j'suis très heureuse. Il fo dire que depuis quelque jours j'ai les fesses de ma puce dans "les poumons ! " : c'est vraiment génant, et puis elle commence à me "peser" quand même ! Et bien sûr : ça fait presque 9 mois que je rêve de me faire un "petit hublot" dans le ventre pour voir son visage. J'ai pas mal de sentiments contradictoires qui me passe par la tête, mais je suis contente parce que j'ai pas peur, j'suis confiante. [fo dire que j'ai quand même angoissé sur cet accouchement pendant 6 à 8 mois minimun, j'ai eût le temps de faire le tour de la question et je conseille pour dédramatiser le problème : http://www.magicmaman.com "anectodes rigolotes sur l'accouchement") j'ai dût rire 2 heures en lisant cette discu.]M'habille, vais réveiller chéri qui dormait depuis 4 heures et qui m'a fait un gémissment de "nooon, maintenant ? " la tête coincée dans l'oreiller c'était trop mimi. Coté douleurs, toujours gérable ! Dans mes angoisses, j'avais aussi très peur de cette fameuse douleur dont tout le monde parle, qui fait hurler les femmes dans les films et geindre dans les reportages. Mais ce que j'avais complètement homis c'est qu'elle est croissante et qu'il y a bel et bien des temps de repos ce qui fait que c'était moins horrible que prévu. Je dirais même que les temps de repos sont "jouissifs". Et nous voici partis. On est relativement zen. On arrive aux urgences. On est tout seuls, il est 8 heures environ. C'est une belle journée, après des semaines de pluie. Ca me rends heureuse. Depuis les évènements du 11 Septembre je me demandais bien quel monde j'allais lui offrir à ma crevette : un monde de pluie, de froid, de pollution, de guerre, d'attentats… Une petite prise de tension, un petit test pipi et on attends la "sage femme-magique" pour le verdict du : combien-de-cm et surtout, est-ce-que-je-reste-ou-on-me-renvoie-à-la-maison ? EPISODE 2 On est dans le hall des urgences maternité de Bichat. Assez calmes, même si je fais les 100 pas. Pour preuve, on nous a même demandé pour quoi on venait (pour un tennis, lol ! ). On attend la sage-femme "diseuse de cm". Je bois un petit thé citron, tranquille. Et, forcèment, me fais engeuler par l'infirmière de garde : "vous savez que vous devez être à jeun ? " : ouuups !! J'avais zappé Ce sera d'ailleurs le début "d'une sécheresse de bouche" qui durera au moins 10H30. (on m'aurait fait manger du ciment ça aurait eût le même effet ! ) Enfin, ça je le savais pas encore (j'en aurais bu 2 si j'avais sût). La voilà !! Enfin la Sage-femme-magique !

Mince ! C'est pas une vraie ! C'est une élève 2 année ! Elle me fait un exam, j'attends le verdict, je trépigne !! , je lui dis que je le sent bien pour 8 cm moi (toujours un peu trop enthousiaste la crazie ! ).

Et là, elle me dit : 2. Kooooooiiiiiiiiiiiiiiii ? 22222222 ? Pas possible j'était déjà à 1cm il y a 15 jours. Je me paye pas un rendement de contractions de 4 heures pour 1 petit fichu centimêtre de m**** quand même !! Elle s'est trompée j'en suis sûre ! De toute façon, c'est qu'une élève !

Elle m'installe le monito et me dit que la sage femme fini un accouchement et qu'elle viendra me voir dans 1/2 heures, voir 1 heure. J'vous explique pas la tête : arrivée la fleur au fusil, en sifflotant, sourire jusqu'aux oreilles ; là je vient d'avoir une enclume de 12 tonnes qui vient de me tomber dessus ! 2 cm snif ! Snif !! On en a pour la journée !! Pire elle va me renvoyer à la maison !! (psychose).

Nous voici donc, moi et, chéri d'amour tout zen (qui fouillait dans tous les placards pour essayer de trouver de la morphine parce qu'il en avait garder un super souvenir suite à une opération !! (pas vraiment l'image du futur père model !! ) dans la salle des urgences avec en musique de fond le battement du coeur de notre crevette. J'ai quand même un peu de mal "à gérer" les contractions arnachée à la table avec le monito. J'peux plus marcher et fo dire que ça me stress un peu. Du coup, j'arrête pas de m'assoir pendant la contraction ce qui n'aide pas vraiment le tracé du monito qui joue un peu aux montagnes russes vu que les capteurs foutent le camp. (d'toute'façon m'en ouf c'est moi qui les ait, non ? , ces fichues contractions alors fait ce qu'je veux ! ).

Bon histoire de passer un peu le temps j'appelle ma maman, à lyon, pour lui donner des news. (heureusement que personne n'a vu me serait encore fait engeuler : sur la table, avec mon monito et le portable ! ) Fo dire aussi que je stressais un peu aussi à cause de l'organisation ; puisque je voulais ma maman (pas vraiment l'image de la future mère courageuse : z'veux moa môman chérie ! ) auprès de moi pendant le grand moment du : "poussez madame ! ". Pas du tout envie d'avoir chéri à coté, les quatres fers en l'air, et pas du tout à mon avantage ! Même s'il aurait pût juger de mon Immense courage. Et, lui non plus n'a pas vraiment envie de voir, ce qui faisait que maman était "la sauveuse de notre couple" parce que je ne me sentais pas d'être seule non plus ! Comme tout le monde, elle à du mal à y croire : non ? T'es à l'hopital ? Tu crois que c'est pour aujourd'hui ? Non ? . Etant donner que j'avais pas envie qu'elle fasse le trajet pour rien, je'lui dit que je la tiens au jus. (de toute façon avec mes 2 cm c'est pas gagné, l'histoire ! ).

Et on continu à attendre notre petite heure, cheri qui lis le journal et moi qui me couche, m'assoie, me couche m'assoie. Les contractions sont toujours "gérables" même si l'intensité est plus forte qu'à la maison. Et chéri qui me demande en relevant sa ptite tête d'ange de son journal : "ça fait mal ? "; "non, non c'est l'orgasme !! Tu connais mon coté sado !!! Ouiii ça fait mal !! ". J'laurais tué ! Episode 3 :Bon cette fois ci, la voilà vraiment La sage femme !! "La confirmée ". J'suis vraiment contente de la voir ; parce que les contractions assise j'commençais vraiment à pas être à l'aise. Bon, on y retourne pour les mesures. Je re-trépigne. J'lui dis qu'on m'a dit 2 mais que c'est pas vraiment possible parce que moi j'ai bel et bien l'impression que ça travaille pour 1 cm par contraction !

Pas croyable : c'est bel et bien 2 cm le verdict ! Petite panique : "euh ? J'rentre pas à la maison ? Hein ? "

Elle m'embrouille, elle me dit que le col est j'sais pas koi. Et puis elle me dit : "donnez moi la main"; j'm'excecute en comprenant pas trop bien. Et là je sais pas ce quelle à foutu de ce fichu col de m**** mais alors je l'ai senti passer ; pas longtemps heureusement. J'vous raconte pas la tête du chéri qui lui non plus s'y attendait pas vraiment ; à m'entendre crier. Elle m'explique qu'il n'y a pas trop de monde dans les salles d'accouchements et qu'elle à donc fait une "manip" pour essayer que ce soit aujourd'hui. (y avait chéri derrière qui manquait pas de préciser que c'était son anniversaire et que donc il FALLAIT que ce soit aujourd'hui ! ). Mais que j'allais changer de sage femme parce qu'elle avait fini son service, et de salle.

Me voici ENFIN débranchée, et rhabillée et surtout DEBOUT ! J'lui demande si je peux faire un tour aux toilettes avant, elle me dit : " si vous pouvez marcher oui ! " Si je peux marcher !! Ha la farceuse ! Je sors de la salle des urgences tranquille avec mon petit jogging (sans culotte) et t-shirt (je serais sortie du lit ça aurait eût le même effet) et là UN MONDE qui attendait au moins 15 personnes. Ils ont du me maudirent vu le temps que je suis restée dans la salle (au moins 1h30) pour en sortir toute tranquille ; personne a dû penser que j'accouchais. (j'dis ça parce que j'ai moi aussi attendu aux urgences et je me demandais bien ce qu'il pouvait fout** là dedans. Alors en plus pour si c'est pour voir sortir une nana qui à l'air très bien pendant qu'on souffre ! ).

Enfin bref, me voici à l'étage du dessus, en attendant une chambre. J'suis dans le couloir pendant que chéri est parti m'inscrire ; j'fais les 100 pas et, ça aide pas mal pour les contractions. Après m'avoir un peu oublié, on me trouve une chambre. C'est une 2 Lits, il y a une femme enceinte qui est énorme on dirait qu'elle attend des jumeaux, elle en est à 7 mois. Elle nous dit qu'elle à déjà 3 enfants et qu'elle est pressée de rentrer. Chéri en profite pour lui demander si les contractions ça fait mal (au cas où je ferais du cinéma !! Grrrrr !! ). Je continu toujours mon marathon et c'est chéri qui est vautré dans le lit en train de lire son journal !

J'en profite pour rapeller ma maman, il est 11h ; j'lui confirme que c'est pour aujourd'hui (y a interet après la super manip de wonder woman ! ). Elle me rappelle pour me dire qu'elle arrive à 15h à paris ! J'vous raconte pas la tête décomposée, persuadée que j'allais accoucher avant. Elle me ramène un peu sur terre en me parlant de l'état de mes cm ! 1 cm depuis 4 heure du mat !

Je continue mes 100 pas ponctués des "ça fait mal ? Tu veux pas te coucher ? T'es sûre que t'es normal à marcher comme ça ? " de chéri. Les contractions se rapprochent un peu et je décide d'aller demander un calmant. Et forcément j'gagne un spafon, en S-U-P-P-O ! Super !! Du coup maintenant c'est un peu moyen pour faire les 100 pas alors me couche enfin, et y gagne des petites caresses de la part de chéri d'amour (i ouais !! ). Le temps passe, la dame en face est rentrée chez elle, très heureuse de quitter l'hopital. Une nouvelle sage-femme arrive pour un exam. Toujours très positive, je me dis que c'est bon pour 3 ou 4 cm là. Tu parles Charles ! Toute fière elle me dit : 2. J'm'enerve un peu j'lui dit que j'étais déjà à 2 y a au moins 2h30 et, en fait elle me dit que c'était pas un vrai 2 tout à l'heure (on m'aurait menti ? ) mais que maintenant c'est un vrai 2 voir même 2.5. Du coup, grâce à mon 2.5 j'ai le droit de mettre la jolie blouse bleue à pression derrière et j'vais même aller dans la VRAI salle où on accouche les bébés… à suivre !! Je sais c'est long mais je ne veux rien oublier !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


29166
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages