Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les enfants de l'haptonomie

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 21/09/10 | Mis en ligne le 10/05/12
Mail  
| 737 lectures | ratingStar_253074_1ratingStar_253074_2ratingStar_253074_3ratingStar_253074_4
Bonjour là-dedans ! Je viens de lire ce post, et je pense intéressant d'y réagir et de le remonter ! Notre expérience : Tombée enceinte en décembre 2009, j'ai accouché le 12 août de cette année. Bébé voulu, vie de couple harmonieuse, vie professionnelle épanouissante, le bonheur ça existe ! Nous avons réfléchi assez tôt à quelle type de préparation à l'accouchement nous souhaitions participer. Mon mari et moi sommes très fusionnels et kinesthésique ! De vrais poulpes ! Une amie m'a parlé de l' haptonomie, je me suis renseigné sur le net et en ai discuté avec mon homme. Il était curieux, comme moi, ça semblait correspondre avec notre façon de voir les choses. A cause du boulot, je n'ai pu prendre contact que lorsque mon médecin m'a mis en arrêt, c'est à dire vers ma 32ème semaine (pas de problème de grossesse, mais un boulot à 120km de la maison, beaucoup de voiture et de stress). Notre sage-femme nous a accepté pour la préparation "en accéléré" parce qu'après un entretien complet, elle constatait notre motivation, mais ce genre de préparation se commence assez tôt, beaucoup plus que pour les autres apparemment. Elles aiment bien débuter la prépa aux alentours du 4ème mois environ. Donc, si intéressée, prenez-vous y tôt ! Et sinon, pour le concrêt ! On a adoré ! LoL. Première chose : préparation en individuel, pas en groupe. En petite tenue. Et un fort contact physique, même avec la sage-femme, alors si le contact des autres vous heurte, oubliez : s. En fait, il s'agit d'une préparation au partage ! Il s'agit d'entrer en relation avec son bébé, il s'agit d'une communication à trois ! N'y allez pas en pensant que vous allez apprendre à faire bouger votre bébé dans votre ventre, par la manipulation ! Ce que vous allez "apprendre", c'est l'inciter, par le bien-être des parents et par le psychique, à se déplacer dans votre ventre ("giron") et lui indiquer qu'il peut prendre toute la place disponible, se déplier, changer de place, gauche/droite, haut/bas, et même avant/arrière, pour qu'il se place plutôt dans votre dos, côté colonne vertébrale, utile pour vous soulager le dos, puisque moins de poids vers l'avant ! Le bébé n'est pas un objet, c'est un être autonome, et l'hapto aide à le considérer comme tel. Vous ne le bougez pas, vous lui indiquez qu'il peut le faire en revanche. Par des mouvements très légers sur le ventre. Le rôle du papa est essentiel dans cette préparation. Il va interagir avec bébé à travers vous et vous mettre vous-même dans un état de détente propice à la communication et à l'accouchement. Le but : aider notre bébé à naître. Et le faire en trio ! Chacun son boulot ! Le bébé, lui va vivre un des moments les plus extrêmes de sa vie, vous, allez l'aider "mécaniquement" en poussant, en lui faisant la place pour passer, en ouvrant votre bassin et papa, lui à pour rôle d'assister tout ça en étant là, en prenant le relai pour les moments où nous, sommes trop dans l'émotion. L'incidence sur le bébé : Logiquement plus autonome. Le nôtre est un vrai petit ange. Il est calme, il est curieux, il tient sa tête super bien depuis la naissance, évidemment, ce n'est pas non plus au niveau d' un bébé de 6 mois qui tient sa tête. C'est pas un super héros. Notre sage-femme l'a vu 2 fois après accouchement, pour nous rassurer sur tout un tas de questions restées sans réponses à la maternité, et surtout pour nous montrer comme faire avec bébé pour le garder dans cet esprit d'initiative et d'autonomie. Elle nous a appris des positions, comme quelqu'un le disait plus haut, en le tenant à la base, bien droit, comme une "pile d'assiettes", face au monde (donc dos à nous) et en ne maintenant pas sa tête, pour qu'il ait un maximum de latitude pour bouger sa tête dans tous les sens, vers où il a envie, et qu'il fasse l'expérience des mouvements. De temps en temps, bébé laisse sa tête l'emporter vers le bas, c'est impressionnant, mais bébé doit tester aussi comment son corps réagit ! Il doit expérimenter. Les maître-mots : initiative et autonomie pour un bébé épanouit ! Si certaines d'entre vous souhaitent les coordonnées de notre sage-femme, pas de souci, envoyez-moi un message privé. Pour info nous sommes dans le nord, région lilloise. Je vous souhaite autant de bonheur que nous en avons avec notre petit Briac !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


253074
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages