Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon accouchement s'est très bien passé

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 367 lectures | ratingStar_11195_1ratingStar_11195_2ratingStar_11195_3ratingStar_11195_4

Après avoir fait 2 faux-travail dans la semaine, j'ai contracté toute la journée du jeudi 31.

Mai, parfois toutes les 10 min, puis tous les 1/4h puis re-10 min…

La veille, j'avais perdu le bouchon muqueux (1ère fois que je le vois en 4 grossesses ! ) ,ce.

Qui m'a donc rassurée sur l'avancement du travail et la réelle efficacité des contractions.

Les contractions ne sont pas très douloureuses, seulement quelque unes, plus fortes, mais rien.

D'alarmant…

On couche les loulous, et je m'endors vers 21h30,épuisée de cette journée de contractions.

Vers minuit, une contraction me réville, plus forte que les autres… puis d'autres.

Suivent, elles commencent à faire un peu mal.

Je me lève, m'installe assise devant la TV, je marche, j'ai envie que cette fois soit la.

Bonne, il faut que les choses avancent !

Je perd encore un peu de bouchon, décide de "palper" mon col, truc que je n'ai jamais fait.

Pendant la grossesse (par contre, j'avais déjà touché hors grossesse) ,mais il faut que je.

Sache si ça avance… je peux mettre 2 doigts, le col est mou et "plat" (je suppose effacé).

Et je sens une bosse dure, la tête du bébé !

Ca avance donc, ce toucher m'a un peu troublé, j'ai la certitude que c'est pour cette nuit…

Les contractions continuent, puis à partir de 3h, elles reviennent toutes les 5 min, plus.

Douloureuses encore, aucun doute, le travail a commencé !

Je décide d'attendre encore, je veux que ça avance le plus possible à la maison.

Une heure plus tard, il est 4h donc, les contractions s'intensifient encore (largement.

Supportables cependant, je sais ce qui m'attend plus tard !!!! ) et reviennent toutes les 4.

Min…

Je veut réveiller Dom, mais décide d'explorer de nouveau mon col, qui est cette fois plus.

Ouvert, et on sent la poche des eaux qui bombe vers l'extérieur ! Ca m'impressionne quand.

Même !

Je réveille Dom, cette fois, il n'y a plus de doutes… je prends une douche, on appelle un.

Voisin et ami qui vient garder les loulous.

On part, je suis sereine, Dom plutôt nerveux…

En 10 min, on est à l'hopital, il est 4h30,les contractions se rapprochent et s'intensifient.

Quand je marche, du parking à la mat.

On arrive auprès des sages-femmes, on me fait faire pipi, pour vérifier l'absence de protéine.

Et d'albumine dans les urines, et on m'installe pour un monito qui va durer 1h.

Evidemment, les contractions s'espacent avec la position allongée, mais sont quand même là, et.

La SF décide de voir où j'en suis.Et là, super, elle me dit que j'en suis à 3/4 cm, que la.

Poche bombe un peu, et qu'effectivement, le travail a bien commencé !

Je suis très heureuse, c'est le grand jour, et surtout, on a pu constater que Bébé va bien, il.

Met même des coups de pieds dans le capteur entre 2 contractions !

Je demande à me lever, à marcher, pour que les contractions reprennent un peu de vigueur…

J'installe également mes affaires dans ma future chambre, puis, on part se balader dans les.

Couloirs.

Là, les contractions sont vraiment plus intenses, et je dois m'arrêter de marcher pour.

Souffler et gerer la douleur.

On remonte dans la chambre, la SF nous cherchait, elle préfère que je m'installe en salle de.

Travail (pour Clément, j'ai dilaté-accouché en 2h, elle a peur que ça aille aussi vite ! ).

L'aide-soignante prépare la salle, ça me rend nerveuse, tous ces appareils, toute la.

Préparation de la salle, la blouse que j'enfile…

La SF me réexamine, il est 7h, et je lui dis que j'aimerais une bonne nouvelle, parce que les.

Contractions sont quand même rudes maintenant.Elle me dit : "à combien vous pensez ou vous.

Voudriez être ? " je lui dis que je suis peut-être gourmande, mais j'espère être à 8 cm…

Elle me répond : " bon, pas tout à fait, mais vous être à 7 cm ! "

Je suis contente, c'est douloureux, mais les contractions ne font que s'intensifier, elles ne.

Se rapprochent pas (toutes les 2/3mn) ,ce qui me laisse tout le temps de récuperer entre.

Chacune.

L'aide-soignante me souhaite bonne chance, c'est la relève.

Je sais que la relève des Sf est à 8h et je demande à la SF qui la remplace…

(je rappelle que c'est un petit hopital, que vu notre passé et déjà 3 naissances là-bas, on.

Est connus par notre histoire, et on connait aussi quasi toutes les SF).

Elle va donc voir, revient et me dit : "devinez qui prend la relève ? "

J'ai du mal a y croire, mais je tente "Liliane ?! "

C'est bien elle, je suis émue, heureuse, c'est la SF qui m'a accouchée de Coline, dans cette.

Même salle, SF avec qui on a un vécu tellement fort, SF avec laquelle on a vécu la pire des.

Naissances pour notre puce sans vie…

C'est bien elle donc !

Je ne sais toujours pas le sexe de notre bébé, mais je me dis que peut-être, le hasard va.

Bien faire les choses… peut-être va-t-on revivre,6 ans après, la naissance d'une petite.

Fille, mais en bonne santé cette fois.Serait-ce notre revanche sur la Vie ?

Il est 8h, Liliane vient nous embrasser, elle est si heureuse et émue de nous assister dans.

La naissance de cet enfant.

Elle m'examine, j'en suis à 8 cm, me demande si elle peut percer la poche des eaux, parce.

Qu'elle bombe fort, je lui dis oui, et je passe instantanément à 9 cm !!

Elle me fait un petit monito, juste pour s'assurer que Bébé supporte bien le travail, ce qui.

Est le cas.

On discute, de cette grossesse, de notre ressenti… me demande dans quelle position je.

Souhaite accoucher, je choisi celle où je suis, semi-assise, elle m'aide à souffler, à gerer la.

Douleur, elle me masse…

Les contractions sont vraiment douloureuses maintenant, limites gérables, et rappochées.

Toutes les min je pense…

Je commence à avoir envie de pousser, ce que je fais, c'est très douloureux, mais je sens le.

Bébé qui descend, et Liliane m'encourage en me disant sa progression.J'ai mal, je crie à.

Chaque poussée, elle me dit que Bébé m'aide beaucoup et qu'il s'engage presque tout seul, je.

Le sens… là, une poussée me vrille complètement, je me sens écartelée, je hurle que ça fait.

Mal tout en poussant, perdant presque pied, Liliane m'apaise, comme toujours, et me dit que.

C'est normal, que Bébé est juste sur le périnée, qu'il est sur le point de sortir.

Dom, aussi, me guide avec elle, me rappelle que bientôt, Bébé sera sur mon ventre, et ça décuple.

Mes forces !

Mais là, au plus fort de la douleur, Liliane me dit de souffler, de pousser tout doucement, que.

Sa tête est en train de sortir, alors je lutte contre cette force difficilement, mais j'y.

Parviens toujours guidée par Liliane, malgré cette douleur intense…

La tête du Bébé sort, Liliane me demande de pousser pour dégager une épaule et là, elle.

Demande à Dom s'il veut finir de sortir le bébé !

Il est un peu surpris, ne s'attendait pas à ça, réfléchi à toute vitesse, puis accepte, Liliane.

Me guide pour que moi aussi, je l'attrappe, et c'est à l'unisson de nos 4 mains, à Dom et à.

Moi, que nous mettons notre Bébé au monde.Moment merveilleux, si fort en émotions…

On l'entend gémir, doucement, puis on le met sur mon ventre, tout chaud tout gluant, quel.

Bonheur, il pleure un peu, ça y est, immense soulagement, Bébé est dehors, il vit, il va bien, un.

Immense soulagement s'empare de moi.

Il est 8h53.

Liliane l'essuie, et c'est là que je regarde ce que nous a réservé la nature…

C'est une fille !!!!!!! Je regarde à nouveau…

Merci mon Dieu ! ,on a réussi ! Je pleure…

Je remercie mon homme, qui pleure doucement, ses larmes n'arrêtent pas de couler, je lui dis.

Que je l'aime, et on pleure, devant de magnifique cadeau de la Vie !

Liliane aussi, est émue aux larmes, elle nous félicite, et s'éclipse, nous laissant ainsi faire.

Connaissance avec notre fille.

Le placenta est toujours en dedans, et Léana a toujours son cordon, reliée à moi, en peau à.

Peau.C'est tellement bon, elle nous observe, son papa et moi, elle semble si bien… elle ne.

Pleure même pas, toute absorbée par la découverte de nos visages, de son nouveau monde.

Liliane revient 1/4h plus tard, regarde ou en est le placenta, qui sort tout seul.

Dom se voit alors proposer de couper le cordon qui ne bat plus, bien sûr.

Tout ces moments sont très forts, on se retrouve là, tous les 3,6 ans après, Dom, Liliane, et.

Moi, acteurs de cette scène, devant cette petite fille en pleine forme, si jolie et porteuse.

De tellement de bonheur…

Nous resterons dans cette salle ensemble, Dom et moi, et Léana en peau à peau contre moi tout.

Le temps de la surveillance (même plus, il y a une autre naissance à coté).

Vers 11h30,Liliane revient, pèse et mesure Léana,3kg330 et 51 cm.

Elle va très bien, elle est parfaite !

Liliane l'habille, comme elle avait habillé notre première petite puce… elle est très.

Émue, et tellement heureuse d'avoir vécu avec nous, la plus belle des naissances, la plus.

Naturelle possible.

Liliane a devancé nos attentes, comme le fait de nous proposer de sortir Bébé nous-même, nous.

Ne l'avions pas évoqué, mais c'est exactement ce dont j'avais rêvé.

Je pense qu'elle a voulu nous faire vivre la plus merveilleuse des naissances, après avoir.

Vécu avec nous, la pire, celle d'un enfant sans vie.

Voilà, c'est un récit très long, mais je l'écris tel qu'il me vient, une semaine après l'avoir.

Vécu.

2 jours plus tard, Liliane est de nouveau de service, mais du coté des chambres et des.

Patientes accouchées dont je fais partie.

Là, encore le hasard peut-être ? ,elle me demande comment je me sens…

A vrai dire, je me sens chamboulée… gros coup de blues…

Elle me propose d'en parler, si je le souhaite.

Nous parlons beaucoup, elle sait ce que je ressens… elle sait qu'accueillir cette petite.

Fille se fait avec beaucoup de remous, dans mon for intérieur…

Elle comprend aussi, que ma petite Coline s'éloigne encore un peu plus cette fois, que la.

Page est presque fermée avec cette revanche sur la Vie… et ça, c'est dur à digérer, c'est.

Un cap si difficile…

Elle me dit combien elle est heureuse d'avoir vécu tous ces moments forts avec nous, qu'elle.

Se sent enrichie, grandie, qu'elle est admirative de mon courage, de ma force.

Ca me fait du bien, mais je pleure beaucoup pendant cette conversation, des larmes.

Nécéssaires pour avancer, encore et encore dans ce cheminement de ma vie.

Je finis par la remercier, d'avoir été là, aussi souvent que j'en ai eu besoin (je suis allée.

Parler avec elle de nombreuses fois lors de ma grossesse pour Nicolas). Je lui dis ma.

Gratitude, et lui assure que nous n'en serions pas là aujourd'hui si elle n'avait pas été.

Là, il y a 6 ans, pour nous aider à survivre à la perte de notre premier bébé (elle nous.

L'avait mise dans les bras, pris des photos,2 choses extrèmement importantes pour avancer.

Dans notre deuil) ,puis pour m'aider à vivre au mieux ma grossesse de Nicolas.

Je lui dis aussi combien je suis heureuse qu'elle se soit trouvé sur notre chemin, et encore.

Plus qu'elle ait pu participer à la naissance de notre Léana, qu'elle ait été témoin de.

Cette revanche sur la Vie… qu'ainsi, la boucle est bouclée en quelque sorte.

Enfin, pour lui témoigner toute notre reconnaissance, nous avons donné son prénom à Léana, en.

3° position.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


11195
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages