Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon avac (accouchement par voie basse après césarienne)

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 14/09/11 | Mis en ligne le 02/04/12
Mail  
| 378 lectures | ratingStar_235865_1ratingStar_235865_2ratingStar_235865_3ratingStar_235865_4
Bonjour à toute. Je voulais vous faire partager mon expérience qui a été un peu chaotique pendant plusieurs mois mais qui finalement c'est merveilleusement bien terminé. Pour mon premier enfant j'ai eu une césarienne ils ont voulu me déclencher mais le col n'était pas mur résultat au bout de 48h souffrance foetale. J'ai tellement mal vécu la naissance de mon fils que j'ai mis 4 ans avant d'accepter l'idée d'en avoir un 2ème. Durant toute ma 2ème grossesse j'ai fais de la tension et j'ai été hospitalisé à 2 reprises, et dès 6 mois de grossesse mon gyneco n'a cesser de me rabattre les oreilles que j'aurai une 2ème césarienne. Plus l'accouchement approchait plus j'angoissai d'avoir une césarienne et donc plus ma tension montait. Mon gynéco a voulu me faire une césarienne dès 34 sa mais je lui tenais tête (j'allais en monito tous les 2 jours). Trois semaines avant le terme j'ai fais une chute et me suis fais un arrachement osseux à la cheville et comme les pompiers sont venus me chercher j'ai du faire un tour par la case maternité où mon gyneco m'a soulé comme quoi à cause de ça je ne pourrais pas pousser (c'est bien connu on accouche avec les chevilles). Au monitor suivant la sage femme me voyais tellement angoissée qu'elle a appelé une autre gyneco : après voir vu mon dossier elle m'a fait un scanner du bassin et m'a dit que pour elle la césarienne n'était pas nécessaire pour le moment qu'il fallait laisser le temps au chose de ce faire. La semaine passe et de nouveau rv avec mon gyneco qui recommence à me gonfler avec sa césarienne comme c'était l'anniversaire de mon père qui est décédé quelques mois plus tôt j'étais pas super en forme et j'ai fini par céder. Le rv est donc fixer une semaine plus tard (bizarre d'un seul coup il est plus aussi presser) mais la condition était que je sois en chambre seule le gyneco accepte la condition. Une semaine après je me rend donc à la maternité et là le gyneco me dit que non finalement il ne met plus en chambre seule (je suis hyper mega pudique et subir les soins de la césarienne sonde ect dans une chambre où il y a même pas de rideau c'est niet) et bien là ça été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase et j'ai refusé et bien à une semaine du terme je me suis fait virer de la maternité. Le lendemain j'ai contacté la maternité de rambouillet ils m'ont refait tous les examens et m'ont dis que pour eux la césarienne n'était pas indiqué pour le moment mais que il ne pourrait pas attendre plus de 2 jours après le terme et bien le travail c'est déclenché tout seul la veille du terme et j'ai pu donner naissance à mon fils comme je le souhaitais. Samedi 6 aout je pars me promener avec mon mari et mon fils tout est calme pas de contractions. Vers 18h on se dirige vers la voiture pour rentrer et en 10 minutes 3contractions me coupe le souffle on part et dans la voiture une 4ème me plis en 4 si bien que mon mari s'arrête. On décide de rentrer pour que je prenne une douche mais là impossible j'ai des contractions tous les 3 minutes on repart donc aussi sec pour la maternité. Arrivé là bas la maternité est au 1er mais je suis dans un tel état que c'est la sage femme qui vient me chercher, elle m'examine et me dit que je suis à 3 que le travail est bien enclenché. Elle m'enmenne en salle d'accouchement et appelle l'anesthésiste il arrive à 19h30 et là pas de chance elle ne marche que d'un coté les contractions sont là tous les 2 min et j'ai beaucoup de mal à gérer. A 22h l'anesthésiste décide de me reposer la péridurale et toujours pas de chance elle ne marche encore que d'un coté je suis à 4cm la sage femme me perce la poche des eau et me met une perf pour augmenter les contractions car le travail n'avance plus, je commence à craindre de finir en césarienne. A 00h00 l'anesthestiste et le médecin interpelle mon mari et lui dise que le travail n'avance plus et que je souffre trop qu'il va falloir me faire une césarienne. Connaissant mon point de vue ils leurs demande si on peut pas tenter une 3ème péridurale et là ils lui demande si je vais être d'accord. L'anesthésiste part sur une urgence et revient me voir à 1h du matin je suis toujours à 4cm il me propose une 3ème péridurale et j'accepte et là trop heureuse elle fonctionne. La sage femme me met le masque à oxygène je lui demande d'éteindre la lumière et la musique car je voudrai dormir. Elle revient 20 min plus tard car le coeur du bébé ralenti à chaque contraction elle m'examine je suis à 10 et me dit maintenant il va falloir pousser car bébé fatigue. Je n'en reviens pas, durant tout le moment où j'ai poussé j'ai été déconnecté de la réalité, j'ai poussé pendant 30 minutes et il a fallu utiliser la ventouse mais 1h50 j'ai donné naissance à mon bébé, quand je l'ai vu j'ai fondu en larmes tellement je le trouvais beau, mon mari pleurait aussi et n'arrêtait pas de me dire combien il était fier que j'y sois arrivé et que je me sois battu pour pouvoir mettre au monde moi même notre enfant. Pendant les 45 minutes où le médecin m'a recousu (épisio + déchirure jusqu'au fesses) j'ai pu garder mon bébé dans les bras. Au final je me suis battu pendant des semaines contre mon gyneco et plusieurs sages femmes, quand j'ai refusé la césarienne plusieurs personnes de mon entourage m'ont traité d'égoïste que je ne pensais pas à la santé de mon bébé mon mari a été le seul à me soutenir. Tout ça pour dire que certains médecin ont le bistouri un peu trop facile.
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


235865
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages