Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

récit de mon accouchement et naissance de Léonard

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 26 ans
Mail  
| 929 lectures | ratingStar_231_1ratingStar_231_2ratingStar_231_3ratingStar_231_4

Bonjour,

Je vous averti de la naissance de Léonard le 1er octobre après un mois d'aout trop chaud, un mois de septembre trop long et une bonne séance de sport !

Le poupon fait 4kg100 et sa mère est bien déchirée (allez pour les détails, sachez que j'ai ma première crise hémorroidière par dessus) mais heureusement le papa reste avec nous les deux prochaines semaines, donc je peux rester un peu sur ma bouée.

Pour les détails de l'accouchement voici le récit express ci-desssous (…).

La veille : rendez-vous du terme, col dilaté à 2 doigt large, décollement des membranes pratiqué par la sage femme pour déclencher les contractions.

6H15 : j'ai mal aux reins de manière régulière et toutes les 5 min. Je touche mon ventre, toujours mou pas de contractions (a priori).

10H00 : J'ai essayé le coup du bain pour calmer les douleurs dans les reins, mais rien. Toujours toutes les 5 minutes un pic de douleurs qui me donne envie d'aller à selle et de vomir. J'appelle mon mari en lui disant : j'ai pas de contractions mais cela serait con d'accoucher à la maison !

11H00 : Le monitoring des contractions est à plat et la sage femme me dit que ce n'est pas pour aujourd'hui. Je la supplie de me faire le bilan sanguin pour la péridurale. Elle m'examine et constate avec étonnement que je suis en effet en travail et dilatée à 6. Moi je morfle du dos uniquement.

Bon pour éviter de le répéter tout le long sachez que le monitoring des contractions est resté à plat du début à la fin et que je n'ai pas ressenti de contractions de mon accouchement.

13HOO : dilatation 8, aïe !

14H00 : dilatation complète après une heure sur le ballon : aïe aïe, j'hurle pour avoir la péridurale… on me la fait car le bébé est toujours haut. La péridurale fait effet sur les douleurs du col mais pas des reins… aie. A partir de ce moment je me roule en boule pour ne pas avoir mal, ce qui implique que le bébé ne descend pas.

16H30 : la sage femme m'engueule et me force à me mettre dans d'autres positions pour favoriser la descente. J'hurle de douleur… je deviens une autre personne.

17H30 : on commence la poussée meme si le bébé n'est toujours pas en bas… je n'y arrive pas. Le bébé a une anomalie du rythme qui le fait remonter quand il arrive en bas. On appelle l'obstétricien qui le fait sortir (après des essais avec ventouses) aux spatules à 18H00.

Et voila !
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


231
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages