Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rentrée à la maison 2 fois sans bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 480 lectures | ratingStar_56392_1ratingStar_56392_2ratingStar_56392_3ratingStar_56392_4

Je suis moi aussi rentrée à la maison sans bébé, 2 fois.

Lors de ma première grossesse en 1998 qui était une grossesse gémellaire, un des bébés est décédé in utero à 7 mois de grossesse alors que tout allait bien jusque là, j'ai été hospitalisée afin de garder "au chaud" mon bébé vivant le plus longtemps possible avec toujours évidemment mon bébé mort, mon fils aîné a décidé de sortir à 7 mois et demi (césarienne) donc passage en néonat et retour sans bébé avec en plus l'absence irréversible de notre bébé mort. Que notre fils vivant nous a donné du courage pour vivre notre deuil et que notre fils décédé nous aidé à aimer notre enfant vivant.

En avril 2001 j'accouche de mon fils cadet par césarienne à lorient, tout va bien jusqu'au 5ème jour, il régurgitait tout ce qu'il buvait, transfert à nouveau en néonat, la même que pour son frère aîné, puis transfert à 8 jours de vie en urgence à nantes et opération dans la foulée, diagnostic, malformation de l'intestin grêle, séjour en réa pédiatrique puis en berceau en chirurgie infantile. J'ai vécu des moments douloureux, aller-retours entre lorient et nantes, déchirement de laisser le cadet seul à nantes pour rentre un peu à la maison voir l'aîné. Heureusement j'ai pu tirer mon lait comme pour la 1ère fois, ce que je considérais comme un trait d'union entre nous. Mon fils cadet a finalement récupéré très vite de son opération et on nous a proposé de le ramener à la maison au bout de 13 jours.  

Nous avons été très bien entouré lors de ces 2 épreuves par le personnel soignant. Depuis la perte de mon bébé je vois régulièrement une psychologue attachée à la maternité où j'ai accouché.  

Après beaucoup d'hésitations en 2004 nous nous sommes à nouveau lancé pour un autre bébé, nous avons depuis une petite fille, tout s'est bien passé côté santé, par contre sans doute à cause de mon histoire, j'ai du ressentir et transmettre des angoisses à ma fille lorsqu'elle était nourrisson car je ne voulais surtout pas être séparée d'elle à cause d'une hospitalisation, si bien qu'elle a voulu être "collée" à moi jusqu'à ses 6 mois sinon elle pleurait, et ce fut un bonheur mlagré beaucoup de fatigue…

Je pense toujours à mon fils décédé, je l'aime tellement, il a changé ma vie et la mère que je suis aujourd'hui lui dois beaucoup. J'ai besoin de temps en temps de me replonger dans cette effroyable souffrance que j'ai vécue et paradoxalement ça me fait du bien, c'est mon histoire…

Notre fils décédé fait partie de la famille, ses frères parlent de lui régulièrement, nous savons que nous sommes une famille avec non pas 3 enfants mais 4, pour toute la vie…

Ceci est j'espère un message d'espoir à toutes celles qui vivent leur deuil, j'avoue également ne pas comprendre la douleur de la maman des jumeaux nés à 37 semaines et rentrés au bout de 15 jours à la maison…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


56392
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages