Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sortie anticipée

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 469 lectures | ratingStar_84339_1ratingStar_84339_2ratingStar_84339_3ratingStar_84339_4

C'est la sage-femme (libérale) auprès de laquelle j'ai fait les cours de prépa à l'accouchement qui m'a dit que je n'avais aucune obligation autre que médicale de rester à la clinique si je n'en avais pas envie, et qu'elle pouvait passer me voir à la maison dès mon retour, ses visites étant prises en charge.

Ayant lu plusieurs témoignages de personnes s'étant "barrées" plus tôt de la maternité après leur accouchement, j'ai décidé de le faire moi aussi ! Pour ma première fille, j'étais restée 3 jours à la clinique, et j'ai détesté mon séjour, trop de visites d'un coup, puis plus rien que l'ennui, les cogitations, l'impression d'être malade, enfermée… le plateau-repas à 18 heures, quelle déprime ! Et l'absence de repos, avec le personnel qui vient vous prendre la température alors que vous venez à peine de fermer l'oeil…

Cette fois-çi, alors que j'ai accouché dans la nuit du mercredi au jeudi, (je sais que cela ne fait qu'1 jour d'écart avec ma 1ère expérience, mais ce qui a vraiment fait la différence c'est que je suis sortie au moment où je le VOULAIS). Je suis sortie le samedi matin, ce qui fait que je ne suis restée que 2 jours à la clinique,

Puis j'ai demandé à mon gyné pour sortir, ensuite, j'ai convaincu le pédiatre, et ciao !

Dans la clinique ou j'ai accouché PERSONNE ne savait me renseigner sur la façon dont je pouvais me faire suivre par une SF de retour à la maison !

D'où l'intérêt de vous "réserver" une SF bien avant d'accoucher pour être sûre d'avoir quelqu'un une fois sortie.

Et ne comptez que sur vous- même, si la maternité ou vous allez ne pratique pas les sorties précoces, ils ne seront d'aucune aide et ne savent pas comment cela se passe.

Donc, le gynéco était surpris, mais pas difficile à convaincre (il m'avait vu en plein baby-blues pour la 1ère) , le pédiatre un peu plus !

Je lui ai proposé de signer une décharge s'il le voulait, mais il m'a dit que cela ne servait à rien. Pourtant je lui ai dit pour le rassurer que je ne comptais pas du tout les attaquer en justice une fois sortie : -) !

Mais ensuite il n'a pas été cool, car quand je lui ai dit, toujours pour bien lui faire comprendre que je n'allais pas "dans la nature" que j'allais avoir une SF à la maison, il m'a dit que c'était "un bricolage" qui ne lui apporterait rien s'il se passait quelquechose (vous imaginez la tête de la SF quand je lui ai raconté ça !!!! ).

En fait, ce qui le dérangeait je crois, c'est l'éventualité que j'attaque la clinique en justice s'il arrivait qqchose à moi où au bébé. Le reste, il s'en foutait !

Et bien entendu, à J+2 ma fille n'avait pas repris son poids de naissance, ce qui l'embêtait aussi. J'ai donc mis en avant le fait que l'allaitement de ma 1ère fille avait été nickel.

Il a insisté pour que je revienne à J+3 pour faire le test de Guthrie (ce qui ne se justifie pas, puisque alors que la SF est habilitée à le faire ! ) , mais je n'ai pas osé la ramener sur ce sujet, pour être sûre de sortir ! Et comme j'avais promis de revenir, je suis revenue, histoire de ne pas lui laisser un mauvais souvenir et que celles qui lui fassent la même demande que moi puissent sortir également. Comme le 3ème jour était un dimanche, il était content, ça lui a payé un supplément pour sa consultation ! Alors qu'en attendant son arrivée, c'est une puéricultrice qui a fait le test, et qui a pesé ma fille. Lui s'est contenté de faire les réflexes.

Ce fameux 3ème jour, il m'a également demandé de revenir le voir pour la visite du 15ème jour, pour vérifier que ma fille était OK question prise de poids. Là aussi, j'ai obtempéré. Mais ensuite (visite du premier mois et la suite) je ne suis pas revenue chez lui, car pour ma première fille nous allons chez une autre pédiatre, et c'est elle que j'ai choisi pour les 2.

Bilan de la sortie anticipée : pas de baby-blues, car on rentre tout de suite dans sa vie de tous les jours, pas de cogitations… bon le fait que ce soit un 2ème bébé joue un grand rôle aussi ! Et avoir une SF qui vient à domicile les jours suivants, c'est génial, on peut lui poser des questions, et se faire examiner et rassurer pour nous (je m'inquiétais notamment pour ma déchirure) et pour le bébé.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


84339
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages