Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

cesarienne imprévue, une certaine distance avec mon enfant

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 353 lectures | ratingStar_31199_1ratingStar_31199_2ratingStar_31199_3ratingStar_31199_4

Ma fille a actuellement 2 ans, j'ai accouché par césarienne, je préfère dire qu'elle est née par césarienne. J'ai su que j'allai être césariser 4 jours avant le jour fixé. Le "avant" c'est bien passé, j'ai eu de l'appréhension, mais qui n'en a pas dans une situation comme celle-ci. Le jour ooù l'on m'a opéré c'est aller trés vite, la seule chose qui comptait pour moi c'est mon enfant, qu'elle vienne au monde en bonne santé. Les moments les plus durs pour moi ont été les suivants : aprés la sortie de mon enfant je ne savais pas exactement ce qui se passait, disons que je le savais plus ou moins car j'ai lu des livres et des magazine sur le sujet, mais l'équipe médicale ne pas informé. Ce fut un moment de frayeur, de doute, jusqu'à ce que j'entende mon bébé pleurer ou plutot hurler, là j'étais soulagée. Ils me l'ont apporté, j'ai pu lui faire un seul bisou et une petite caresse. Le second moment douloureux, c'était lorsque l'équipe médicale s'occupait de mon enfant car je ne savais pas où ma fille était, avec qui, est-ce que son père était près d'elle. En te racontant tout cela je me dis qu'en fait ce qui a était dur à vivre c'était cette totale désinformation, à chaque fois je supposai que… mais je n'étais sûre de rien.

De plus, en parlant juste de l'opération, je ne savais pas que la convalescence était aussi douloureuse car j'ai mis plusieurs mois avant de ne ressentir aucune douleur.

Je pense en relisant ton mot que je me suis un peu éloignée de ton sujet. Pour moi accoucher en césarienne nous enlève un des plus moments que l'on pourrait passer avec notre enfant. J'ai ressenti comme un arrachement, on m'éloigner de mon enfant alors que mon seul souhait était de l'avoir dans mes bras et de lui dire combien je l'aime, combien elle belle, combien je l'ai attendu. Cela avait créé une distance avec mon bébé et j'ai mis un peu de temps avant d'identifier mon enfant comme étant mon enfant. De plus, de par t la douleur physique, l'épuisement engendré par l'opération j'ai été à certain moments déprimé car je m'en voulais de ne pas pouvoir m'occuper de mon enfant comme je le devais. Un sentiment d'impuissance.

J'ai été longue, j'espère que mon récit de servira. Si tu veux me poser des questions tu peux m'écrire à cette adresse : sl37@netcourrier.com.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


31199
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages