Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai peur pour mon 3ème césarienne

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 33 ans
Mail  
| 5112 lectures | ratingStar_140821_1ratingStar_140821_2ratingStar_140821_3ratingStar_140821_4

J'ai déjà eu deux césariennes, et je vais obligatoirement en avoir une troisième  

La première s'est passé en urgence, dans un CHU, après une stagnation du travail, une péridurale qui ne marchait pas, 15 heures à souffrir sans que ça avance et bébé qui faiblit. On m'a ouvert en urgence et comme la péri ne marchait pas on m'a endormi. Mais avant je me rappelle m'être retrouvé sur une table toute nue, avec des blouses blanches partout (c'était un hôpital universitaire donc y'avait des élèves) et on m'a mis la sonde urinaire comme ça, j'avais froid, je me sentais comme un morceau de viande partant à l'abattoir. Je n'ai pas été soutenue psychologiquement et même pas eu droit à un minimum d'intimité avant l'opération. Il m'ont réveillé le temps que je vois mon fils et ils l'ont emmené dans la chambre et moi en salle de réveil j'étais toute seule pendant plus de 3 heures et bébé là haut avec le papa et ma maman.

J'en garde un souvenir affreux, ça va faire dix ans l'année prochaine. J'ai mis des années à vouloir un nouvel enfant.

 

Pour ma fille, je voulais accoucher normalement, mais le dernier mois elle était très basse et appuyait sur ma cicatrice. J'ai paniqué, mon bébé était déjà bien dodue (3,8kilos 10 jours avant la DPA) et j'avais constamment mal à la cicatrice, ça me brûlait, et j'avais des contractions non douloureuses.  

 

Même si mon bassin était assez large, le fait que j'avais très mal à la cicatrice à fait prendre la décision d'une césarienne avec mon gygy.  

 

Par contre, là tout s'est bien passé. J'ai eu un rachi anesthésie (le bonheur à côté de la péridurale quand même !! ) et en deux minutes mon ventre était insensible. Il n'y avait que le corps médical nécessaire, j'ai pû vivre ma césarienne car j'étais réveillée !! Le médecin m'expliquait tout ce qu'il faisait, l'anesthésiste me caressait la joue pour me rassurer et me calmer, je me sentais bien malgré tout. Ma fille est née très vite, je l'ai embrassée et ils l'ont emmenée vers le papa pour les premiers soins et la pesée etc… ensuite une fois recousue, elle est venue avec moi en salle de réveil, où je ne suis pas restée très longtemps, juste le temps de voir que tout va bien suite à l'anesthésie. Ensuite nous sommes remontées toutes les deux dans la chambre !

 

Je peux vous dire que ça change tout ! Même si je n'ai pas accouché, je n'ai pas eu l'impression d'avoir été volée contrairement à ma première césarienne. J'étais dans une clinique (où je suis suivie pour BB3) et ça n'a rien à voir avec le CHU.  

 

Certes les suites sont douloureuses pareil, mais psychologiquement ça va mieux donc on endure beaucoup plus facilement la douleur, on se motive plus pour vite se lever (4 heures seulement après j'étais debout aie aie aie) et j'ai pu rentrer chez moi au bout de 4 jours en HAD.  

 

J'ai été désolée d'apprendre que je n'avais pas le choix pour BB3, mais je part tout de même confiante, car je sais que le personnel médical est très à l'écoute dans cette clinique, et ça joue énormément.

 

Pour la naissance, mon mari était juste derrière la porte, dans la salle attenante. Ils ne veulent pas que le papa soit là, et franchement je doute que mon mari veuille être présent, même derrière le drap lorsque j'aurai les tripes à l'air   je préfère qu'il soit derrière, et près à la voir dès sa sortie. Il a pû prendre des photos d'elles, a pû la nettoyer, la peser etc… ce sont des moments qu'il n'oubliera jamais, même si je n'ai pas pu les vivre, j'étais heureuse qu'il ne soit pas dans la vapes par terre dans la salle d'opération mais bien à côté prêt à accueillir notre pépette le temps que maman se fasse recoudre.

 

Donc aucun regret que papa ne soit pas là, de toute manière ça se passe tellement vite, deux minutes max entre le premier coup de scalpel et la sortie de bébé, si le papa était derrière le rideau, il ne pourrait pas vivre les premières minutes avec bébé.

 

 

Bon courage à toutes celles qui ont vécu la césarienne en traumatisme, je suis passée par là. Mais pour en avoir eu une deuxième, et une troisième programmée pour Juin 2010 je peux vous dire qu'on peut s'en remettre, il suffit d'en parler. Et à tous ceux qui disent " ph mais le plus important c'est bébé qui est en bonne santé" ils ne savent pas ce que c'est. Ça ne sert à rien de discuter avec ces personnes. Autant en parler avec un professionnel. Pour ma deuxième, j'ai expliqué comment j'avais vécu ma première césa en urgence, et ils m'ont donné un petit calmant avant, j'étais zen, on venait me rassurer m'expliquer etc…

 

Toutes les césariennes ne sont pas traumatisantes, le tout est de pouvoir faire le deuil de l'accouchement normal, et surtout de la souffrance surtout de la manière dont ça s'est passé. C'est le plus difficile mais on peut y arriver. Regardez moi, je ne voulais plus d'enfants, et aujourd'hui je fais mon 3ième bébé !

 
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


140821
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages