Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai un nouveau projet de naissance

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 504 lectures | ratingStar_218423_1ratingStar_218423_2ratingStar_218423_3ratingStar_218423_4

Nous avons souhaitez écrire ce projet de naissance, non pas pour imposer quoi que ce soit, mais afin de rester des interlocuteurs. Ayant un très mauvais souvenirs de mon premier accouchement, nous préférons vous expliquez nos désirs pour vivre pleinement ce moment particulier de notre vie avec vous, la naissance de notre deuxième enfant. Nous souhaitons ainsi être consulter avant tout acte ou décision, afin de connaître les risques et choix éventuels. Pour nous ce projet n'est pas un contrat, ce sont des souhaits qui bien sur pourront être remit en cause face a l'urgence d'un accouchement non physiologique. Et nous reconnaissons, que certaines circonstances puisse faire que l'intervention médicales soit d'une importance vitale pour bébé comme pour maman. Nous sommes heureux de bénéficier de votre accompagnement lors de cet événement. Merci de l'attention que vous porterez au respect de ce projet ne naissance. En vous remerciant par avance de nous accompagner dans ce merveilleux moments ? Pendant le travail : - Je souhaite que le processus physiologique de l'accouchement soit respecté, qu'il ne soit pas perturbé par quelques moyen que ce soit (rupture artificielle de la poche des eaux, décollement de membranes, injections d). - Je souhaiterez qu'un minimum de personnes soit présentes avant, pendant et après la naissance, afin de préserver notre intimité et ma Bulle. - Pour aider a instaurer et maintenir un climat rassurant, merci de veiller à conserver les lumières douces (tamisées) et la musique si j'en ressent le besoin - Tant que cela ne présente aucun danger ni pour le bébé, ni pour la mère, je refuse le déclenchement (décollement des membranes, perf d) - J'accepte la pose d'une voie veineuse fermée. - Avant tout geste médical, je souhaite être informées et qu'om m'explique la nécessité de ce geste afin de donner mon aval. - Je souhaite que les touchers vaginaux soient limités aux strict nécessaires. - Je ne souhaite pas de monitoring continu, ainsi je pourrais déambuler et changer de positions. Celui-ci pourra être fait à intervalles réguliers. - Je souhaite essayer d'accoucher sans péridurale au maximum, mais bénéficier si possible et dans la mesure des disponibilités de chacun, d'autres moyen de soulager la douleurs (homéopathie, ballon, massage, baignoire, protoxyde d'azote, liberté de mouvement, de position, Bulle préservée ? ) , au cas où la situation devait m'inciter a y avoir recours, je comprendrais que certains points évoqués ne puisse être mise en ? Uvre. - N'ayant pas la péridurale je souhaite pouvoir déambuler et adopter la (les) positions dans lesquelles je me sentirais le mieux. La péridurale, pourquoi ne pas y avoir recours ? Tout simplement parce que mon premier accouchement c'est très mal passé, que je l'ai très mal vécu et que c'est un besoin, pour moi, de vivre cette accouchement le plus pleinement possible et le plus naturellement possible.

Et aussi pour savoir, jusqu'où je suis capable d'aller. C'est pour cela que je vous serait très reconnaissante, si vous m'encouragiez à ne pas craquer, dans les moments où j'aurais du mal a gérer la douleur. Lors de la naissance : - Nous souhaitons la présence du papa à toutes les étapes du travail. - Je souhaite accoucher dans la position qui me conviendras le mieux sur le moment. - Je souhaite que la poussée ne soit pas dirigé et pouvoir faire selon mon instinct et qu'il n'y ait pas de chronométrage de temps de poussée. - Je refuse l'épisiotomie préférant une déchirure (et pourquoi pas tenter de l'éviter : massage du périnée, positions ? ). Dans le cas échéant, merci de penser au fait que je ne suis pas anesthésier, pour ne pas me recoudre à vif, mais mettre en oeuvre une anesthésie efficace. - Si je suis dans une position qui le permets, merci de m'aider à accompagner la sortie de mon bébé et à le poser sur mon ventre. - Le papa souhaite couper lui-même le cordon ombilical lorsqu'il aura cessé de battre. - S lors de l'accouchement, je devais ne pas être consciente, je souhaite, dans la mesure du possible que le papa ait rapidement contact avec le bébé et reste avec lui. - Je souhaiterai que le placenta soit expulsé naturellement, sans manipulation externe ou interne et sans injection d'ocytocine. Après la naissance : - Si la santé du bébé le permet, je souhaite le garder en peau a peau le plus longtemps possible dans l'intimité avec le papa et qu'on le laisse accéder au sein à son rythme. - Le bébé sera allaité : je souhaite que bébé puisse téter des que possible et des qu'il le voudra et qu'il ne soit pas séparer physiquement de moi avant cette première tétée. De même, je souhaiterais, que le test d'Apgar soit pratiquer sur mon ventre. - Nous refusons que notre fille reçoive des biberons. Nous avons fait le choix de l'allaitement exclusif. Toutefois, si donner un complément s'avère nécessaire je souhaite être consulter et qu'il soit donner à la seringue ou à la cueillere mais pas au biberon afin d'éviter toute confusion sein/tétine. Ne donner aucune sucette au bébé. - Si l'enfant à besoin de piqûre ou de prise de sang, nous vous remercions de lui placer une crème analgésique avant. L'acte médical aura lieu durant une mise au sein. - Si des soins particuliers sont toutefois nécessaires pou r le bébé, je souhaite que le papa soit présent. Le bébé ne sortiras pas de la pièce sans être accompagné de son père. - Nous ne souhaitons pas qu'un bain soit donner au bébé. - Nous souhaitons que les autres examens (pesées, etc.) soit effectués après le peau à peau. - Dans la mesure où mon état de santé et celui de mon enfant le permettent, je sortirais le lendemain de la naissance (j'en ai parler pendant mon suivi grossesse et le Dr roux n'y voit pas d'inconvénient) , tout est organisé, pour plus d'information, voici les coordonnées de ma sage femme et de mon médecin : Sage femme : nom Medecin : nom adresse adresse telephone telephone En cas de césarienne : Je souhaite dans tous les cas qu'un accouchement par voie basse soit tenté, même en sachant que j'ai un antécédent de césarienne, et aimerez que celle-ci soit envisagé qu'en derniers recours. J'accepte d'en assumer les conséquences Je désire : - Ê ; tre consciente grâce a une rachi. - Que la sonde urinaire soit posée après l'anesthésie. - Si la salle de bloc le permet en terme d'espace, le papa désir ardemment et en y attachant beaucoup d'importance, être présent auprès de moi pendant l'intervention (près de ma tête, pour ne pas déranger bien sur). - Que le champ opératoire soit baissée, vers la fin, pour accueillir bébé dans des conditions similaires à la voie basse. Si cela dérange le médecin anesthésiste, je souhaite pouvoir en discuter quelques instants avec lui. - Je serais très reconnaissantes à l'équipe médicale de faire le maximum pour ne pas être séparer de mon bébé ou seulement le temps de la suture afin de favoriser une tétée précoce - Si le bébé nécessite des soins particuliers, je souhaite que le papa soit présent.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


218423
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages