Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je garde de bons souvenirs de ma seconde césarienne

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 1203 lectures | ratingStar_54666_1ratingStar_54666_2ratingStar_54666_3ratingStar_54666_4

Ma premiere cesa qui c'etait mal passé (cesa en urgence sous anesthesie generale et mal encadré) m avait laissé un bien mauvais souvenir .

Il y a 3 ans j'ai du subir une operation lourde (avec hemoragies 3 mois difficile de suites operatoires) , 22 fibromes sur l uterus. Mon gyneco, un super chirurgien a souhaité faire au mieux pour que je puisse un jour de nouveau avoir un petit bout.

Je lui ai pourtant bien dis que je n en voulais plus heinnn que j etais sur de moi ! Lol ! La preuve aujourd hui !!!!

Bon tout ça pour dire qu apres cette operation mon uterus etait en sale etat malgré le travail exceptionnel de gygy.

Finalement il y a 1 an et demi zhom et moi decidons d avoir un tit bout a nous (famille recomposée oblige).

Gygy me donne le feu vert mais me precise que vu l etat de mon uterus c'est tres risqué et que ce sera cesa obligatoire.

Arggggghhhh fibnalement je sais pas si je veux assez un enfant pour vivre le meme cauchemard que pour ma grande. Puis les suites operatoires de mon op me reviennent…

Je reflechis a tout ça, mon envie d enfant est plus forte, on se lance .

J'ai certes toute ma grossesse pour m y preparer.je suis suivie de tres pret car gygy craint une rupture uterine des que bébé sera un peu lourd, bébé grossit, tout roule, je suis au repos depuis le debut mais tout va bien .

Gygy ne pense pas que j irais a terme, il espere juste que je tienne jusqu a 7 mois .

J'ai tenue, on a tenue, ma puce et moi on est une equipe de choc !

Declenchement de la cesa programmé.

Et la je vous colle mon recit d accouchement .

 

 

Recit de mon accouchement  

 

Arrivée a la clinique a 10h du mat, excitée, stressée, tout un tas de sentiment qui se mélange dans ma tète .

On va découvrir notre souris dans quelques heures mais je dois dire aurevoir au bidou, un peu dur pour moi qui me sentait si bien enceinte.

Le papa lui est pressé, il veut sa souris dans les bras, il flippe aussi " et si elle etait moche ? " le pov il va devoir attendre seul pdt des heures .

Il sait que l intervention a des risques, il est inquiet mais ne laisse rien paraitre.

Nous arrivons donc dans la chambre qui sera la mienne pdt se sejour .

Une sage femme nous explique le deroulement de la journée, j irais au bloc que vers 14h.

En attendant je peux m installer, vers 13h je devrais prendre une douche a la betadine.

Dehors il fait un temps magnifique, on nous soumet l idée d une ballade, ce que nous faisons, petit tour autour de la clinique puis j accompagne mon cheri a la cafet. Faut qu il mange pour tenir le coup avec toutes les emotions a venir. Pour ma part je doit être  

A jeun, dur dur !!!!!!!!!!

Ça y est je vais prendre ma douche a la betadine. Dans le foulée la sage femme vient me poser une perfusion, aie je douille, elle me rate, mes veines roulent, elle recommence, du sang gicle de partout, je sers les dents et je pense tres fort a mon bébé, a ma souris que je vais rencontrer.

Cette rencontre avec ma petite souris me donne le courage d affronter la peur et les douleurs, je l aime deja tant ma fille .

Ça y est elle a enfin réussit. On me donne un decontractant a boire. J en ai bien besoin .

1/2 heure apres deux brancardiers viennent me chercher, ça y est c'est le depart pour le grand voyage .

Celui ou je vais enfin decouvrir ma souris, l entendre, la toucher.

J attends allonger dans mon lit devant le bloc operatoire, pour ne pas angoisser je l imagine, brune ? Chatain ? Claire ? Mat ? Bridée ou non ? Comment va t elle être ma fille. La main sur le ventre je lui explique ce qui va se passer et lui dit que bientot je la retrouve dans mes bras, elle a compris elle me reponds par des petits coups de pieds.

A bientot ma souris, j'ai adoré vivre ces neuf mois, je t aime deja tant. Ça y est je suis au bloc.

Au bloc une ambiance de reve, deconnade, rire, tout de suite je suis a l 'aise, on m explique le deroulement de l intervention .

L anesthesiste me pose ma rachi. A ce moment la je pense a mon cheri seul la haut qui doit être inquiet et impatient. Pour l occuper je lui est offert "une boite a papa" a decouvrir en mon absence .  

Une chaleur m envahi le bas du corps, on m allonge sur la table .

Je sents tout mais aucune douleur. On me pose la sonde urinaire et l infirmiere me badigeonne a l endroit de l ouverture.

La je stress, je demande si c'est normal que je sente tout .

L anesthesiste m explique que je sentirais quasi chaque geste mais sans la douleur ! INCROYABLE c'est vrai .

Gygy arrive, les blagues fusent, ambiance bon enfant.

L operation commence, je sens qu on m ouvre, qu on m ecarte les chairs… un truc de fou, c'est pas desagreable, ça fait pas mal c'est bizarre !!!!!!!! .

J entends l aspiration du liquide amiotique et l anesthesiste qui m explique tout au fur et a mesure me dit que bébé va bientot être là .

Ouhaou je vais bientot entendre le cri de ma fille, mon amour .

Je pense tres fort a son papa .

Ça y est je l entends elle pleure, elle est la, je la vois pas mais deja mes larmes montent, mon bébé, ma souris, mon amour, je t aime .

Gygy me dit " oulalala elle ressemble a son papa "

J enchaine " c'est vrai elle est bridée ? "

Il me reponds " oui, mais si vous en vouliez une pas bridée fallait pas prendre ce papa "  

Evidement l ambiance etait aux blagues, je ris, vite qu on me la montre ma princesse.

La puericultrice l emmene dans le couloir pour l aspirer…

Les minutes me parraisent des heures mais je l entends pleurer et ça c'est deja du bonheur.

Ça y est elle arrive, emmitouflée dans un drap bleu, on me la montre tout pres de mon visage, je peux l embrasser la voir, la toucher .

JE PLEURE ! Elle est si belle, JE PLEURE ! Je pense a zhom la haut a nous a notre vie a mon bébé que j embrasse que je touche et je pleure de bonheur !!!!!

Elle s eloigne, il l emmene a son papa pour faire un peau a peau, je lui ai expliquer, MAI LINH sait qu elle va rencontrer son papa et qu apres on de retrouve tous les trois promis, j arrive ma cherie va, va profiter de papa .

Avec toutes ses emotions j'ai pas entendu que de l autre coté du drap ça marchait pas comme prévu .

L ambiance joviale n est plus d actualité, un climat lourd et serieux c'est installé.

Je n ose pas demander, j'ai peur de la reponse, c'est long, c'est tres long, l anesthesie diminue je commence a souffrir.

Ç en est trop je demande a l anesthesiste ce qui se passe. Il me dit que c'est un peu compliqué .

Gygy prend la parole il m explique qu il doit rafistoler et reparer les degats fait pas la premiere cesa et l operation des fibromes, que je fais une hemoragies mais qu il controle .

Il essait de me rassurer en m expliquant qu il s'est preparé a ça .

Enfin passons les details glauques, je souffre mais je m accroche je pense à mes deux zamours qui m attendent la haut .

Apres plusieurs heures, je remonte enfin et la j attends, papa est parti avec notre fille pour la rendre toute belle .

Ils arrivent je les entends, vite que la porte s ouvre.

Ça y est le bonheur est entré dans la piece, ma souris et mon mari .

Il me pose MAI LINH sur la poitrine , 1er TT. On se regarde, je la decouvre, je l aime deja tant.

Tous les trois on partage ce moment immense de bonheur, la piece est envahie d amour .

 

Voila tout ça pour vous dire que malgré quelques desagrements du uniquement à mon etat personnel, l etat de mon uterus, j'ai vecu le plus beau jour de ma vie .

Oui c'est mon plus bel accouchement malgré que mon fils est né par voie basse.

J étais sereine, détendue, la rencontre  a été attendu, préparé, un moment de bonheur.

On ne m a pas volé mon accouchement, j'ai mis ma fille au monde, differement, mais avec tant de bonheur.

Aujourd hui je me repasse ce film sans soucis et toujours avec un immense sourire sur mon visage. Le papa n etait pas present physiquement mais il etait la tout pret, je pouvais presque le sentir avec moi. Il a fait un peau a peau avec la puce qui j en suis sur, fait qu aujourd hui ils sont si complices .
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


54666
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages