Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'accepte pas ma césarienne

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 748 lectures | ratingStar_102267_1ratingStar_102267_2ratingStar_102267_3ratingStar_102267_4

Le lundi 27 avril, j'ai eu des contractions toute la journée.Dans ma tête, j'espérais que ça devienne + fort et + régulier.Le lundi soir j'avais toujours des contractions, qui sont devenues + fortes en soirée.Je discutais avec une amie sur msn.Au bout d'un moment je lui dit que je vais me lever pour voir si une fois que je suis debout les contractions se calment ou non.Pendant ce temps Laurent mettait les valises dans la voiture au cas où… Et donc je me lève, mais je sens un truc qui coule.Sur le coup dans ma tête je me dit que c'est peut être une fissure de la poche des eaux.Je met ma main (reflexe) et là je vois que c'est du sang.Oups p'tit moment de panique.J'ouvre la porte d'entrée (Laurent était toujours à la voiture) et je dis à Laurent "bon, on va y aller je perd du sang".J'étais pas rassurée… On laisse les petits chez mes parents, la voiture me donne des bonnes contractions toutes les 3/4 minutes à peu près.On arrive enfin a la mater environ 1h après les avoir prévenu.Nous sommes accueillis par une auxiliaire puéri qui me branche au monito en attendant que la sage femme arrive.Contractions vraiment anarchiques ! Mais bien présentes (enfin c'est plus comme dans la voiture ! ). La sage femme arrive, je lui dit que j'ai pedu du sang.Elle me demande si c'est glaireux.Je dis non c'est vraiment du sang qui coule.Elle regarde et effectivement ça l'inquiète un peu.Elle me fait un toucher, mais n'arrive pas a savoir si Hanaé a toujours la tête en bas, et elle n'arrive pas à voir si le col est ouvert (elle veut pas trop insister vu que je perd du sang). Elle part appeller le gyneco, mais dès qu'elle sort de la piece je sens que ça coule +++.Laurent la rattrappe.Elle commence à me dire que il faudra peut être aller chercher le bébé + vite que prévu.Ou alors que c'est le col qui saigne (des petites veines) et que en perçant la poche des eaux ça pourrait aider à stopper le saignement.Le gyneco arrive, il regarde, me fait un toucher (euh franchement il y est pas allé de main morte, c'était affreux) et l'orifice interne est fermé.De toute façon vu le sang que je perd, il me dit qu'il faut faire une césa.A ce moment là je réalise que je n'aurais pas l'accouchement que je souhaitais (je voulais essayer sans péri, en bougeant comme je veux, en prenant un bain si je le souhaitais et en accouchant dans la position qui me conviendrais le mieux-peut être accroupie.). Là tout s'enchaine.On me rase, on me pose la sonde, on m'amène au bloc.Et voilà je suis séparée de Laurent.Je lis son inquiétude dans ses yeux… Je suis dans le bloc, entourée de plein de monde.On me fait une rachianesthésie et hop ils commencent.Laurent est dans une pièce a côté, où il y a une vitre… (il filmera même la sortie de la puce à travers la vitre).

La sage femme est toute désolée qu'on se soit jeté comme ça sur moi.Elle reste à mes côtés.

Donc je passe les détails, Hanaé sort, elle pleure, on me la montre, je pleure, je lui fais un bisou et elle part.On me la ramène en couveuse pour que je puisse la voir + longtemps.La césa dure longtemps parce que je fais des petites hémorragies à l'interieur.Et puis là l'horreur.Je sens tout.Je dis que j'ai mal.Ca devient de pire en pire.Je me sens mal, je vomis.J'ai des flous sur ce qui s'est passé je me rappelle pas de tout.On me demande si j'ai mangé, ils voulaient me faire une anesthésie générale, mais comme j'ai mangé ils font pas.Donc ils me shootent a je sais pas quoi.Pauvre Hanaé qui est a côté dans sa couveuse, je sais même pas combien de temps ils l'ont laissé là finalement.Au bout d'un long moment c'est enfin fini ! (la césa a commencé vers 00h15 et ça s'est terminé une bonne heure et demi plus tard). Je pars dans le service de chirurgie où je resterais jusqu'à 9h30 le lendemain (mais ils ont été super sympa et ils m'ont laissé ma puce avec moi.J'ai quand même mis Hanaé au sein (2h après sa naissance) et ça s'est bien passé.

Ils me laisseront toute la nuit un sac de sable sur le ventre parce que je saigne un peu trop.

La suite c'est le séjour, les piqures d'anti coagulant le matin, le 1er lever, les déplacements difficile au début puis un peu mieux chaque jour.

Et voilà, je suis chez moi et je vais essayer d'oublier tout ça, même si ça risque d'être difficile.Franchement je souhaite ça a personne.La césa j'aurais pu l'accepter, mais le fait de tout sentir comme ça comme si j'avais pas eu d'anesthésie ben c'est chaud ! (ça je l'ai écris il y a un moment déja et je me rend compte que même sans ça, j'aurais sans doute eu du mal quand même a l'accepter cette césa).

Et au final, le saignement provenait d'un décollement du placenta.Donc heureusement qu'on a pas trop attendu…

Quand je pense a la césa, ça me rend triste, parce que j'ai le sentiment d'avoir commencé quelque chose sans avoir pu le terminer. Ca a été tellement soudain… L'autre jour dans une émission il y avait un accouchement en direct, et ben avant la césa, les accouchements me faisaient pleurer parce que je trouvais ça émouvant, mais là les larmes sont montées mais pour d'autre raison.Je me suis dit que je n'avais pas pu vivre ça avec ma puce.Alors je sais, j'ai quand même la chance d'avoir vécu ça avec mes 2 premiers garçons, mais je m'étais tellement idéalisé mon accouchement…

Et puis je culpabilise par rapport à ma puce, parce que en demandant à mon mari, je me suis rendu compte qu'il m'avaient laissé ma fille au bloc avec moi (en couveuse) jusqu'à la fin pratiquement, mais moi je l'ai complètement zappé, j'étais "ailleurs".Elle a dû se sentir bien seule la pauvre… Je pense que l'équipe médicale a dû vouloir bien faire, parce qu'ils ont vu que c'était difficile pour moi d'accepter la césa, mais je me dis qu'elle aurait quand même mieux avec le papa, en peau à peau par exemple.

Pour le papa, le principal c'est qu'on aille bien toutes les 2… Ce qui n'est pas faux… Mais j'ai l'impression qu'il ne comprend pas trop (en même temps, j'évite de lui en parler).
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


102267
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages