Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

La césarienne reste un acte chirurgical avec des risques

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 375 lectures | ratingStar_51207_1ratingStar_51207_2ratingStar_51207_3ratingStar_51207_4

J'ai accouché deux fois par césarienne et je n'ai jamais considéré que ces moments aient été des accouchements "au rabais" ou des moments "volés", comme l'expriment souvent les femmes qui vivent une césarienne dans de mauvaises conditions.  

 

On se sent très vulnérable dans ce scénario d'accouchement, que cela soit programmé ou non.

 

Pour que tout se passe de manière à créer davantage de lien,  

 

° pourquoi effectivement ne pas procéder au bain du bébé dans le bloc, ou dans une pièce séparée du bloc par une simple vitre ?  

 

° Pourquoi la mise au sein n'est elle pas toujours proposée dès le bloc opératoire pour les femmes qui ont clairement exprimé leur souhait d'allaiter ? Ou dans la salle de réveil (si elle ne dépend que du service de maternité)  

 

° Pourquoi le peau à peau avec papa, en attendant maman, ne se pratique t'il davantage (vécu pour ma fille ; grosse source de sérénité pour moi - je savais qu'elle était dans les bras de son papa, je pouvais prendre le temps d'émerger tranquillement) ?  

 

° le passage en salle de réveil d'une femme qui vient d'accoucher pourrait être réduit au plus court ; après une rachi, on est somnolente mais bien consciente et surtout super pressée de voir enfin la merveille que l'on a tricotée pendant les mois précédents…

 

° le recours à la morphine en suite de césarienne n'est pas une obligation et il est parfois même plus pénalisant qu'autre chose (morphine pour mon fils… j'ai passé 1 journée à dormir ou voir une distorsion permanente de la réalité… pas d'élephants roses mais pas loin… épuisant ! Pas de morphine pour ma fille et pourtant pas de douleur et une remise sur pieds beaucoup plus rapide).

 

J'oublie certainement plein de choses importantes mais il y a vraiment matière à discussion. Et encore, je me considère privilégiée car mes deux césas, bien que très différentes, se sont très bien déroulées… !  

 

La césa reste un acte chirurgical avec des risques. J'ai testé la fameuse "brèche" , qui s'est fort heureusement résorbée d'elle même par la prise de caféine, mais ça aurait pu être plus sérieux…

 

Un dernier petit truc quand même : l'haptonomie m'a beaucoup aidée à accompagner les naissances de mes enfants jusqu'au bout, et les quelques sensations (ô combien étranges) que l'on ressent pendant l'intervention m'ont vraiment aidées à me sentir partie prenante de la naissance de mes poussins.

 
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


51207
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages