Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le déclenchement de mon accouchement a été très long,j'ai donc vu passer beaucoup de femmes dans ma chambre partagée

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 343 lectures | ratingStar_11133_1ratingStar_11133_2ratingStar_11133_3ratingStar_11133_4

J'ai accouché le 7 juin dernier, ça a été plutôt long et pénible, pour se terminer par une césarienne sous anesthésie générale.Je n'ai pas eu le choix pour la chambre, la maternité étant débordée (je devais accoucher par déclenchement, et on m'a finalement fait rentrer chez moi pour revenir le lendemain). J'ai été hospitalisée la veille de mon accouchement, dans une chambre double, avec une jeune maman et son bébé.C'est clair que dans ce cas de figure, la part du hasard est très grande, et on ne sait jamais sur qui on va tomber.Mais pour ma part, j'ai eu beaucoup de chance, ma voisine était fort sympathique et m'a aidée à passer le temps et à relativiser ma peur de l'accouchement.

Son bébé était très calme et j'avais des boules quies.Le lendemain, j'ai accouché dans la soirée et suis remontée dans ma chambre dans la nuit, sans mon bébé (ça s'était mal passé et ma fille était restée aux soins intensifs, elle y est restée 5 jours). J'étais très heureuse d'avoir le soutien de ma voisine, car, ayant accouché dans la nuit et sous anesthésie générale, je n'avais pas vu mon bébé, ni le papa après l'accouchement, les visites étaient interdites le matin, bref, j'étais seule et sans bébé : gros cafard ! Ma voisine a été extra, on a beaucoup discuté et elle m'a aussi beaucoup aidée dans les gestes quotidiens (elle m'a prêté son portable, appelait l'infirmière pour moi, me décrochait le téléphone ou attrapait quelque chose dans mon sac…) car juste après une césarienne, on n'est pas très vaillante.Puis j'ai commencé "la valse des fauteuils roulants", c'est à dire que j'allais 3 fois par jour en fauteuil roulant voir ma fille à l'autre bout de l'hôpital, et le reste du temps, j'allais au local du tire-lait.

Pendant ce temps-là, ma voisine prenait mes appels téléphoniques car je n'étais pas souvent dans la chambre.Ma voisine est partie et j'en ai eu une autre, tout aussi sympa.

On ne se gênait pas du tout, je m'éclipsais voir ma fille quand elle avait de la visite et de même pour elle (elle allait changer sa fille ou prendre sa douche…). J'ai enfin récupéré ma fille avec moi dans la chambre, et les conseils de ma voisine ont été fort utiles (elle en était à son 6ème enfant ! ).

On se gardait mutuellement les petites quand l'une s'absentait un moment, ça évitait d'aller à la garderie.La nuit, ça allait à peu près, de toute façon, on est déjà tellement fatiguée par son enfant qu'on entend à peine celui de l'autre.Quand elle est partie, j'ai demandé une chambre individuelle, car je ne supportais pas de voir mes voisines partir et moi rester (je suis restée deux semaines à l'hôpital). Et bien qu'est-ce que je me suis ennuyée toute seule dans ma chambre !

Ca faisait déjà une semaine que j'avais accouché, donc j'avais déjà eu tous les coups de fils et les visites des proches, je me suis retrouvée toute seule sans beaucoup d'appels, j'errais dans les couloirs à la recherche d'un peu de compagnie, heureusement j'ai retrouvé des mamans de mon cours de préparation à l'accouchement.

D'ailleurs j'ai eu le temps d'en voir défiler trois à la suite, j'étais le vétéran du service ! Je dirais donc qu'un peu de compagnie peut avoir du bon dans les moments difficiles, bien sûr, c'est comme au loto, on ne sait pas sur quoi on va tomber, mais personnellement, j'ai beaucoup apprécié mes voisines, et j'ai finalement regretté d'avoir pris une chambre individuelle par la suite.Mais tout dépend des circonstances de l'accouchement et du temps que l'on reste à l'hôpital, je pense.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


11133
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages