Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma césarienne s'est bien passée

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 572 lectures | ratingStar_100889_1ratingStar_100889_2ratingStar_100889_3ratingStar_100889_4

J'ai tellement stressé avant et finalement cela s'est très bien passé. J'aimerais quand même ajouter que cette discussion n'est PAS un sujet polémique POUR la césarienne VS l'accouchement par voie basse. LA césarienne peut être obligatoire pour des raisons médicales, physiologiques, etc. Mais la césarienne ne signifie pas que l'accouchement doit être mal vécu, mal perçu.Si un tel sujet vous intéresse, je vous invite à le lancer sur une autre discu.Alors voilà, c'est long, désolée : Je suis donc entrée à la mater le mardi 16 avril pour une césa programmée le lendemain à 14h00.

J'arrive le soir en espérant qu'après les tests d'usage (prise de sang, monito) , je puisse rentrer chez moi pour dormir ! Bien sûr que non ! Je m'installe donc dans la chambre… Mon mari est avec moi. Il est désolé que je ne puisse revenir avec lui. Il sait que je suis nerveuse… On me donne un léger calmant et j'arrive à dormir.Le lendemain, mon mari revient. Et c'est.

L'attente… Vers 14H20, une civière arrive. Je demande à marcher jusqu'au bloc et on refuse. C'est quand même fou d'être couchée sur ce truc quand on est en pleine forme ! Je cache dans mes mains une photo de ma fille aînée et des mouchoirs parce que je me doute bien que je risque d'en avoir besoin ! Arrivés au bloc opératoire on indique à mon mari qu'il faut se quitter. Il doit attendre dans une salle et moi je dois pousuivre mon chemin… Il est tellement triste de me quitter. Il se sent surtout impuissant… On me stationne près de la salle d'opération no. 2.

J'attends.Puis, on sort une civière avec quelqu'un qui dort… On nettoie la salle, on amène la couveuse au cas où et finalement, c'est moi qu'on amène… Tout le monde s'affaire et moi je suis là… Je ne suis pas extrêmement nerveuse, ça me surprend et m'inquiète presque ! Puis c'est le moment pour la rachi-anasthésie. Je dois me pencher par en avant sur mon gyné. On me pique le dos pour une.

Aanasthésie locale permettant la rachi. Et là, je commence à craquer ! Pas que cela fasse mal, ce sont les nerfs… Je serre fort le bras de mon gyné ! Quand c'est fait, je me mets à pleurer de nervosité.

Mais ça passe, et on parle de… millefeuilles ! (j'ai fait du diabète de grossesse et je me promettais une razzia chez le pâtissier).

Mon gyné m'annonce que c'est commencé ! Je ne savais pas. Je n'ai pas senti de gêne respiratoire comme je craignais.Ca va très vite. Deux minutes après : elle me dit qu'elle voit la tête et puis, ça va plus vite, on baisse le drap devant mes yeux et mon bébé est là devant moi !!! Elle crie. Merveilleux ! J'étais tellement émue. Pour mon aînée l'accouchement s'était mal passé par voie basse. Je n'ai aucun souvenir du moment où l'on me l'a présentée. Alors cette fois-ci, c'était comme si c'était la 1ière fois ! Je n'arrêtais pas de remercier ma gyné ! La sage-femme l'amène pour l'aspiration et me la ramène pour que je la prenne dans mes bras quelque minutes.

Puis le pédiatre la prend et elle s'en va au bain avec papa.

Le tout a duré p-ê 45 minutes.Puis salle de réveil pendant 1heure 45.

Pendant 1h45, j'avais le sourire fendu jusqu'aux oreilles et je pensais à mes filles.De retour à la chambre. Bébé endormi et le papa m'attendent. Je l'allaite immédiatement.

Même si j'ai des antibio. Elle cherche le sein pendant quelque minutes et le trouve ! La 1ière nuit, mon mari dort avec nous. Je ne veux pas de complément de biberon.

Pendant cette 1ière nuit pour bien démarrer.

L'allaitement.Le lendemain est plus difficile. La cicatrice fait mal. L'infirmière essaie de m'aider à me lever. Ca va pas très bien. Je commence à me sentir mal et à voir des point noirs.

Vite au lit ! La nuit suivante, mon conjoint est toujours là, mais après la dernière tétée du soir, l'infirmière me convainc de.

Leur laisser bébé car je suis vraiment fatiguée. En plus, j'ai saigné plus que normal parce que j'ai un problème de plaquettes sanguines basses. Elle aura donc un bib. Ce.

Sera comme ça les prochains jours et ça ne gênera en rien l'allaitement.

2 jours après, je marche.Bref, le pire n'est pas la césa, mais la douleur des 2-3 premiers jours. Le corps cependant a une faculté de récupération extraordinaire et reprend très vite.

Des forces.Cette césarienne m'a vraiment réconciliée avec l'accouchement. Quand j'ai vu ma fille avec le cordon et tout… C'était le bonheur total ! Je suis rentrée à la maison mardi le 23 avril.

Il y a une infirmière qui est venue pendant 12 jours me faire des injections d'anticoagulants en prévention de.

Phlébite.En résumé : j'ai survécu et j'ai un magnifique bébé !!! Bébé a 2 mois et est exclusivement allaitée. Elle fait ses nuits depuis 1 semaine et c'est un bébé heureux, comme se parents.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


100889
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages