Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma journée d'accouchement : Que du bonheur

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1620 lectures | ratingStar_17120_1ratingStar_17120_2ratingStar_17120_3ratingStar_17120_4

Mon récit d'accouchement ! !Samedi 09 juin : Gilles est au mariage d'un couple de copains et moi je suis à la maison avec Antoine. Gilles ne reste malheureusement pas au dîner car "on ne sait jamais" , je suis à 9 jours du terme. Il revient à la maison vers 21h, me prend en photos avec mon gros bidon et à 23h on se couche.Je commence à avoir des contractions vers 2-3 heures du mat, ce sont les premières en 9 mois et je me dis "olala c'est pour bientôt" . J'ai du mal à dormir et à 8h00 je dis à Gilles : appelle tes parents pour qu'ils viennent chercher Antoine, je crois qu'il faut y aller ! ! A 8h45 mes beaux parents sont là et repartent avec Antoine.On file à la maternité. Nous sommes dimanche 10 Juin et il est 9h15.La sage femme me met en salle d'accouchement et me place le monitoring. Elle m'examine, le col commence à s'ouvrir mais à peine à un doigt ! ! ! ! La naissance n'est pas imminente et la sage femme me dit que je risque de rentrer chez moi ! !Je reste 2 heures sous monito. J'ai des contractions toutes les 3-4 minutes mais pas assez fortes pour ouvrir le col. Par contre, la sage femme remarque un ralentissement cardiaque du Martinou à chaque contraction. Elle appelle un gynéco pour avoir son verdict. Il est quasiment midi.Le médecin arrive m'examine et analyse les données du monito : effectivement col ouvert à 2 doigts, et ralentissement cardiaque du bébé. Verdict : on me garde pour la journée, deuxième monito l'après midi.On m'installe dans une chambre et là j'ai les boules car je vois les bébé et leurs mamans et j'entends les gazouillis. Moi je suis avec mon gros bidon comme une malheureuse dans ma chambre. Gilles appelle ses parents pour leur dire que je reste la journée à la maternité.L'après midi, une sage femme vient dans ma chambre avec un monito et me dit qu'on me surveille pendant 2 heures : toujours des contractions et encore plus de ralentissement cardiaque pour Martinou.A 19 heures le gynéco vient me voir, m'examine et tente de faire descendre Martin pour accélérer l'ouverture du col : il me fait super mal et moi je pleure devant Gilles qui se sent impuissant. Ensuite il me dit "allez on vous descend en salle d'accouchement, il faut faire naître le bébé, il est en souffrance foetale ! !" . On panique, on appelle les parents pour leur dire que la naissance est proche.A 19h30 je suis en salle d'accouchement, on me place une perf (ouille ça fait mal ! !) et on injecte de l'ocytocine pour accélérer la naissance. 20h l'anesthésiste est là et me pose la péri : le bonheur intégral ! ! Je n'avais pas pu l'avoir pour Antoine car j'avais de la fièvre ! !20h15 je prends un bouquin (Dernier refuge de Patricia Cornwell que j'ai quasiment fini ! ). Le gynéco me dit : "dans 2 heures il est là" , vous serez une maman du 10 Juin ! !22h30 le col est à 8 cm mais Martin n'est pas encore engagé dans le bassin et en plus il regarde vers le haut au lieu du bas ! ! !23h00 : le gynéco vient pour tenter de retourner Martin : pas marrant du tout mais avec la péri je ne sens rien ! !23h30 : toujours 8 cm et Martin n'a pas bougé ! !00h00 : bon ben c'est foutu pour le 10/06 je serai une maman du 11 ! !00h30 : toujours pas d'évolution, on envisage la césarienne car Martin fatigue. Et là je pleure, je ne veux pas de césarienne. Je parle à Martin en lui expliquent qu'il faut qu'il s'engage dans le bassin pour que je puisse lui faire un câlin ! ! !00h45 : dernier examen du gynéco avant la césarienne et là le miracle : Martin m'a écouté ! ! Le col est à 10 cm et Martin est en train de descendre ! ! Vite vite les étriers, on prépare l'expulsion ! ! !Je pousse deux fois de toutes mes forces et Martin est posé sur mon ventre : il est 01h02 et je suis maman pour la deuxième fois ! !Mon bonhomme est un petit ange tout mimi avec de grands yeux bleus : je pleure de bonheur et Gilles sort le camescope pour immortaliser ce moment.Voilà voilà comment Martin est né ! ! Aujourd'hui je repense à cette année de bonheur à 4, les joies de ses premiers sourires, ses premiers mots et son regard rempli d'amour quand je viens le chercher le soir ! ! ! ! Bref QUE DU BONHEUR ! ! ! ! ! ! !

                       
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


17120
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages