Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Moments volés

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 368 lectures | ratingStar_108432_1ratingStar_108432_2ratingStar_108432_3ratingStar_108432_4

Le travail a duré plus de 24 heures et il ne servait à rien, et sans péridurale, j'en étais arrivé à un stade ou je n'arrivais même plus à pleurer tellement j'avais mal. J'avais l'impression d'être sourde. Quand je l'ai enfin eue, cette péri, et que mon col était toujours obstinément fermé, c'est le coeur du bébé qui a laché. Alors sans rien dire ils ont fichu mon mari dehors et ils m'ont emmené au bloc. Je me suis retrouvée les bras en croix, pas un mot à mon égard. J'ai demandé à ce qu'on cache mon ventre aprés avoir constaté avec effroi qu'ils allait me couper (le chirurgien tracait tranquillement un trait aprés m'avoir badigonnée de truc orange.) On m'a mis une espèce de drap devant et juste à coté de ma tete il y a vait le bocal d'aspiration. Je le voyais se remplir (en plus du bruit) et ce n'était pas que du sang. PERSONNE ne m'a rien dit et je sentais les mains dans mon corps j'avais l'impression qu'il était remonté jusque dans ma gorge Quant le bébé est né le chirurgien a dit : il a que la tete de sortie et il crie déjà. Je me suis mise à imaginer le grotesque de la situation (merci à tous les films alien…) Et puis le bébé s'est tu. Il y a eu une espèce de silence angoissé, et je ne l'ai plus entendu, on l'avait emmené. J'ai vu son bout de nez ensanglanté partir en quatrième vitesse avec une nana que je n'avais jamais vu avant. On m'a recousu et je suis restée à poil, les bras en croix, sur la table, alors que des nanas venaient nettoyer la salle. J'ai demandé à ce qu'on me décroche, ou était mon bébé, on ne me répondait pas mais on m'a quand meme détachée. Il est né à 8h00. Et je me suis retrouvée vers 10h00 dans une chambre, tramblante et toujours toute seule, pendant que mon mari bouffait les sièges de la salle d'attente. Ils l'ont laissé venir me voir à 12h00. J'ai pleuré jusque là en tremblant. Quant à mon bébé on a accepté aprés supplications répétées de me l'apporter 5 minutes vers 19h00; La on m'a dit ce sont les calmants ou l'allaitement… De toute façon elles l'avaient déjà nourri. Elles ne voulaient pas le mettre dans mes bras. C mon mari qui l'a pris et l'y a mis malgré leur cris "elle va le faire tomber…) On ne lui avait meme pas néttoyé la tete. Il était la enfin contre moi, et je lui ai parlé. Et là il m'a regardée droit dans les yeux.Je crois qu'à cet instant, le monde aurait pu s'écrouler.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


108432
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages