Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon accouchement n'a pas été une partie de plaisir

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 359 lectures | ratingStar_52684_1ratingStar_52684_2ratingStar_52684_3ratingStar_52684_4

Je n'ai jamais dit que tous les accouchements étaient une partie de plaisir (quoique pour certaines c'est passé comme une lettre à la poste, et dans la bonne humeur ! ).

C'est pour ça que j'ai précisé, à une variante près.

Si tu veux quelque chose de pas marrant du tout, je peux te parler de mon cas si ça t'intéresse : Mon col ne s'est jamais ouvert (il parait que c'est fréquent chez les primipares). Dimanche 20/12 à 21 h je vais à l'hôpital car j'ai mes premières contractions.

Une sage femme me doigte pour me dire le col n'est pas ouvert, c'est certainement un faux travail, je vous donne quelque chose ça s'arrètera.Lundi 21/12 à 6 h du matin, aux urgences, rien n'est passé j'ai toujours ces foutues contractions. Je n'ai pas dormi de la nuit.à 10 h - on me donne une sorte de calmants pour que je dorme mais ils ne pensent pas me garder car le col n'est pas ouvert, et je ne perd pas mes eauxEn fin d'après midi, (j'ai toujours et encore mes contractions ! ) pour me rassurer disent-ils, il me gardent la nuit.Dans la nuit je souffre tellement, je supplie la sage femme de faire quelque chose, mais ce col qui ne s'ouvre toujours pas.Mardi 22/12 à 6 h du matin.

La sage femme doit avoir pitié de me voir souffrir et prend sur elle de me mettre en salle de travailà 8 h du matin, périduralePendant ce temps le médecin me disait : le corps a une "mémoire", il faut attendre, et essayer à tout prix d'accoucher par les voies basses.

Si tu veux, quand tu as très mal et que tu entend ça ; la phylosophie du corps qui se souvient, ça te fait une belle jambe ! 2 jours sans dormir, contractions rapprochées, complétement affaiblie, le moral dans les chaussettesLa péridurale a permis de mettre cette foutue douleur en sourdine.Puis je perds les eauxToujours pour la mémoire de mon corps, ils attendent. Hallucinant, Vous allez voir me disait-on dès que le col va s'ouvrir vous allez pousser… Pousser ? J'étais lessivée, anéantie, comment pousser je n'avais aucune force même tendre un bras était au dessus de mes forces.Résultat : à 15 h la décision est prise, ce sera une césarienne, le bébé s'affaiblit car il veut sortir mais "ça" bloque. Un détail le médecin savait que j'avais un bassin dit étroit, mais comme j'avais un gros bébé, il me disait que justement il trouverait le chemin très vite (tu parles charles ! ) La césarienne était pour moi synonyme de pause, la fin de la galère.Lundi 22 /12 à 15 h 15 Naissance de mon amour de BBUn détail, le lendemain matin, j'avais des hallucinations avec les doses de morphine  que je m'auto injectait ! (même si c'est conçu de sorte qu'il n'y ai pas surdose, je planais total) Ca aussi c'est fréquent d'après une aide soignante.

Enfin je suis certaine qu'il y a pire, désolée je me suis mise à te raconter tout ça, mais je n'ai pas le courage de tout retaper pour te l'envoyer à ton adresse perso, tu comprend je viens de revivre ces instants rien que de les écrire ça m'a épuisée !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


52684
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages