Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Césarienne      (2962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pré-éclampsie

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 04/11/10 | Mis en ligne le 17/05/12
Mail  
| 460 lectures | ratingStar_256173_1ratingStar_256173_2ratingStar_256173_3ratingStar_256173_4
Bonjour… A ce que je vois, il y a beaucoup de pré-eclampsie au 1er… pour diverses raisons d'ailleurs ! Voici mon histoire : Mon terme de grossesse etait prévu pour le 13 Mai 2010. Nous habiton sur l'essonne et nous avions choisi de faire mon accouchement sur Quimper, en Bretagne. Je suis descendu à 7 mois de grossesse… J'ai eu rendez-vous avec le gynéco accoucheur le 6 avril : il me dit que je fais un peu de tension et d'aller faire une verification a la clinique des le lendemain (j'avais 16 ce jour la). Deux jours apres, j'y suis retournée : j'avais des maux de tete des le reveil et des troubles visuels ainsi que des nausées. J'etais cette fois-ci a 18 de tension. Je suis rentré en clinique le jeudi… On m'a deja parlé de declenchement… mais rien, le gynéco a estimé qu'on pouvait attendre. Je suis sorti le lundi sous surveillance pour y retourner le vendredi suivant. La, encore, on me parle de declenche, que c'est la seule solution pour arreter la tension et que je sos gonglé (je crois avoir doubler de volume…). Une fois encore, ce gynéco n'a pas voulu et suis ressorti le lundi… C'est sympa les week-end a la clinique mais zut ! Le dimanche suivant, apres une nuit pas terrible, picotements dans les jambes, je ne me supportais plus, je ressemblais a une baleine… je retourne a la clinique. Il m'hospitalise avec la certitude que si je n'accouche pas ce jour naturellement, il me declenche le lendemain matin. Il dise même a mon mari de venir a 7h30 pour un declenchement a 9h. Le lundi : 9h, une sage-femme vient me faire un monito… Elle nous annonce qu'il n'y aura pas de declenchement, que le gynéco qui m'a dit ça, ne suis pas mon dossier et ne peut prendre la decision ! Je suis attéré ! Je n'en peux plus de cette situation… Quand mon gynéco arrive pour la visite, c'est pire !: il ne declenchera pas ce lundi mais plutot mercredi, et oui, ce jour-la, il est de garde et touche tout de même 1500e pour 15 min de taf… Je suis enervée, extenuée. Je lui fais savoir que je vais pas bien du tout, que ça va mal finir, rienn'y fais ! Mon mari ne sait pas comment me consoler lui aussi enrage. Le soir, pas de monito, pourtant je suis sous controle. A 22h, je sonne car j'ai des nausees phénoménales ! Le Sage-femme diagnostique tres vite : pré-eclampsie, on a 30 min, apres c'est fini ! Voila ce qu'il m'a dit… J'ai tel mon mari sans realiser, je cros que mon corps produisait de la morphine. J'ai realisé quand j'ai u ma mere o tel en pleurs qui me disait de tenir bon (ma mere a fait une eclampsie post-accouchement avec 4 jours de coma) Je suis partie o bloc, sans pouvoir dire a mon mari a quel point je l'm'et qu'il prenne soin du petit. La seule chose que j'avais en tete c'était de ce petit om sorte. J'ai tenu bon, il m'ont fait une rachi, en min Kelyan était la, je l'ai entendu pleurer… Pur bonheur ! J'ai apreçu mon mari par un ptite fenetre… 1h apres mon accouchement, je suis retournée dans ma chambre avec 19 de tension mais heureuse de voir mon mari et mon fils ! Je ne regrette en rien d'avoir u une cesarienne mais c'est ce gynéco qui m'a fait vivre un avant-accouchement tres traumatisant pour nous 3: les 1eres semaines ont ete tres dures : je pleurais des que j'en parlais, mon mari n'a realisé la situation que 3 jours apres mon accouchement et ne peux toujours pas en parler sans la colere et les larmes (6 mois apres) et Kelyan se reveillait toutes les nuits en pleurs a 22h20 (h ou tout s'est enchainer). J'enveux beaucoup a se gynéco de nous avoir mis en danger pour du fric, d'ailleurs a la visite du 1er mois, il n'a pas su repondre a mes questions… J'ai eu un accouchement difficile mais mon fils et moi allons bien, et c'est le principal. La pre-eclampsie arrive souvent au 1er enfant et ne se renouvelle presque jamais… je n'ai pas cette peur, maintenant, je sais ce qui se passe et j'anticiperais davantage. Aujourd'hui, pour palier a ce moment dur, je vois un specialiste qui m'aide a passer o dela. Moi qui croyait y être arrivé, je m'etais trompé… N'hesitez pas a en parlé a un professionnel… ! Merci, a tout bientot…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


256173
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot 36 ans... et je ne sais pas ! - grossesse apres 35 ans

image

Écoute, moi pareil… La grossesse encore ça va. Pas d'angoisse particulière quant à la déformation du corps, les vergetures, tout ça. Par contre l'accouchement… Oh mon Dieu… Là, y a vraiment un gros problème. Au point de me dire que non...Lire la suite

Cesa mal vecue, qui d'autre?

image

Bonjour les filles, Le 25 Septembre 2012, mon fils est né par césarienne. Je n'ai pas spécialement mal véçu le fait d'accoucher par césarienne. Je n'avais aucun désir articulier d'accoucher apr voie basse. La césarienne est intervenu en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages