Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Episiotomie      (716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Après l'accouchement, les soins et la délivrance

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 1817 lectures | ratingStar_52856_1ratingStar_52856_2ratingStar_52856_3ratingStar_52856_4

Bonjour moi j'ai accouché le 03 novembre 2008.

Mon récit est long alors je me suis limité au sujet, à savoir le post accouchement :

 

Après l'accouchement, il y a les soins et la délivrance !

Ma gynécologue s'en souvient encore !

 

Après 1/4 d'heure, elle me demande un dernier effort, il faut expulser le placenta.

Pour cela, il faut encore pousser !

 

Je la préviens :

"Vous n'étiez pas là à la naissance mais sachez que quand je pousse, JE POUSSE"

 

Alors, j'ai poussé !!!!!

Eh là, nous avons assisté à un Tsunami, la gynécologue a vu une vague arriver sur elle ! Elle avait du sang jusqu'à ses épaules !

Elle m'a dit qu'un coup pareil, elle n'avait jamais vu !

 

Et oui, quand je dis des choses, j'aimerais que l'on m'écoute !!!!  

Puis j'ai eu droit à 5 points de sutures (pas d'épisiotomie !!!    ?;) ?  ).

 

Ensuite une sage-femme est venue s'occuper de William, tous les soins sont donnés à moins d'un mètre de mois, avec l'aide du papa ! On lui injectera ses vitamines par le cordon, prise de sang dans le cordon aussi ! A Braine l'Alleud, on aspire pas le bébé si ce n'est pas nécessaire, on le laisse se dégager tout seul par des éternuement ! La seule chose qu'il a, c'est une crème ophtalmologique !

 

 

Ca y est, on nous demande si on veut rester un peu dans la salle d'accouchement ou si on veut retourner en chambre (vu notre chambre seule).

Vu la file d'attente, on decide de laisser la place à quelqu'un d'autre.

 

A partir de ce moment, les choses se sont corsée !

On m'a installée sur une chaise roulante et je suis tombée dans les pommes ! Toute raide, inconsciente !

Phil me dira après avoir eu la plus grande peur de sa vie !

Il me voyait là, inanimée, raide, inconsciente et lui, seul avec notre fils dans les bras !

Le pauvre !

 

Je reviens à moi après quelques minutes, je ne sais pas ce qu'il s'est passé ! Tout le monde s'affère ! On me glisse dans mon lit, les jambes surélevées ! Et je retourne vers la chambre ! Ma tension est à 6/4.

Je suis pas bien !

 

William est toujours dans les bras de Phil, tous les 1/4 d'heure on me change mes alaises ! Je suis en pleine hémorragie !

Sans compter que vu que mon utérus ne se remet pas en place, J'aurai droit à presque 20 heures d'ocytocine (la fameuse perfusion d'hormones que l'on utilise pour provoquer des contractions de manière artificielle, de manière à ce que j'évacue ce qui doit être évacué et que tout se remette en place ! ) Alors subir les contractions avant un accouchement, on accepte, car on sait que c'est nécessaire pour la venue du petit, mais souffrir après pendant 20 heures, ça ça met les nerfs à rude épreuve !!!!

 

J'ai besoin de dormir, on décide de ne prévenir personne, on ne saurait que dire, phil et moi sommes dans le floue concernant mon état !!!

 

Phil est choqué, il ne contactera les proches qu'à 17h00, parce que j'insiste ! (Les proches ont difficile à accepter notre décision de supprimer toutes les visites ! ) Mais avec 6/4 de tension et cette hémorragie qui ne finit pas, on peut difficilement accueillir quoique ce soit dans la chambre ! En plus William dormira 10 heures d'affilée, j'ai à présent la certitude que pour le bébé, ce doit être très pénible d'avoir les visites quelques heures après la naissance ! Il a besoin de calme, de pénombre ! Juste sa Maman et son Papa !

 

Le mardi, Je suis très faible. Je sais juste assumer l'allaitement de William !

Je suis à 7 d'hémoglobine, c'est très peu. La gynécologue décide de me perfuser du fer ! Et de vérifier si celui-ci va permettre à mon corps de fabriquer des globules.

 

Mercredi, je me sens encore très faible ! Et j'ai des douleurs fortes dans le ventre ! Je perds un gros caillot (la taille d'une grosse mandarine ! ) Et bien entendu, beaucoup de sang !  

Le fer n'a pas l'air de m'aider. Je suis toujours aussi pâle ! Le fait de ne pas pouvoir m'occuper de William me pèse, je suis dépendante de Phil ou des infirmières, ça m'agace et ça me peine !!!!

 

Jeudi, je suis descendue à 6,4 d'hémoglobine !!!

Ca devient catastrophique ! Je serai transfusée avec 3 poches de sang l'après-midi !  

Les effets sont immédiats, je reprends des couleurs, je blague à nouveau, j'arrive à faire quelques pas !

Je peux enfin prendre une douche et me laver les cheveux !

Mes surtout, je peux commencer à m'occuper de mon fils ! Petit à petit mais je sais que ça y est, je vais pouvoir être MAMAN à part entière !

 

Me promener avec lui en le berçant lorsqu'il a des coliques, le changer moi-même, lui donner son bain,…

 

Vendredi, je continue à revivre petit à petit, mais je reste faible !

 

Samedi, c'est le grand jour, on rentre à la MAISON !

Je suis terrifiée, je pleure, j'angoisse.

Je n'ai pas vraiment envie de quitter la maternité ! D'ailleurs, les sages-femmes ne sont pas très rassurées à l'idée de mon retour, elles me trouvent encore très faible ! Mais Ma gynéco sait que je suis bien entourée, (mon médecin est une amie qui habite tout près de chez moi, Eliane (la marraine de William) urgentiste habite en face de la maison et puis il n'y a pas mieux que mon HOMME comme infirmier !!!!

Je quitte la maternité, un noeud au ventre, je salue les infirmières  rapidement, sans un regard, c'est trop difficile de dire au revoir…

 

En plus du Baby blues, je ne vous raconte pas !!!

 

Pendant une semaine, j'ai été cajolée, chouchoutée, rassurée, elles ont été présentes avec la délicatesse de me laisser ma place de MAMAN selon mes possibilités médicales !

 

Je suis heureuse d'avoir accouchée à cette maternité !  

 

J'ai deux regrets, celui de ne pas avoir eu ma gynécologue dans l'aboutissement de mon suivi de grossesse et celui de ce postpartum qui m'a tant affaiblie !!!!

 

 

 

Aujourd'hui, je peux l'affirmer haut et fort :

 

J'AI ACCOUCHE SANS PÉRIDURALE ET EN PLUS J'AI DONNE NAISSANCE A MON PETIT PRINCE DANS L'EAU !!!!

 

C'était magique !!!

 

Par contre le mois qui a suivi l'accouchement, j'ai fait deux hémorragie, une qui s'est arrêtée toute seule !!! Je pensais que c'était normal !!!

 

Et une deuxième, 15 jours après, et là, vu la quantité de sang, je me suis rendue aux urgences !!! J'ai été consultée par une stagiaire gyné, qui m'a dit il vous reste du placenta mais vous pouvez rentrer chez vous !!!!  

 

Le lundi j'ai sonné à ma gynéco qui m'a fixé rendez-vous le lendemain pour un curetage afin d'être sure que je ne saigne plus !

 

Dans la salle de réveil, la gyné était là, je lui ai demandé si tout s'était bien passé et elle m'a répondu que NON, elle s'est retrouvée face à un placenta accreta (totalement impossible dans mon cas vu que c'est une complication du placenta sur des utérus cicatriciel (ce qui n'était absolument pas mon cas !!! )  

Donc re hémorragie pendant l'opération !!

 

Aujourd'hui, je suis encore très fatiguée, je fais de la kiné périnéale avec  une spécialiste car j'ai en plus une descente d'organes…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


52856
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout calculer pour que ca roule: ? - accouchement naturel

image

Bonsoir Jojo ! Je flâne à tout hasard afin de lire quelques témoignages, et quand j'ai vu ton pseudo j'me suis dit "bah mince, ça m'dit quelque chose… " Je vois que tu as besoin de parler un petit peu, alors me voici. Ma soeur a fait une...Lire la suite

Symptomes d'apres grossesse - accouchement naturel

image

Bonjour, Les fils tombent ou sont résorbés par le corps, à un rythme qui varie selon les femmes. Le sèche cheveux ça a été recommandé il y a des années, mais maintenant ce n'est plus du tout recommandé, ça augmente les risques de problème...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages