Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Episiotomie      (716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Episiotomie et sexualité

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 1508 lectures | ratingStar_55074_1ratingStar_55074_2ratingStar_55074_3ratingStar_55074_4

Plus je me renseigne et plus je m'aperçois que je ne suis malheureusement pas un cas isolé. J'ai subi une épisiotomie dans les dernières minutes de mon accouchement pour faciliter la sortie de bébé de poids normal (3kg 540) au motif que mon coccyx (qui avait été anciennement cassé) empêchait une expulsion aisée et rapide. L'équipe était divisée sur le bien fondé de cette intervention et décision a été prise malgré mes grognements réprobateurs. Je sais que pour mon deuxième enfant, non seulement mon opposition sera ferme mais elle sera aussi préalable à mon accouchement, écrite noir sur blanc dans mon dossier. En effet, 6 mois après, j'en paye encore les conséquences sur ma sexualité. Je passe outre la douleur de l'intervention malgré la péridurale, tant à l'ouverture de la plaie qu'à la couture, la douleur pendant plusieurs jours pour s'asseoir et pendant les soins pluriquotidiens, les risques d'infection, etc… Cela serait oublié si la cicatrice savait se faire elle-même oublier les mois suivants. Or plus de 6 mois après mon accouchement, je sens toujours à chaque rapport sexuels la présence de cette cicatrice, une sensation, plus qu'une douleur ; de brûlure et de tiraillement qui fout en l'air ma libido. Je ne sais quand je retrouverai le désir et le plaisir… je désespère, et plus ça va, plus je suis en colère contre la personne qui a décidé de procéder à cette épisiotomie dont je suis sûre de l'inutilité.

Et si jamais déchirure à l'expulsion il y avait eu, elle aurait au moins été naturelle, et je pense que je n'aurai pas nourri cette rencoeur contre mon fils innocent comme je la nourris aujoud'hui contre ce praticien.averti ; bref je suis convaicue qu'entre une plaie naturelle et une épisiotomie les conséquences psychologiques sont très différentes.

Je déplore le manque d'information à ce sujet, tant lors des séances de préparation à l'accouchement auxquelle j'avais pourtant participé au sein de la maternité que dans les médias dont le rôle est aussi de diffuser l'info.

Je crois qu'il faut absolument briser l'omerta qui repose sur les séquelles tant physiques que psychologique de cette intervetion qui est loin d'être aussi bénigne que ne le dit le corps médical.

Je dénonce le non-droit des femmes sur leur intégrité physique, car il s'agit bien d'une mutilation.

Voilà un débat sur un sujet encore tabou aujourd'hui dès lors que cela touche à la sexualité des femme et qui aurait toute sa place dans une émission des MATERNELLES… Si cela pouvait éviter des souffrances à venir…

Pour moi c'est trop tard, en espérant tout de même qu'un jour je retrouverai ma sexualité et le plaisir de faire l'amour avec celui que j'aime tant ! Mais QUAND ?
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


55074
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Ella69 | le 08/09/11 à 15:56

Bonjour,

J'ai accouché il y a 5 ans selon un scénario catastrophique. parmi les horreurs, il y a eu utulisation de forceps et grande épisiotomie. Celle-ci ne cautérisait pas ; j'ai donc dû la soigner 4 fois par jour tout en essayant d'allaiter mon bébé. Résultat ; 5 ans paès, malgré un 2ème accouchement réussi, 2 enfants et un mari épanouissant et malgré des consultations kiné, hapto, sexo, psy etc etc, ma libido est égale à 0 et une perte très importante de sensations. Je frise la frigidité et je suis en passe de rentrer dans les ordres. Mon mari est malheureux ; de nombreux conflits rejouent ce pb sexuel. Je suis désespérée au sens que je n'ai plus d'espoir de retrouver ma libido. Je n'ai jamais demandé à être mutilée de la sorte !

Histoires vécues sur le même thème

Tout calculer pour que ca roule: ? - accouchement naturel

image

Bonsoir Jojo ! Je flâne à tout hasard afin de lire quelques témoignages, et quand j'ai vu ton pseudo j'me suis dit "bah mince, ça m'dit quelque chose… " Je vois que tu as besoin de parler un petit peu, alors me voici. Ma soeur a fait une...Lire la suite

Symptomes d'apres grossesse - accouchement naturel

image

Bonjour, Les fils tombent ou sont résorbés par le corps, à un rythme qui varie selon les femmes. Le sèche cheveux ça a été recommandé il y a des années, mais maintenant ce n'est plus du tout recommandé, ça augmente les risques de problème...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages