Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Episiotomie      (716 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'avais l'impression que ça a duré une éternité !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 486 lectures | ratingStar_157866_1ratingStar_157866_2ratingStar_157866_3ratingStar_157866_4

Tout a commencé le 22 août… après une nuit agitée, je me rend à mon monito hebdomadaire avec chéri pour controler le coeur de bébé… tout va bien, 2 petites contractions mais rien de méchant, je sens bien que ça travaille la dedans, d'ailleurs le col est court, ouvert à 1 doigt et demi enfin prêt pour le gd jour ! On rentre à la maison, je commence à avoir mal au ventre comme des douleurs de règles mais en continu, alors je me dis que ça doit être le tv qui m'a remuée… Bref, je roupille tte l'aprèm… 17h : ça commence à pincer… bon je m'affole pas plus que ça, des contractions j'en ai depuis le debut du 8ème alors… en plus j'ai un rendez-vous hapto le lendemain, alors jme dis qu'elle peut pas sortir avant demain au moins La soirée passe au rythme des contractions, mais tout est très supportable et comme je n'y croit pas encore, je les compte pas Comme ça ne s'arrête pas, je décide de me faire couler un bain chaud, je me plonge dedans avec délice, ça fais du bien… pdt ce tps chéri commence à stresser, il rassemble les affaires "au cas où", moins je crois toujours à un faux travail, pourtant je sais au fond de moi que c'est LE jour… Le bain chaud calme donc tout ça, mais même si j'en ai moins, les contractions sont de plus en plus fortes… et ne passent pas avec le spason… 19h : Une amie passe nous faire un ti coucou, on a prévu de manger ensemble… on se commandes de pizz, et pour moi c'est frites et tagliatelles au saumon Je lui dit l'air de rien : j'ai des contractions, il se pourrait que ce soit pour ce soir… On papote, moi je mange comme une grosse vache, ben oui jme dis qu'il va me falloir des forces si c'est bien pour cette nuit ! 21h : Ouille, ça fais mallll, je prend des postures assez comiques, debout, genoux fléchis, cul en l'air, et je souffle… ça y est on compte, ça revient toutes les 7 min pdt 1 min… là je me dis ok, c'est parti ! Notre amie est toujours là, on rigole, je fais encore la maligne, je passe même des coup de fil, préviens ma mère que j'ai des contractions régulières depuis 1h, réponse : mais va à la mat !!!! Moi je sais que je c'est pas encore le bon moment, je veux tenir le plus longtemps possible, pour pouvoir mettre en oeuvre mon projet d'accouchement naturel… 00h : Là ça devient vraiment douloureux, la copine me fais un bisous et me souhaite bon courage, moi je suis à 4 pattes, je respire comme je peux, je parle plus, donc chéri me propose de penser à partir… je sens en effet que c'est le bon moment Direction la douche, j'y reste 20min, pdt que yan descend les affaires à la voiture… Coup de fil à ma mère, elle prend la route… elle en a pour 2h mais je sais que si c'est long et que Yan veut s'aérer un peu, je serai pas seule… Le trajet dure 10min, mais quelle torture, pi il y a des super dos d'ane tous neufs, je les aurai bouffé 1h : Arrivée à la mat, pas un chat, ça fais tout bizarre, je sonne, on me dit "c'est pourquoi ? " Moi : euh… je crois que j'accouche On arrive devant les portes des salles d'accouchement, 2 sf nous attendent, moi je veux pas montrer que je douille alors je parle à yan comme si de rien n'était, bon ok je marche pliée en 2 Premier contact frois, jme dis ok, ça va donner… Elle nous installe dans une salle d'accouchement et là une contarction… la sf vient près de moi et m'aide à respirer, je pense que finalement elle a pas l'air si mal… si je savais ! Elle me met sous monito, et contrôle mon col : dilaté à 4 et effacé… bon c'est parti mon kiki Elle se présente, Stéphanie et me dis que c'est elle qui va s'occuper de moi, puis elle prend mon dossier… J'avais bien pris soin de mettre le projet de naissance en début, hisotire qu'elle le loupe pas Du coup elle est étonnée et je la sens beaucoup moins distante… elle me dit qu'elle va lire mon projet et répondre avec moi point par point pour qu'on soit d'accord de ce qui va se passer… Elle est tout d'accord avec moi, et me dis que puisque j'ai choisi de ne pas prendre la péri, elle va m'aider au max pour que puisse y arriver, donc pas de monito en continu, pas de perf… super je suis aux anges ! Petit moment drôle, quand elle me dit vous êtes à 4, je lui dit : alors c'est pas un faux travail ? A partir de ce moment, j'ai arrêté de regarder les heures… donc je vous raconte suivant mon ressenti. Je reste environ 25 min sous monito, ça devient vraimant dur, les contractions arrivant par les reins, je commence à morfler mais je gère toujours, je respire profondèment et Yan me tiens la main je broie Stéphanie revient pour voir comment ça avance, les contractions sont régulières mais pas super fortes, enfin d'après le montio parce que moi ça me fais de plus en plus mal Puisque tout va bien pour bébé ainsi que pour moi, elle me demande comment je veux me mettre, comme je sais pas trop, elle me propose la ballon, chouet j'y pensais même plus ! Elle m'explique que je dois faire des rotations de mon bassin entre les contractions, ainsi qu'ouvrir mes pieds et les fermer afin d'aider le bébé à descendre ds mon bassin, et pdt la contraction, faire un mouvement d'avant en arrière en étirant bien le dos vers l'arrière pour ma soulager un peu… Me voila partie donc, Yan en face de moi de l'autre côté du lit, je lui prend les mains et enfonce ma tête ds la lit à chaque contraction, elle arrivent comme des vagues, je me met ds une bulle et j'essaie de visualiser mon bébé qui descend, j'essaie de me dire que je souffre mais qu'il faut que j'aide mon ti bout, que je l'accompagne… je suis complètement ds un autre monde, de tps en tps Yan me demande comment ça va… mais à part ça c'est le silence. 1h après environ : la sf revient, pour un monito… je repasse que le lit, je ne le quitterai plus d'ailleurs Ouahhhhhh, la les contarctions sont décuplées, allongée c'est l'horreur mais on veut savoir comment bébé supporte le travail, alors je sers les dents TV : col dilaté à 5 , je commence à me dire que ça va être ingérable si ça avance pas plus vite… La sf voit que je commence vraiment à peiner, s'excuse, il y a une autre femme qui vient d'arriver elle doit me laisser, elle est presque déçue de pas pouvoir rester avec moi ! Quand elle repasse nous voir, je perds pied… elle m'examine à nouveau… dilatée à 6, ça avance mais pas assez vite à mon gout La elle me demande comment je gère, si je me sens capable d'aller jusqu'au bout… à ce moment là j'en sais rien, je sais plus, j'en peux plus, je commence à me tortiller sur le lit… je lui demande ce qu'elle ferait, elle me dit qu'elle ne veut pas m'influencer, du coup ben je décide rien… Yan souffre pour moi, je le sens bien, il me dit que c'est pas une compèt, que si c'est trop dur, je peux prendre la péri… je répond que je sais pas, du coup comme il sait que ça me tient à coeur, ben il insiste pas et continue de me soutenir. La sf repart, dis à Yan que si je gère plus, il faut l'appeler, elle viendra m'aider pour la respiration… 2 min plus tard, j'ai une contraction horrible, je crois perdre les eaux du coup panique à bord, je sais que la douleur va être pire, je demande à yan de sonner, et une auxiliaire puer vient, je lui crie d'aller chercher la sf, je perd les eaux, là jme dis que je vais mourrir, que c'est trop dur, que je vais pas y arriver, je respire plus, je pleure, j'appelle Yan, je couine, non je crie pas je couine, la sf revient, verdict, dilatée à 8,mais pas rompu la pde ouf ! , elle me redemande ce que je veux, la je répond même plus je suis ailleurs… Du coup elle décide de me donner un coup de pouce, me perfuse en me disant qu'il reste 2cm de col, qu'elle va les pousser avec ses doigts pour m'aider, que pour ça ils vont me mettre du spasfon pour rammolir le col… un homme sf arrive, commence à passer le produit, et la sf fais la manip pdt les contractions, elle me dit de pousser si j'ai envie, jme fais pas prier Elle regarde le type et lui dit d'envoyer la sauce, ça veut pas venir !!! Et moi je fais n'importe quoi, exit la respi les cours de prépa, on gère comme on peut je vous assure ! Enfin elle appèle gyy, ayé je suis à 9,pde rompue, plus de péri possible et bizarrement je suis soulagée ! L'auxiliaire puer arrive, allume la rampechauffante pour bébé, ça s'agite partout, elle m'enlève la monito que j'avais fianalement gardé, et sort les gouttières, je lui dit que j'en veut pas, alors elle me propose les calles-pieds, et je redresse le lit du coup je suis presque assise ! Yan est près de moi, la sf aussi et c'est parti, je pousse comme une tarée, mais pas du tout comme il faut, je cambre le dos et décolle de la table, on me réexpique comment faire et ça va mieux… Cette sensation je l'oublierai jamais !!! Je broie la main de Yan, et au passage je choppe même la blouse de Sétphanie et son bras que j'écrase gentiment… Je sens la tête qui descend, j'ai l'impression que ça dure une éternité et j'entend enfin, la tête est sortie poussez plus !!! En 2 tps 3 mouvements, les épaules viennent, et le reste glisse tout seul, la libération… La c'est l'émotion je pleure comme jamais, de soulagement, de bonheur, je regarde Yan il pleure aussi, on me donne mon bébé, elle est tout chaude, propre et elle pleure… je la garde contre moi, je réalise pas qu'elle vient de sortir de mon ventre… Je suis déconnectée de la réalité… Le gygy me félicite, il me fais même la bise t1cable : , la sf aussi, c'est l'euphorie ! Voila, après il me prenne ma puce pour les soins, juste à côté, le placenta sort avec un ti coup de main de la sf, pas agréable mais bon rien à côté de ce qui vient de ce passer ! , j'ai droit à 2 points mais pas d'épisio, juste des éraillures, et on reste tous les 3 en salle pdt 2h… le bohneur. De l'écrire j'ai encore des frissons, j'ai eu un accouchement comme je le souhaitait, la sf a été formidable, m'a respecté, m'a fait confiance, je l'a remercierai jamais assez… Lilou est donc néee à 3h48, soit 2H30 après être arrivée à la mat, sans péri, ni épisio… Si y'en a qui ont eu le courage de tout lire et d'arriver jusqu'ici… je voulais rajouter que oui ça fais mal, oui on souffre, mais si c'était à refaire, je le referai pareil sans rien changer…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


157866
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout calculer pour que ca roule: ? - accouchement naturel

image

Bonsoir Jojo ! Je flâne à tout hasard afin de lire quelques témoignages, et quand j'ai vu ton pseudo j'me suis dit "bah mince, ça m'dit quelque chose… " Je vois que tu as besoin de parler un petit peu, alors me voici. Ma soeur a fait une...Lire la suite

Symptomes d'apres grossesse - accouchement naturel

image

Bonjour, Les fils tombent ou sont résorbés par le corps, à un rythme qui varie selon les femmes. Le sèche cheveux ça a été recommandé il y a des années, mais maintenant ce n'est plus du tout recommandé, ça augmente les risques de problème...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages