Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Episiotomie      (716 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'accord de la patiente est toujours demandé

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 383 lectures | ratingStar_222087_1ratingStar_222087_2ratingStar_222087_3ratingStar_222087_4
Je me suis fait l'avocat du diable et le but est atteint. Tellement de choses écrites que je n'arrive pas à tout retenir. De l'agressivité (est-ce utile?), mais en tout cas un point de vue avec lequel je m'accorde assez. -Juste quelques petits détails: vous accouchez, mais la sage-femme ou le médecin qui vous accompagne vous accouche aussi. C'est le terme français employé, je n'y peux rien, mais n'allez pas jouer sur les mots et me faire un proces d'intention sur ça... la majorité des patientes que je croise me disent "oh c'est le Docteur qui m'a accouchée..." dois-je leur hurler dessus et les fustiger? Non, il s'entend tout à fait que ce qu'elles veulent dire, c'est "le Docteur qui m'a accompagnée dans mon accouchement". A ce rythme, on peut prendre n'importe laquelle de mes phrases et la tourner comme la phrase d'un méchant gynéco pervers et malsain qui n'a que des idées reçues et des convictions déplacées... ça n'avance pas à grand chose hormis le fait de vouloir me blesser gratuitement. -Sur "Etre incontinente anale même « seulement » 3mois, et en plus en suite de couche où on a déjà d?autres choses à gérer, très peu pour moi ! ", je me suis mal fait comprendre. Ce que je voulais dire, c'est que le niveau de preuve est tellement mauvais qu'il est également probable qu'il n'y ait en fait peut etre pas d'impact sur l'incontinence anale. (je ne dis pas qu'il n'y en a pas, je dis qu'on n'en sait rien...) - Sur "(vous semblez bien peu faire de place aux douleurs et complications post épisiotomies ...)". J'en découvre tous les jours sur moi-même... c'est pour ça que j'infiltre systématiquement toutes mes sutures par un anesthésique de longue durée (Naropeine). Enfin, cette phrase épineuse n'etait a mon avis pas necessaire pour un échange d'idées. - Sur "vi vi on randomise ... et si on mettait vos femme, soeurs, filles dans les groupes pour voir ? J'avoue que cette façon de faire me fout de sacrés frissons dans le dos. ". Il y avait de l'ironie dans mes propos pour montrer l'impossibilité d'obtenir plus d'arguments mais a priori ce n'est pas passé. Sans aucun rapport, si vous avez d'autres méthodes pour la recherche biomédicale que les études randomisées pour savoir si une technique apporte un bénéfice ou non, faites m'en part. Si ma mere se voyait proposer une inclusion dans une étude randomisée, bien sur que dans le principe je l'y encouragerais si elle me le demandais. - sur "Dans tous les cas demander l?accord de la patiente" ... j'aimerai que ça soit possible, mais dans l'urgence, je n'ai malheureusement pas forcément le temps de négocier avec la maman. De plus, sur un plan psychologique, c'est horrible de faire ca a une femme et ca peut compliquer la situation: Elle est en cours d'expulsion, je suis appelé pour une souffrance foetale aigue (et la femme le comprend fort bien). La femme est agitée, j'essaie de faire en sorte qu'elle se concentre sur moi... et à ce moment je lui dit quoi? "On coupe ou pas?" (humour inside)... c'est horrible de faire ca... et si je prends plus de temps pour expliquer à la future maman le bénéfice, le maléfice de l'épisio alors que bébé développe son acidose, je deviens un criminel inconscient. Sans parler de la réaction qui peut etre brutale de la part de la maman alors que c'est justement le moment où j'ai le plus besoin de son aide et de sa concentration? Donc oui, c'est triste mais quand, dans l'urgence, j'ai besoin de faire une épisio (et pas pour un périnée qui blanchit... ils blanchissent presque tous alors on n'a pas fini...) et bien je la réalise. Seulement après l'accouchement, avant la délivrance et quand la maman a repris ses esprits, alors là, je lui explique ce qui s'est passé et ce que j'ai fait dans les détails, y compris l'épisiotomie. Je ne demande qu'à mieux faire, donc si vous avez des suggestions sur ce que je pourrai changer, je suis à l'écoute. Mais ça , c'est la vraie vie. Enfin, les liens que vous nous avez fournis nous montrent bien l'incertitude qui existe autour de cette pratique. Pour certain elle apporte un réel bénéfice. Pas pour d'autre. Dans le discours que j'ai essayé de garder scientifique et non enflammé par une quelconque conviction, c'est un peu cela que j'ai essayé de souligner. Les données actuelles nous poussent à réaliser l'épisio de manière restrictive et je m'en réjouis (c'est une opinion personnelle qui n'est pas basée sur une preuve quelconque).
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


222087
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout calculer pour que ca roule: ? - accouchement naturel

image

Bonsoir Jojo ! Je flâne à tout hasard afin de lire quelques témoignages, et quand j'ai vu ton pseudo j'me suis dit "bah mince, ça m'dit quelque chose… " Je vois que tu as besoin de parler un petit peu, alors me voici. Ma soeur a fait une...Lire la suite

Symptomes d'apres grossesse - accouchement naturel

image

Bonjour, Les fils tombent ou sont résorbés par le corps, à un rythme qui varie selon les femmes. Le sèche cheveux ça a été recommandé il y a des années, mais maintenant ce n'est plus du tout recommandé, ça augmente les risques de problème...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages