Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Episiotomie      (716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon cauchemar, c'est l'épisiotomie

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 452 lectures | ratingStar_55073_1ratingStar_55073_2ratingStar_55073_3ratingStar_55073_4

Je vais accoucher début mars (pour la 1ère fois) et mon cauchemar c'est l'épisiotomie… pour dire, je me fiche totalement des douleurs dûes aux contractions (peut-être à tort ! ) mais je veux à tout prix éviter cet acte qui relève pour moi de la "boucherie" (excusez-moi l'expression). J'ai lu beaucoup d'articles à ce propos et à chaque visite chez ma gynéco je lui répète ma peur pour qu'elle ne l'oublie pas le moment venu.

Du coup, je me suis renseignée pour savoir s'il y avait une méthode efficace (ou disons avec plus de chance de réussite ; -) pour détendre au mieux cette zone qui est mise à rude épreuve.

La fréquence actuelle de la pratique de l'épisiotomie est dûe en grande partie à la péridurale et à la position qui la suit : "coucher sur le dos, les pieds dans les étriers", et malheureusement elle est souvent pratiquée pour le confort, non des mamans, mais de l'équipe soignante.

Effectivement, l'épisiotomie ne devrait être pratiquée uniquement que lorsqu'il y a une souffrance foetale ou un réel danger pour le bébé ou la maman.

Pour détendre les muscles du périnée, il n'y aurait pas mieux que le bain chaud. De plus le travail serait moins long puisque contre 1,25 cm/heure de dilatation de façon "normale", dans l'eau la moyenne est de 2,50 cm/heure.

La position verticale (accroupie, à genoux, ou même à quatre pattes, ou la suspension) serait beaucoup plus efficace, puisque le bébé pèse sur le bassin et cela agirait en douceur pour distendre les muscles à leur rythme. Surtout ne jamais vouloir accélerer le travail ou le ralentir, car c'est là que surviennent les traumatismes quels qu'ils soient.

Au vu de tous ces éléments, je tâcherai de les respecter lors mon jour J (facile à dire, hein ; -) et de les faire respecter. L'accouchement aquatique est une solution très utilisée au delà de nos frontières, malheureusement rare en France.

Il est vrai qu'on ne donne pas assez le choix aux mamans dans nos cliniques, on ne leur fait pas assez confiance. Je connais mon corps, surtout côté cicatrisation et c'est vraiment pas son fort ! Il est difficile parfois de s'exprimer, on vous regarde bizarre, on nous fait passer pour la "chieuse"…

On n'oublie peut-être trop souvent que l'épisiotomie a des conséquences à longs termes (que les femmes négligent ou se sentent obligées de négliger, elles doivent se sentir contente, puisqu'elles sont en bonne santé et le bébé aussi… que demander de plus ! ) voire à très long terme, avec des conséquences souvent tabou.

Personnellement, lorsque je parle de ce dont je viens d'écrire, on me regarde souvent comme débarquée de la planète Mars !! Une amie ne voulant pas la péridurale, s'est vue mitraillée du regard par le gynéco qui lui a dit sévèrement : " je vous préviens, je ne supporte pas les femmes qui hurlent ! "

J'ignore si j'arriverai le jour J à suivre ces conseils, je passe successivement de l'angoisse à la confiance et ainsi de suite… On verra : -).
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


55073
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout calculer pour que ca roule: ? - accouchement naturel

image

Bonsoir Jojo ! Je flâne à tout hasard afin de lire quelques témoignages, et quand j'ai vu ton pseudo j'me suis dit "bah mince, ça m'dit quelque chose… " Je vois que tu as besoin de parler un petit peu, alors me voici. Ma soeur a fait une...Lire la suite

Symptomes d'apres grossesse - accouchement naturel

image

Bonjour, Les fils tombent ou sont résorbés par le corps, à un rythme qui varie selon les femmes. Le sèche cheveux ça a été recommandé il y a des années, mais maintenant ce n'est plus du tout recommandé, ça augmente les risques de problème...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages