Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Episiotomie      (716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quand j'ai accouché j'avais un gros caillot de sang dans le ventre

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1373 lectures | ratingStar_11524_1ratingStar_11524_2ratingStar_11524_3ratingStar_11524_4

Direction l'hopital : "mais madame vous ne perdez pas les eaux ce sont des fuites urinaires ou des pertes blanches de fin de grossesse très liquides"

Mon oeil oui ! Je savais très bien que c'etait les eaux malgré leur test négatif !

Le pire c'est la SF qui me dit " rentrez tranquille vous n'accoucherez pas aujourd'hui" résultat 20 heures après j'avais mes bébés dans les bras !

Bref je rentre chez moi et je continue de perdre les eaux toute la journée (en fait c'etait une fissure) je fini par me coucher et là je sens un crac dans mon ventre : une poche est bel et bien percée cette fois.

On file à la maternité où on me prend pour une folle "mais si, tu sais bien elle est venue hier mais elle ne perd pas les eaux ce sont des fuites urinaires". Et on me fait attendre dans le couloir.

On a fini par me prendre au sérieux quand en me levant je me suis retrouvée avec mon pantalon tout mouillé !

Là tout s'est accéléré les contractions sont apparues (aouch ça fait bien mal) , en une heure je passe d'une dilatation de 2 à 6, la SF court chercher l'anesthésiste avant qu'il ne soit trop tard pour la péridurale : trop tard il faut faire une rachis (meme principe mais la piqure se fait plus haut dans le dos).

J'ai trop mal je bouge il faut me piquer deux fois (m'en fout la piqure c'est moins douloureux que les contractions ! ).

Et là je plane tout va bien, je rigole, vive l'anesthésiste je l'aurais embrassée !

Par contre je tremble de partout, je fais meme bouger le lit, c'est incontrôlable : "c'est normal madame c'est l'anesthésie qui fait ça" n'empêche c'est impressionnant.

Pas le temps d'en profiter l'obstétricien arrive et on me descend au bloc (c'est systématique dans cet hôpital pour les naissances gémellaires) et j'apprends que la maternité détourne les patientes vers les autres mater de la ville car une autre gémellaire arrive, à nous deux on occupe tout le service !

Au bloc j'ai très froid on me met une couverture chauffante alors que tout le monde a chaud (on est fin mai).

Et le travail commence je pousse, je pousse (les cours sur la poussée ne servent à rien à ce moment là) mais mon fils a du mal a descendre, on l'aide un peu en lui écartant le chemin avec les spatules.

Enfin il sort, il crie, il est magnifique !!

On me le pose sur le ventre mais on me le reprend aussitot, ma fille qui était elle aussi en tête s'est retournée et est en détresse respiratoire.

On ne me laisse pousser qu'une fois et l'obstétricien va la chercher en l'attrapant par un pied (d'ailleurs elle va avoir ce pied tout bleu pendant quelques jours).

Elle sort, elle crie, elle est magnifique !! (comment ça je me répète ? ).

On me la pose aussi sur le ventre le temps d'un petit bisou puis elle file rejoindre son frère avec son papa en salle de soin où elle va être mise sous assistance respiratoire pendant quelques minutes.

Heureusement ma fille est une battante et 20 minutes après elle a repris le dessus.

Ils sont nés à 5 minutes d'écart, 3 heures avant j'étais chez moi dans mon lit, tout s'est passé très vite.

Alors que le bloc était plein : un obstétricien, un interne, deux sages femmes, une aide soignante, l'anesthésiste, toute l'équipe de pédiatres (au moins 4 personnes) et mon mari, d'un coup on me félicite et tout le monde part, je me retrouve seule avec l'interne et l'aide soignante.

Et là vient le plus dur pour moi : la délivrance.

C'est super douloureux d'autant plus que la rachis ne fait plus effet et j'ai eu beau supplier l'interne il n'a pas voulu m'en remettre une dose "mais non madame c'est bientôt fini (tu parles deux heures de souffrance en plus c'est rien ! ) "et puis c'est pas si douloureux" (t'es bien un mec toi tiens, macho va ! ).

Bref l'interne fini par me faire une révision utérine (en gros il fouille mon utérus avec la main pour vérifier qu'il n'a rien oublié en m'appuyant sur le ventre comme un malade et enlever ce qu'il reste) et il commence à me recoudre (comment ça ? Vous m'avez fait une épisio ? J'avais pas senti ! ) ah ah le bougre il se rattrape en me recousant à vif pour que je profite de chaque point !

Pendant ce temps mon mari arrive avec les petits pour me les montrer un peu mieux quand meme et pour échanger quelques bisous.

Voici nos scores : mon fils 2.310 kg pour 46 cm / ma fille 2.270 kg pour 45 cm.

Ils repartent je suis de nouveau en tête à tête avec mon interne préféré.

Quand il a fini de recoudre je constate qu'à travers son masque il perle de sueur et regarde autour de lui "euh il y a un problème docteur ? " il ne me répond pas et demande à l'aide soignante de courir chercher l'obstétricien. Oups il doit y avoir un problème !!

L'obstétricien revient, m'examine et m'explique (enfin) : je fais une hémorragie, un hématome dans mon utérus n'a pas été évacué.

La révision utérine a été mal faite l'interne en a laissé la moitié et il m'a recousue trop tot !

Sur le coup je ne rigole pas mais je maudit ce sale macho d'interne.

Pour ne pas me découdre et me re-recoudre après (euh oui merci j'aime autant ! ) l'obstétricien va le faire sortir en m'appuyant sur le ventre (tiens il y avait longtemps ! ).

Encore quelques minutes de torture et je vois sortir un truc aussi gros qu'un de mes bébés (quoi il y a un troisième !!! ) mais non c'etait juste un bon gros caillot de sang.

Enfin, trois heures après la naissance de mes bébés je sors du bloc et je rejoins mon mari et mes bébés (qui sont en couveuse sur roulettes) dans une chambre des urgences, le pédiatre avait réservé une place en néo-nat pour ma fille mais comme elle est trop forte ma chérie elle en a pas besoin et vient avec son frère et sa maman dans l'unité kangourou de l'hopital.

S'en sont suivi d'autres péripéties mais je vous réserve ça pour un post sur le séjour à la maternité !!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


11524
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout calculer pour que ca roule: ? - accouchement naturel

image

Bonsoir Jojo ! Je flâne à tout hasard afin de lire quelques témoignages, et quand j'ai vu ton pseudo j'me suis dit "bah mince, ça m'dit quelque chose… " Je vois que tu as besoin de parler un petit peu, alors me voici. Ma soeur a fait une...Lire la suite

Symptomes d'apres grossesse - accouchement naturel

image

Bonjour, Les fils tombent ou sont résorbés par le corps, à un rythme qui varie selon les femmes. Le sèche cheveux ça a été recommandé il y a des années, mais maintenant ce n'est plus du tout recommandé, ça augmente les risques de problème...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages