Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

2ème grossesse difficile

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin
Mail  
| 1615 lectures | ratingStar_92264_1ratingStar_92264_2ratingStar_92264_3ratingStar_92264_4

Eh oui voilà presque 2 mois que j'ai donné naissance à mon deuxième petit loulou… c'était le 15 décembre.

Mon fils Evan est né le 5 janvier 2002 après une grossesse harmonieuse sans souci, sans nausées, sans sciatique, sans oedeme sans hypertension bref avec une future maman qui avait la "patate" !

Mon état d'esprit de l'époque voulait que j'accouche sans péri…

J'ai suivi une prépa classique avec tout le béaba de l'accouchement théorique que j'ai trouvé intéressant pour le coté rassurant parfois.

Le jour J, je me suis présenté avec les sabots de plomb pour accoucher tellement je me sentait bien enceinte… très vite parti avec les douleurs !

Je suis arrivée à 3h du matin à 4cm, j'ai réclamé la péri.

La pose a été rapide et je n'en garde pas spcialemnt un bon souvenir car g fait un leger malaise.

Cependant malgré un bloc moteur consequent (paralysée de tout le bas) mais surprenant car j'arrivais à tout sentir à l'inetrieur de moi… je donne naissance dans le calme à mon premier loulou à 9 h 10. Un beau bébé de 4 kg 460 et 54 cm qui dans la serennité de l'accouchement à pousser un petit cri avant de me regarder longuemment dans les yeux… C'est ce moment LA qui devient unique, qui se grave à tout jamais dans le coeur. Un échange fort, un sentiment indefinissable qui vous lie à votre bébé.

Ai je fait un baby blues ? Oh que oui… 15 jours de pleurs et d'angoisses incontrolées et tout est rentré dans l'ordre.

Pour cette seconde grossesse, tout n'a pas aussi bien rouler…

Une grossesse difficile avec tous les maux qu'une femme enceinte bourrée d'hormones peut avoir… typique de ce que vous voyez dans les magasines mais avec des complications en sus. Cette grossesse si différente de la 1ere nous fait pensé même que le sexe du bébé doit l'être aussi… eh bien non ! Ce sera aussi un petit mec. Cela n'avait pas d'importance pour nous.

Mon esprit alors est d'accoucher sans péri si je peux, car je n'enlève pas la possibilité d'accoucher avec si la douleur est trop forte. Mais j'aimerais quand même le faire sans…

Je suis des cours de sophro qui me chavirent completement.

La sage femme nous aide à mieux nous sentir dans notre corps et à entrer en contact avec notre bébé (oui je sais cela fait sourire et pourtant…).

Entrer en contact avec notre bébé… est ce que c cela qui a fait que… sans m'être particulièrement entrainé ce mardi 12 décembre, j'ai l'impression que quelquechose ne va pas bien, je me resaisis et me dis que je m'invente des films et que c parce que je suis préssée d'accoucher (dpa18 dec) mais bon cela me travalle alors je repense à ce que avait dit la sage femme des cors de prépas.

"allez consulter quand vous avez un doute et même si parfois vous n'avez rien le seul fait de douter est parfois surprenant, n'hesitez pas, il vaut mieux aller pour rien que trop tard… "

Bon je me dis bon allons y, mais je decide d'invoquer une raison pour être prise au sérieux, on ne sait jamais sur qui on tombe… je me présente en disant que je sens bébé bouger moins.

On me mets sous monito et tout se passe bien lorsque mon bébé fait à 2 reprises des chutes cardiaques ; il m'examine plus approfondi (echo ok, ouverture 2cm, liquide clair) on me dit "tout va bien, les chutes peuvent arriver en fin de grossesse mais tout est normal on vous revoit quand même dans 48 h sauf si… "

48 h après je me présente, à nouveau monito et à nouveau ces chutes super angoissantes… la décision qui flottait dans l'air est prise "madame, on préfère vous garder vis à vis des petits incidents de bébé et on vous déclenche demain ! "

Très angoissée, je passe la nuit à l'hopital.

Le lendemain on me pose un tampon declencheur et sous monito pendant 2 h… tout se passe bien, je dis à mon mari d'aller manger que ce n'est pas pour tout de suite il ne veut pas partir et en vain s'absente pour 1/2 h.

20 mn après son départ bébé refait une chute, je bouge le capteur, me tourne… rien ! J'appelle la sage femme qui blanchit appuie sur un bouton et 4 sage femme arrive en courant ; me mette sous oxygene arrache ma cullotte pour un examen rapide, me secoue le ventre puis.

"on va au bloc ! " le lit file dans le couloir, je pleure de peur, je demande qu'on prévienne mon mari (qui va rater son premier accouchement ; ct son angoisse de toute ma grossesse).

En 5 mn me voila attachée en salle de césa, perfusée et puis… l'obstreticien qui pose le capteur "c bon il a repris ! Attendez… "

Il se passe 10mn avant que 2 obstreticiens se consultent avant de m'annoncer la décision de passer en salle de naissance avec peri et synto pour accelerer les contarctions mais au moindre souci, ils seront obligés de faire une césa.

Je suis déboussolée, on passe devant mon mari qui ne comprend pas car il ne lui ont pas expliqué au tel de peur de l'affoler.

En salle de naissance, je suis perfusée des deux bras la péri correctemnt installée sans malaise dans le dos. J'ai faim, je n'ai pas mangé depuis la veille au soir (à jeun pour décenchement).

Nos yeux rivés sur monito…

Il est 14 h30, on m'injecte le syntocinon. On me conseille d'appuyer plusieurs fois sur la pompe de la péri car me dit on "il vaut mieux que vous doser plus au début avnt que la douleur vous rattrape sinon il est tropp tard" j'appuie j'appuie mais bon bof pas de grand soulagement puisque je gère.

La péri sonne "obstruction " sur l'écran. L'anesthesiste vient et dit que tout va bien en partant. J'appuie j'appuie mais l'impression que pas d'effet… je demande plusieurs fois au bout de combien de temps cela agit… pas d'affolement je gère… jusqu'a un certain moment, je réalise que la péri ne fonctionne pas du tout… il est 15 h 30 la sage femme me voyant souffler et remuer dans tous les sens vient me consulter " cela m'etonnes pas vous etes à 6 cm… ça va ? " - ben non pas trop, j'ai mal…

Bébé fait une petite chute "poussez madame un petit peur il s'engage.

Bébé reprend…

"madame il va falloir y aller vous etes en complete !

- Pardon ? Mais il y a 5 mn gt à 6 ?

- oui mais ça y est…

Branlement de combat, des etriers de misere sont attrapés au vol, on n'a pas le temps de me mettre des barres.

Et g mallllll !

Mon mari sera le seul que j'entendrai. J'ai vraiment cru que je n'y arriverai pas tellemnent je poussais comme une patate, je lui ai broyais la main mais au final… mon petit Soen est arrivé en pleine santé criant de tous ses poumons à 15 h 48. J'étais exténuée mais soulagée. Son cordon était un peu court.

Il pesait 3 kg 690 et 52 cm.

J'ai cherché son regard mais il pleurait tellement qu'il ne l'ai a pas ouvert tout de suite.

Puis après sa toilette, son papa me l'a apporté, je voulais ce regard, j'étais frustrée… et cette même magie d'il y a 5 ans a été la même.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


92264
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages