Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accouchement, pas que de bons souvenirs !

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 451 lectures | ratingStar_100871_1ratingStar_100871_2ratingStar_100871_3ratingStar_100871_4

L'accouchement de mon premier, une catastrophe, mais aujourd'hui je suis réconcilié avec tout ça suite à la naissance de mon deuxième.

Donc après deux ans et demi de tests de grossesse négatifs et de grossesse nerveuse un +++. J'étais la plus heureuse et en même temps la peur m'envahissait. Vers 3 mois et demi de grossesse j'ai fait un décollement du placenta. Se qui m'a obligée d'arreter de travailler. J'ai commencée à faire des séjours à l'hospital, plus log les uns que les autres. Je restais dans ma bulle de maman ne laissant y rentrer personne. Ce bébé c'était le mien, le monde tournait autour de lui et moi. Son père essayait de s'investir comme il pouvait. Il était prévenant, serviable. Un jour à 38 SA, j'ai perdu du sang, encore, des contractions arrivaient, j'ai appelé ma mère et nous décidons de partir à l'hospital. Dans la voiture les contractions se font préssentes et douloureuses. Je suis contentes car à part le sang, tout allait bien. Arrivés là bas, ma mère, mon copain et moi, nous sommes acceuillis par une sage femme qui me fait un toucher et me pose le monito. Le col est ouvert à 1. Ma mère sort avec le gygy qui lui dit que le coeur du bébé va pas bien. Quelques minutes plus tard, gygy revient avec 3 internes et 2 autre gygy, cela m'étonne car il est quand meme 1 heure du mat, mais sans plus. Ils me font un autre toucher et le col n'a pas bougé, et le ang continu de couler. Ils décident de voir d'où ça vient, donc écho qui ne dit rien de plus et spéculum, compresse pour assécher. Je vous passe les détails douloureux de cette étapes et les enguelades que j'ai pris car j'ai fait tombé le spéculum 3 fois (sans les mains). Ils décident de me mettre en cahmbre et de voir demain. Ma mere et mon copain s'en vont. Le lendemain matin, interdit de bouger, même pour aller aux toilettes. Un des médecins me mesure le ventre, écho, toujours rien. Nous sommes dimanche. Ils me laisse sous monitos toute la journée, les contractions sont parties. Le lundi, gygy me remesure le ventre et j'ai pris 3 cm de hauteur utérine. A son grand désarrois, me conseille de me reposer qu'il allait en parler àvec les autres gygy. Le soir, il vient et me dit que demain matin on provoque au gel. Mardi matin pas de petit déjeuner', vers onze heures on me met le gel ainsi que le monito. Le gel fait apparaitre de petites contractions, puis plus rien. Vers 13 h on m'amène à manger car le col ne bouge pas et plus de contractions. Je suis autorisée à me lever, à marcher pour accélérer le travail. Après avoir fini mon plateau, je décide de marcher jusqu'à la cafet car j'ai encore faim. Mon copain et ma mère m'accompagne. Quelque part j'ai tellement la trouille d'accoucher que ça m'arrange que le bébé ne veuille pas sortir ! Cfet je m'empifre une assiette de frite et un grand orangina (je déteste les frites) Tout ça fini, je ressens comme quelque chose qui coule ebntre mes jambes, chaud et y en a beaucoup, puis une grosse contraction. Ma mere heureuse me dit ça y est c'est les eaux, ça va venir ! Je me lève de cette chaise comme je peux car la contraction est vraiment douloureuse. Ma mere et mon copain me soutiennent pour marcher car c'est presque impossible. Avant d'appeler la sage femme je demande d'aller aux toilettes car je le sens mal, je veux voir avant ce que c'est qui a coulé. Ce que je redoutais et arriver c'est du sang. La sage femme arrive en courrant et me dit sale d'accouchement illico. Arrivée là bas un gygy arrive, fait une écho un toucher toujours rien de changer. Ils me mettent le monitos plus de contractions. Gygy décident de me laisser la 2 heures puis on verra. Deux heures plus tard je me retrouve dans ma chambre avec mon repas et ma gygy qui pris tout le monde de rentrer chez eux, et que l'on provoquera demain qu'il veuille ou non. Monito toute la nuit ? Vers 23h, la gygy vient pour voir, je ne l'ai entendu rentré dans la chambre ni m'ouvrir les jambes. Elle m'a réveiller pour me dire qu'il faut qu'il sorte mainenat, il y a trop de sang. On me met sur une chaise roulante et en y allant je rale car je veux dormir, elle me répond que ça n'est pas un sommeil normal. Arrivée en salle de césa au cas ou, je réclame ma mere et mon copain. On me fait la péri, en rigolant je dit à l'anesthésiste qu'il faut qu'il force la dose car je senca va se finir en césa. Il me dit que non et s'en va dieux c'est ou. La gygy fait entré mon copain habillé de vert, et me dit monito et on perce la poche en même temps que la perf pour provoquer. La sage femme me perce la poche et la gygy dit "super on va passer en salle d'accouchement noramle" puis tout à coup elle devient blanche et se retourne vers mon copain et lui dit "vous pouvez sortir monsieur, svp, 10 min". Lui s'exécute et là branle bas de combat tout le monde cours partout et le coeur du bébé fait 115, 90, 70, 30 puis 0. J'ai attrapé le capteur et je cherchais le coeur une sage femme essaie de m'arracher le capteur, puis laisse tomber pour mette un qui sépare la tête du bas du corps. Je comprend et hurle que je veux l'anesthésiste. Personne n'est venue, j'avais raison la péri n'étais pas assez forte, j'ai pas senti quand ils ont coupés la peau, par contre pour écarter les muscles et l'utérus oui. Je hurlait de douleur. Tout à coup une portte qui claque. Pas de cris, les médecins ont retrouvés leurs calment. L'infirmière anesthésiste arrive et me dit qu'ils me recousent, que ça va aller. A ce moment là, dans ma tête tout ce bouscule, j'essaye d'entendre des cris, mais rien, je n'ose pas demandé mon bébé de peur qu'ils me disent qu'il est mort. A la fin, l'interne tire le drap et me dit, félicitation madame, vous avez un joli bébé, je lui répond il va bien ? Il a refermé le rideau comme si il avait dit une bétise. Bref arrive le moment où il faut me mettre en salle de réveil. Arrivé là bas je vois mon copain qui me dit il va bien ! Et là ouf ça y est je suis maman il va bien moi aussi tant mieu. Je lui demande comemnt il va comment il est quand est ce que je pourrais le voir ! Il me répond qu'ils sont en train de le réanimer, qu'il est intubé ! Là encore c'est l'écatombe. Un efemme vient chercher mon copain pour qu'il aille voir le bébé. A ce moment je me dit que c'est parce qu'il est mort et qu'il va revenir avec lui pour que l'on me le montre avant de ma l'enlever. C'est terrible c'est sentiments et tout ce qui peu nous passez par la tête. L'anesthésiste arrive (enfin) et me dit que le bébé va bien, son coeur bat seulement il est intubé et que la nuit sera gue pour lui. Entre temps on me remet en chambre, je ne dort pas je peux pas, j'ai peur pour le bébé. Beaucoup de monde sont venus pour voir le bébé, et moi, pour nous féliciter. Féliciter de quoi, de qui ? On savait même pas si Thomas allait vivre. Vers 18h on m'a demander si je voulais le voir ? Quelle question ? Bien sur ! Les sages femmes m'aident à me lever, ça fait mal, mais tant puis il faut que je le vois. Elles me disent que si j'ai la tete qui tourne je le verrais que demain. La je me suis dit non chiche à faire un malaise dans la chaise roulante mais j'irais le voir. J'avoue que la tête me tournait énormément mais qu'importe j'allais enfin voir mon bébé. Ils m'ont emenés dans un "box" où il y avait un bébé dans une boite, la couveuse. A ce momen tj'aurais aimé rester seule avec lui mais la famille était derrière la glace, mon copain avec moi, ainsi qu'une infirmière et une sage femme. La quelqu'un me dit si vous ne supporter pas la vue de votre bébé, ou si vous pleurer trop, vous verrez un psi. De peur que l'on me croit folle j'ai tout fait pour retenir mes larmes. Je n'ai pas pu profiter de mon bébé jusqu'à ses trois jours. Au bout de 6 jours il est sorti de couveuse on me la rendu. J'étais la plus heureuse. Je voulais rentré à la maison, tranquille. Mon fils est donc né le 5 décembre 2001. Je me souviendrais toujours de cette naissance pas comme les autres.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


100871
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages