Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avec ou sans péridurale

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 424 lectures | ratingStar_55404_1ratingStar_55404_2ratingStar_55404_3ratingStar_55404_4

 Bonjour,

Ces  femmes qui font le choix de na pas avoir la "péri"…

Et bien, j'en fait parti et voilà les raisons qui font que pour mes deux garçons, j'ai opté pour la jouer "sans filet" comme disait mon compagnon… Je ne me destinais absolument pas à ça, et n'y avais jamais réfléchi, mais au fur et à mesure de ma grossesse et grâce également à un intérêt pour le côté psychologique, j'avais cette certitude que la naissance était, est toujours, un traumatisme pour le bébé. Petit à petit il me venait une évidence que je devais accompagner ce petit  bout de chou dans cette expérience difficile qu'il n'avait pas demandé ! … Alors, je me disais, après m'être renseignée, qu'il fallait que je sois là entièrement, pleinement consciente pour l'aider au maximum. Seulement  en effet une telle décision demandait informations et accompagnement. Je n'avais alors aucune notion d'un accouchement et des douleurs, et n'étant pas maso, il fallait absolument que l'on m'aide, me donne des outils pour le vivre, et faire quelque chose de cette douleur soi disant très forte inimaginable même ! … J'ai donc tout mis en oeuvre, j'ai eu la chance d'avoir des professionnels extra pas trop loin de chez moi, et surtout une sage femme qui m'a accompagnée, soutenue dans mes choix et donné des outils qui m'ont très bien convenu. Ajouté à cela des astuces comme un traitement homéopathique, des connaissances anatomiques (de par ma formation professionnelle) liées aux dires de ma sage femme pour mieux comprendre un accouchement et surtout comprendre qu'en étant couchée sur le dos comme il se fait dans beaucoup de maternités, pour le bien être du personnel (…) et bien ça n'aidait guère, voir même engendrait justement des douleurs, des soucis pour le bébé, etc… Bref ! Le jour J, à la maison avec ma mère, puis mon conjoint et enfin ma sage femme, j'ai vécu pleinement l'arrivée de mon fils, j'ai fait de mon mieux pour que sa "descente" se fasse, pousser avec lui… Et oui, mon dieu que ça faisait mal ! Mais je savais où cette douleur m'emmenait : vers la rencontre avec mon bébé. Alors oui, je me suis mise à 4 pattes, accrochée au canapé, me suis couchée, j'ai marché, pris un bain… je faisais ce que bon me semblait pour être Là, et jouer mon rôle ! Et puis la poche des eaux ne se rompant pas, pas de raison d'aller à la clinique ! Sauf qu'à un moment la sage femme a dit qu'il fallait qu'on y aille (alors qu'on était bien, on serait bien resté chez nous après avoir vécu tout ça déjà ! ). Et bien bébé n'a mis qu'une heure à arriver car j'étais déjà dilaté à 9 en arrivant ! On avait bien bossé ! Je suis restée une heure allongée avant la naissance, et ça a suffit pour dérangé mon bébé qui a alors commencé à faire un peu de tachycardie… franchement, une pomme ne tombe pas de manière horizontale ?

Enfin voilà, une sacrée expérience, sans aucun regret, et surtout une grande fierté personnelle d'avoir été là à chaque instant avec mon bébé.

Alors, bah au deuxième, la question ne se posait même pas ! Et en avant une deuxième histoire, pourtant avec un lieu d'accouchement à une heure de la maison !! …

Et qu'on me dise pas que c'est parce que je suis une de ces femmes qui accouchent vite (le premier a duré de 10h du mat jusqu'à 23h, et pour on deuxième, de 12h à 3h le lendemain ! ) ou qui ne sent pas la douleur (j'ai une phobie de la douleur chez le dentiste, et suis pliée en 4 pour les gastro !! ) Juste une question de détermination, des connaissances pour ne pas trop avancer dans l'inconnu qui fait peur, et surtout d'un très bon accompagnement et d'un environnement favorable.

J'espère que le témoignage de mon histoire vous aidera à mieux comprendre des choix comme celui là. Je ne me veux aucunement jugeante ou défendre tel ou tel avis : mon seul souhait est que les femmes puissent vivre pleinement comme elles le  souhaitent l'arrivée de leur enfant, et qu'on puisse leur donner les outils et les informations nécessaire à un choix posé au lieu de croire qu'il faut penser à leur place.

Bonne journée à vous toutes !

 ??
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


55404
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages