Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 07/03/13 | Mis en ligne le 17/06/14
Mail  
| 1016 lectures | ratingStar_531593_1ratingStar_531593_2ratingStar_531593_3ratingStar_531593_4
Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage est le samedi mais bon j'ai envie… Tout le monde me dit que c'est un signe d'accouchement imminent mais je n'en crois rien. Nous sommes à J-9 et moi je crois surtout que je suis bien parti pour aller jusqu'au bout du terme le 24/02 voir plus… La journée se passe comme d'habitude, le soir nous avions prévu un petit repas pour fêter les 3 ans de Mia. Le diner se passe bien et à 21h28 je regarde l'heure sur le four et m'exclame "ça y est Mia tu avais 7 minutes il y a 3 ans ! " Une fois le repas fini, nous allons nous mettre en tenue pour dormir et se laver les dents. Je lis une histoire à Mia puis après l'avoir bordée je me penche sur elle pour lui faire un bisous mais je ne peux plus avec mon gros ventre et la barrière de sécurité pour ne pas qu'elle tombe de son lit donc j'ai un peu les larmes aux yeux, je suis fatiguée, je sens comme quelque chose qui se prépare, comme si ce bisous avant la nuit avait pris une importance considérable pour moi… Séb et moi nous couchons, il m'offre (mon cadeau de St Valentin) une alliance (3 semaines avant je pleurais car j'avais perdu mon alliance je ne sais ou ni comment) et puis là il met sa tête sur moi et dit "moi j'ai plus de place avec ton ventre" en rigolant ! Que de signes… Il s'endore mais moi impossible de dormir je ne sais pas pourquoi et puis je commence à avoir mal au ventre (comme des crampes) je regarde l'heure il est 23h. Puis mon mal de ventre continue et m'empêche de dormir toujours je chronométre avec mon téléphone et mes douleurs reviennent toutes les 9 minutes. Serait-ce des contractions ? Un peu plus tard Séb se réveille en toussant (il était un peu malade) et je lui dis que j'ai mal au ventre que je crois bien que j'ai des contractions mais qu'il peut se rendormir ça doit être un faux travail. Le 15/02/13. Du coup le pauvre après ça il ne peut plus se rendormir je sens qu'il est toujours éveiller puis je me prends à me tordre dans le lit (là je reconnais bien les contractions) je ne me souvenais plus de cette douleur je l'avais presque oublié mais elle est bien là je l'a reconnaitrait entre 1000. Je descends aux toilettes et je remarque un peu de sang dans ma culotte, surement encore du bouchon muqueux mais là c'est du sang "frais" . J'ai envie de vomir et tous les symptomes d'une gastro. Je ne vomis pas mais me vide complétement quand même… Là j'entend encore ma sage femme me dire "Si vous vous sentez barbouillée que vous avez les symptomes d'une gastro cherchez pas trop loin c'est que vous êtes en travail" Je remonte me coucher et mon mari me dit "Si il faut que j'appelle mes parents tu dis hein ? " car c'est mes beaux parents qui devaient venir garder Mia à la maison si ça devait arriver la nuit. Je lui dit que je vais déjà prendre un spasfon et voir si ça passe. Il est 01h55, je prends mon spasfon et remonte me coucher. Au bout de 15 minutes je me tord de douleurs de plus en plus et demande à chéri combien de temps c'est censé faire effet. Il me dit qu'il sait pas mais que là ça devrait pas s'emplifier logiquement ! Il a raison et je le sais en plus mais pour moi j'ai pas assez mal pour être en plein travail. Il decide tout de même d'appeler ses parents. Nous descendons donc nous préparer vite fait, moi je fais comme je peux entre la salle de bain et le salon pliée en deux à inspirer et expirer comme ma sage femme nous a appris et je dois dire que ça m'aide bien de me concentrer sur ma respiration. J'ai l'impression que les minutes sont des heures… Une plus forte contraction me cloue sur place je suis assise dans le canapé quand mes beaux parents arrivent. On se dit bonjour et donnons les directives dans le garage entre 2 voitures et nous partons. Sur le chemin ça se calme un peu je regarde l'heure je me dit que ça fait 10 minutes que nous roulons que je n'ai pas eu de nouvelles contractions que c'était un faux travail et je dis même à Séb de faire demi tour que je m'en veux que c'est pas pour aujourd'hui… Lui me dit en arrivant sur le parking de la maternité à 3h qu'on est là qu'on y reste ! Après un t'est pipi, pesée sur la balance, je me fais osculté par une sage femme (celle qui s'occupera de moi tout le long de l'accouchement) qui ne me dit rien dans un premier temps mais qui rale parce qu'elle sent pas la tête de ma puce qu'elle est trop haute que ça va pas… Je précise une peau de vache ! Ça commençait bien ! Puis au bout d'un moment elle nous dit "bon vous allez accoucher hein vous êtes à 6 cm ! " Je regarde Séb complétement surprise avec des yeux ronds genre j'ai pas compris et lui me dit surpris aussi "ben on est pas venu pour rien ! ". Il envoi l'info à ses parents et aux miens pour les prevenir de l'heureuse nouvelle ! La sage femme me dit que c'est la poche des eaux qui fait dilaté le col elle est tellement bombée et apparement j'aurai un excès de liquide d'ou le fait qu'Olivia soit resté haute ! Je lui dis que mon gynéco n'a jamais suspécté quoique ce soit. Elle trouve ça bizarre et me fait une écho. Du coup non tout va bien pas d'excès de liquide. La sage femme enchaine vite sur le fait qu'il va falloir que je me décide rapidement sur le fait que je veuille une péridurale ou pas. Moi j'aimerai accoucher sans car je n'ai pas plus mal que ça et le plus gros je l'ai fais à la maison sans le savoir alors si ça reste aussi gérable je peux très bien accoucher sans mais il faut réfléchir vite car au rythme ou ça va si je ne l'a demande pas de suite je n'aurai plus le temps de l'avoir et je donne mon feu vert pour la péri plus dans le sens ou je veux une "sécurité" que pour la douleur. Je me dis que si l'accouchement se déroule mal ou pas comme prévu on me fera une anésthésie générale si je n'ai pas de péridurale en place donc c'est uniquement pour ça que je l'ai demandé. Le travail avance, je regarde le tracé des contractions et ce fichu brassard à tension qui commencé à m'agacer à s'enclancher toutes les 5 minutes… Puis très vite je commence à avoir très mal encore plus que les contractions je sens que ça pousse dans les fesses. Puis je sens la poche des eaux qui se rompt tout doucement puis d'un coup comme une grosses poche d'eau qui éclate c'était assez impressionnant j'ai cru une fraction de seconde que c'était la tête de ma puce qui sortait ! Puis je signale quand même à la sage femme que j'ai très mal que je sens tout, l'eau qui coule, le fait que ça pousse… Elle me dit que c'est normal que c'est bébé qui descend. Elle se moque un peu de moi en disant "Heureusement que vous l'avez pris alors cette péridurale, vous imaginez sans ? " et moi qui me dit que c'est étrange pour Mia j'avais rien senti de tout ça, que pourtant je supporte assez bien la douleur, je comprends pas comment font les autres femmes pour accoucher sans péridurale. Et puis elle m'osculte regarde ou j'en suis "Vous êtes à 8/9 cm" et me demande si je sens ce qu'elle fait. Je lui dis que oui je sens tout ce qu'elle fait (touché vaginal…) et sourit un peu en me disant "bon je vous réinjecte du produit". Moi je ne sens toujours aucune différence mais comme j'ai vraiment l'impression "d'exagérer" et de ne pas être prise au sérieux je sers les dents et je me concentre sur ma respiration en attendant que ça passe. Je dis quand même à mon homme que c'est bizarre que je sumile pas que je sens vraiment tout et que pour Mia c'était totalement différent. Le pauvre impuissant me dit "je sais pas amour je suis pas à ta place, je peux pas te dire… " Bref j'ai vraiment l'impression d'être sur une autre planète je comprends rien de ce qui se passe. Puis vient le moment de l'expulsion, on m'installe la barre en U pour appuyer mes pieds en hauteur. Là je me sens pas du tout à l'aise pour pousser, j'ai les jambes trop courtes je dirai. Je le signale à la peau de vache qui me suit depuis le début et elle me dit "ben vous voulez accoucher comment ? " et je lui dis "je sais pas autrement il faut que j'essai" et elle me rétorque "non c'est comme ça c'est tout ! " grrrr si j'avais pas été dans cette position elle se prenait mon pied dans la tronche !!! Il était temps que ça finisse car je pouvais plus la supporter. Ensuite elle me dit qu'Olivia à des cheveux qu'on voit ses cheveux qu'on va essayer de pousser pour voir si je pousse efficacement et comment ça se passe. Je commence donc à pousser et ça se passe très bien la puce descend bien donc je continue. En 4/5 poussée elle était là et j'ai été agréablement surprise de sentir la tête et les épaules passer mais sans avoir vraiment mal c'était juste magique. J'appréhendais un peu la sensation qu'on entend souvent "le cercle de feu" mais non je l'ai pas du tout ressenti. Pour moi ce fut vraiment le plus facile par rapport à tout le reste (contractions, descente..). Il est 6h50 on me l'a pose sur le ventre. Elle est toute chaude et toute "glissante" et on demande à Séb de couper le cordon. Le pauvre il tremble, il est encore sous le choc de l'émotion. La sage femme me dit que c'est une grignette et je le constate par moi même "rho oui elle est pas grosse" du coup ça me met un peu en souci. Puis je l'a met sous ma blouse en peau à peau. Et là on pleure tous les 2! Puis vient le check up complet ou on m'enlève Olivia pour la pesée (2kg710) , mesure (47 cm) , habillage, prise de température, t'est d'apgar… En ce qui me concerne tout va bien, le placenta sort entièrement, je n'ai que 2 points en surface rien d'autre. A peine le temps d'envoyer les textos à tout le monde pour prévenir de l'arrivée d'Olivia qu' intervient le changement d'équipe et qui je vois arrivé dans la salle ma sage femme Céline B. Ahhhhh je l'adore elle est trop sympa c'est elle qui m'a suivi durant toute ma grossesse. Elle me demande comment ça a été… Puis m'enlève mes sparadras, perf, tensiomètre, ma péri… Et là elle me dit "vous pouvez vous levez ? " je lui dis que oui je peux me lever que je crois que la péri n'a pas fait effet. Puis en enlevant le pansement ou le cathétère de l'anésthésie était placé elle me dit "Mais vous avez senti ce qui se passait ? " alors là je rétorque "Alors je suis contente que vous me demandiez car j'ai l'impression qu'ici personne ne me crois, je dis que j'ai tout senti mais tout le monde s'en fou ! " elle me dit qu'elle me croit et montre le pansement à moi et mon mari en disant "regardé ou elle est votre péri… elle est pas passé dans la peau, le cathétère est resté entre le scotch et la peau donc je vous crois vous pouvez être fière de vous car vous avez bel et bien accouché SANS péridurale ! " HALLELUIJA quelqu'un qui me rendait justice !!!! Elle m'enlève ma blouse et me demande pourquoi elle est trempée comme ça et enchaine en me disant que c'est le produit de la péridurale qui a été absorbé par ma blouse. Chouette c'est la blouse qui a été anésthésiée… Je lui dis que je suis bien contente du coup d'avoir accouchée sans péridurale car au départ c'est ce que je voulais et le destin à choisi pour moi mais que je tenais à ce que ce soit dit à la sage femme qui me prenait pour une "douillette" et qui se foutait de moi ! Elle m'a dit que j'avais sa parole que ce serait fait ! Bref cette histoire passée et bouclée on me reconduit en chambre dans un fauteuil roulant bien que je tienne sur mes deux jambes et c'est chéri qui s'occupe du berceau et des valises le pauvre il est bien chargé ! Je suis dans une chambre double car la clinique est submergée de naissance depuis 2 jours donc en attendant d'avoir ma chambre individuelle je l'a partage avec une maman de 2 enfants qui attend 2 jumelles dont le terme était dans 2 jours ! Je m'installe nous sommes que tous les 3 et là chéri recraque il pleure et me fait pleurer c'est l'émotion, la fatigue… Tout est bien qui fini bien… Mia viendra faire la connaissance de sa petite soeur l'après-midis midi même et les visites ne commenceront que le lendemain !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531593
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par leticiaaaaaa | le 29/09/15 à 18:22

J'ai un retour affectif en train de ce faire avec le grand voyant AMOLES. La situation est sur la bonne voie, les choses ont bien avancé. Il est pro, et je n'ai eu aucun problème avec Maître AMOLES. Tu peux y aller tranquille, il est un des rars qui ne soit pas négative dans son travail.
Son contact est bien: kader_amoles@yahoo.com

Par leticiaaaaaa | le 29/09/15 à 18:23

J'ai un retour affectif en train de ce faire avec grand voyant appeler Maître AMOLES. La situation est sur la bonne voie, les choses ont bien avancé. Il est pro, et je n'ai eu aucun problème avec Maître AMOLES. Tu peux y aller tranquille, il est un des rars qui ne soit pas négative dans son travail.
Son contact est bien: kader_amoles@yahoo.com

Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Qui tente un accouchement sans peridurale? - les kangour'aouts 2013 - futures mamans

image

Je pointe. Pour mon premier, j'ai eu une péri qui c'est non seulement lateralisé du coter gauche mais en plus les effets non duré qu'une trentaine de minute … (le cathéter était mal posé et a finit par ressortir … donc plus aucun effet) du...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages