Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment surmonter un accouchement traumatisant ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 741 lectures | ratingStar_222726_1ratingStar_222726_2ratingStar_222726_3ratingStar_222726_4
J'ai très mal vécu la naissance de mon ainée et j'ai passé 2 ans de ma vie consacrés à l'information sur la naissance respectée. J'ai beaucoup posté dans le forum accouchement. La première chose pour dédramatiser, c'est de comprendre pourquoi ton premier accouchement ne s'est pas passé comme espéré. Une poche des eaux percée, ce n'est pas forcément un cas urgent, ça peut rester comme ça plusieurs jours, surtout si c'est plus une fissure qu'un craquement, car le liquide est renouvelé en permanence. Il faut seulement s'assurer que le bébé n'est pas en souffrance. Un des signes de potentielle souffrance est un liquide teinté, si le bébé a fait caca, il vaut mieux éviter de le laisser trop longtemps dans un liquide souillé; le deuxième signe est un monitoring qui montre des désordres cardiaques, donc surveillance régulière. Si aucun de ces cas n'apparait, il n'y a pas de raison de déclencher l'accouchement, car un déclenchement est non seulement terriblement douloureux (et il est incroyable que tu n'ais pas pu avoir une péridurale dès les grosses contractions) et de plus très souvent inefficace, particulièrement sur une primipare. Si tu fouines dans les rubriques accouchement, tu verras qu'il est incroyablement fréquent que les déclenchements se terminent en césa, c'est presque inévitable. C'est pour ça que le déclenchement ne doit être utilisé qu'en cas de doute vital du bébé ou de la maman. Si tu étais dans un cas de réelle nécessité, la seule faute qu'ils aient commis, mais c'est une fautre grave, c'est de ne pas avoir écouter ta douleur et ton souhait (enfin je suppose) de moyens efficaces de l'atténuer. Il y a la péridurale, mais aussi un masque qui dégage un gaz qui te fait planer un peu, la possibilité de bouger autant que tu veux et aussi la possibilité de "s'enfermer dans une bulle" sans être dérangée par des questions ou des ordres qui te déstabilisent. Dans certains établissements, on peut prendre des bains chauds qui peuvent soulager un peu, l'acupunture, l'hypnose... Maintenant, tu as l'expérience de ce premier et tu es donc en mesure de savoir exactement ce que tu veux. Peut-être peux-tu réaliser un projet de naissance qui décrirait ton angoisse d'une trop grande souffrance et ton souhait de tout mettre en oeuvre pour l'atténuer. Les médecins DOIVENT t'écouter. Il faudrait que toute l'équipe ai jeté un oeil sur ton projet pour que quel que soit la sf de garde, elle sache quelles sont tes priorités pour bien vivre TON accouchement. Mais vraiment, sache qu'il n'y a pas de fatalité, cette deuxième naissance n'a aucune raison de se dérouler comme la première, surtout si tu la prépare avec l'hôpital (si c'est ton choix) et personnellement.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


222726
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages