Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dans la nuit de lundi à mardi (mardi matin à 00h04 très exactement).

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 23/05/11 | Mis en ligne le 19/07/12
Mail  
| 321 lectures | ratingStar_277726_1ratingStar_277726_2ratingStar_277726_3ratingStar_277726_4
Salut les filles, De retour après une semaine d'absence, semaine de coocooning à la maternité. Et oui, mon Benjampin est né ! Dans la nuit de lundi à mardi (mardi matin à 00h04 très exactement). De retour à la maison depuis samedi matin, que de bonheur !!!!!!!! Pour l'histoire, perte des eaux en allant voir mon gyneco pour mon contrôle mensuel. Rien ou presque rien de près, les valises, c'est chéri qui les a fait en catastrophe. Faut dire qu'il était prévu por dans 3 semaines alors j'y allait cool. 1ères contractions à 16h00 dans la cabinet du gyneco qui me dit que je monte en mater tout de suite. Je ne m'y attendait pas. C'est pour cette nuit qu'il me dit. Les contractions étaient espacées de 05mn mais pas douloureuses. Elles se sont rapprochées à 2mn deux heures après. J'ai dilaté relativement vite. A 2 au bout d'une heure. A 4 au bout de 3 heures . La sage femme me monte en salle et me propose la peri. Je la refuse car je ne souffre pas trop, c'est gérable et puis je veux garder de la mobilité. A 20h30, je suis dilatée à 8. Mon chéri arrive avec les valises et les vetements pour loulou, le gynéco arrive au même moment. Après c'est un peu la confusion au niveau timing. Les contractions ont commencer à se calmer. Je dilate à 9.5 mais pas plus, la tete ne s'engage pas. On me pose une perf d'ocytocine pour accelerer le travail. Les contractions commencent à se rapprocher et à devenir vraiment douloureuses. Je me motive en me disant que le plus gros du travail est fait. Mon bassin est trop petit me dit le gyneco et mon periné ne se dilate pas (trop sportive qu'il me dit, on aura tout entendu !!!! ) il me fait une anesthesie locale et une belle episio que je ne sens pas. Les contractions entrainent une envie de pousser qu'il est très difficile de contrôler. Je n'ai plus q'une seule envie, qu'il sorte, je suis fatiguée, j'ai mal, les poussées m'épuisent mais voilà, mon bassin est vraiment trop petit et le loulou ne passe pas. Donc forceps. Le gyneco grimace de plus en plus. J'ai un instant de panique (je l'avoue) quand je vois la sage femme sortir les forceps, mais encore une fois, le principal est qu'il sorte et qu'il aille bien. Je ne vous mentirai pas, les forceps sans peri, c'est pas de la tarte. Grosse douleur cheri deriere qui m'encourage, moi l'impression d'être dans le cosmos, comme dans un etat second. Et puis c'est la délivrance, je sens mon fils qui fait son trajet dans mon bassin, qui est expulsé et je me retrouve avec un petit corps tout chaud sur ma poitrine. Moment tant attendu que l'arrivée de notre fils, je suis HS, lessivée. Mais si beaucoup de choses restent floues sur les dernières heures, je n'oublierai jamais cette rencontre, ce premier contact. Plus tard, il est emmené, je suis recousue, je reprends mes esprits petit à petit. Quand Benjamin revient, il est essuyé et habillé. Nous nous retrouvonsq en tete à tete à trois pendant une bonne heure. Il est trois heures quand je remonte en chambre et que papa rentre à la maison. Voila pour mon expérience, douloureuse soit (mais je le savais et l'ai souhaité puisque refusé la peri) mais je ne regrette rien. J'ai vécu pleinement ce moment. En plus le gyneco m'a dit que si j'avais eu une peri, il m'aurai fait une cesarienne. Alors la souffrance valait bien le coup. En plus, juste au cas ou je fasse peur à l'une d'entre vous, je trouve qu'un accouchement est beaucoup plus impressionnant pour les spectateurs que pour la maman qui le vit. La relation à la douleur est transformée. Mais c'est mon expérience et elle sera tres certainement différente pour vous. Toujours est il que je vous ecrit tout ce roman d'une main car j'ai mon fils dans les bras et franchement, rien ne peut egaler cette emotion (j'ai eu un sourie béat pendant les 2 premiers jours au point d'avoir mal aux joues ! ). Je vous souhaite à toutes un bon accouchement et n'hésitez pas a poser toute les questions que vous voulez. A bientôt. Elise.
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


277726
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages