Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Des anecdotes et des mécontentements à exprimer, j'en ai

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 445 lectures | ratingStar_67901_1ratingStar_67901_2ratingStar_67901_3ratingStar_67901_4

 

Bonjour Marie,

 

Des anecdotes et des mécontentements à exprimer j'en ai. Des bonnes choses aussi  tout de même et heureusement.

J'ai accouché le 19 novembre 2001 de jumelles à 29s et 4 j. C'était une première grossesse à 33 ans. Rien ne présageait des jumelles (pas d'antécedent, pas de traitement).  

Après quinze jours passés en clinique dans le sud de l'essonne (je devais rentrer le lendemain à la maison) voilà que mes deux nénettes veulent pointer le bout de leur nez. Je n'ai eu aucun stress par rapport à leur prématurité à ce moment là bizarre.  

 3 heures pour organiser un transfert vers un hôpital que pouvait nous accueillir toutes les 3. Un ambulancier plus stressé que moi par des contractions que je ne ressentais pas.  IL est environ 13 H.  Arrivée à l'hôpital, salle de travail, 4 heures plus tard toujours rien, renvoi dans ma chambre. Repas. 5 heures du matin le lendemain, où la la, la je comprends ce qu'est une contraction. Je sonne, retransfert en salle de travail. Demande de téléphoner à papa pour qu'il arrive. 1 heure à entendre une future maman hurler. Mon dieu, jusqu'ou souffre-t-on ? Et là arrive le double de woodie allen. Mal aimable de bon matin pour me faire la péridurale. Premier sermon "je ne peux pas faire de péridurable dans ces conditions". Je tremblais comme une feuille. Pauvre sage-femme j'ai dû lui broyer les mains. Mes pépettes sont nées à 14h50 et 14h51 par voie naturelle. J'ai à peine pû les voir 1k300 et 1k150. Couveuses directes. Et là coup de massue transfert vers deux hôpitaux différents plus de place depuis la veille. Nous n'avions pas été mis au courant.

On me propose une ambulance deux jours plus tard pour aller les voir dans leurs services respectifs. J'ai eu dû mal a entrer. Tout le rituel est très impressionnant pour un néophyte. Cela a duré deux mois entre retour en niveau 2 et reanéonat. J'ai très mal vécu les services de réanéonat. Les alarmes qui sonnent, personne ne vient. Le bébé dans sa couche (dix fois trop grande) salle et depuis longtemps au vu du séchage de son caca. Il a fallu demander sans cesse. A la longue, on s'est habitué aux sonneries on connaissait celles inquiétantes et celles qui ne le sont pas. On a appris à taper sur les fesses lors des apnées. Et surtout j'ai acheté un livre qui m'a beaucoup aidé pour pouvoir poser des questions. Et là on ne m'a plus regarder de la même façon. Il s'agis du livre le Bébé Prématuré, l'accueillir, le découvrir, le soutenir. Une bible (je n'ai zappé que les pages sur les sequelles et la mort je ne pouvais pas imaginer une telle situation). Il y a tout de même des choses qui devraient venir à l'esprit de certains personnels de ces hopitaux c'est que nous n'avons pas tous fait médecine après le bac. De toute façons c'est simple, il y a ceux qui ne vous disent rien, et ceux qui vous parlent avec des termes techniques qui si vous avez réussi à les retenir vous obligent à vous plongez dans le VIDAL. Bref, ce fût pour moi un mauvais moment et je pense que si j'en parle encore autant 6 ans après c'est pour évaquer ce que je ressent depuis. Je tiens à préciser que tous ces gens font un travail merveilleux et qu'ils sont là plus pour nos enfants que pour nous mais un peu de réconfort fait toujours du bien. Mes filles ont aujourd'hui 6 ans, sont fatiguantes de vitalité, sont en CP et même douées, il y a  6 ans en arrière chaques arrivées à l'hôpital nous n'étions jamais sûrs de les voir vivantes je pense qu'il faut le dire. Pour le personnel, ça va toujours.Mais un jour vous arrivez et on vous convoque dans le bureau du chef de service !!! Je pense qu'il y a des parents qui préfèreraient entendre ce qui risque d'arriver plutôt que de l'imaginer et de se faire des idées car je pense que dans ces cas là on ne voit que le pire.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


67901
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages