Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Détails sur mes 36 heures d'accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 498 lectures | ratingStar_220559_1ratingStar_220559_2ratingStar_220559_3ratingStar_220559_4

samedi 20h30 : début des contractions, qui sont assez espacées et pas super douloureuses, ainsi qu'un peu irrégulières, donc jme fais pas d'illusion, vu l'irrégularité des contractions, jpense surtout au faux travail ... pas très longtemps après, j'envoie un sms à Shuki, contractions toutes les 7 min !! jpréfère attendre qu'elles soient plus douloureuses avant d'aller à la mater, en attendant jregarde un film avec mon chéri (au passage film à chier !!) , il voit que les douleurs se font de plus en plus intenses, et me propose donc d'aller à la mater, je refuse, vu qu'elles sont toutes les 8 minutes mtn, jpense que ça va se calmer, mais à 3h, contractions toutes les deux minutes, insupportables, on file vite à la mater, j'avais peur d'accoucher dans la voiture(si j'avais su !! lol)

 

3h30 : arrivée à la mater, en entendant que mes contractions durent depuis 20h30, la sage femme pense que le travail a bien avancé, quelle surprise quand elle m'annonce que je ne suis qu'à un doigt large , elle pense à un faux travail (et merde !) elle me met donc sous monito, et voit bien que les contractions sont assez intenses, après 1h, elle m'examine, le col n'a pas bougé , j'avais envie de pleurer tellement j'étais dégouté !! souffrir pour rien en gros ! elle me dit qu'elle préfère quand même me garder au cas ou, mais bon sans grandes convictions ... Elle me pose quand même une perf, pour essayer de me soulager ... en vain, je souffre toujours, et il est 8h, elle doit partir et me confie donc à une de ses collègues, qui décide à 10h de m'examiner, col ouvert à 2 !! ça avance, mais trop doucement, bonne nouvelle : ce n'est pas un faux travail lol, voyant que je pleure de douleur, elle m'injecte de la morphine, et là je peux me reposer entre deux contractions, je les sens encore, mais quand même moins !! à midi on me monte en chambre, j'ai la consigne de redescendre aux urgences si jamais j'avais trop mal, ça n'a pas loupé ! 14h c'est reparti, contractions incontrôlable, j'ai beau bien respirer, j'en pouvais plus, re-examen col ouvert à 2 un peu plus souple, ça n'avance pas beaucoup, je redemande de la morphine, on m'en redonne mais elle n'a plus d'effet !! je n'en peux plus et mon chéri qui ne supporte pas de me voir souffrir ne sait pas quoi faire ! (là j'ai un ptit trou de mémoire lool) mais je sais qu'on me remonte en chambre, toujours en souffrance lol, rien ne me soulage, j'aimerais que tout ça cesse ! à 20h, grosse douleur au niveau des côtes à droite, j'ai l'impression que tout se tord à l'intérieur, horrible sensation ! je redescends aux urgences, examen : col modifié, toujours à 2 mais court cette fois ci !

 

vu la douleur qui persiste au niveau des côtes, on m'injecte un decontractant, pour voir si c'est parce que je suis trop contracté (ben en mm temps avec des contractions hein ! lol), et là, grosse grosse frayeur, crise d'angoisse, je sens mon coeur qui ralentit, je dis donc à mon chéri "erwan jme sens partir appelle quelqun vite, jvais mourir!" et lui qui me dit "ah non !" mdr, il part vite chercher la sage femme, qui me dit que tout va bien, qu'il faut que jme calme, que c'est une crise d'angoisse, et moi qui n'arrete pas de lui dire que jvais mourir loool! elle regarde le monito, et s'inquiète un peu pour le bébé, beaucoup d'irregularité, elle appelle une autre sage femme, qui décide d'appeler le chef de service, mais monsieur ne veut pas se déplacer !! elles hallucinent, et appellent donc une autre sage femme, qui dit que c'est pas grave, qu'elle avait eu le même cas la veille, on me propose de prendre une douche parce que jsuis vraiment pas bien ! à 3h30 examen du col : ouvert à 3 !!

 

on m'emmene en salle de travail ! ça y est jvais avoir l'injection pour que les contractions soient plus fortes et qu'elles agissent sur le col, la sage femme appelle en même temps l'anesthésiste pour la péri, elle arrive à 4h, ça va le produit n'a pas eu trop le temps de faire effet, j'ai pas souffert " " loool, a partir de là que du bonheur !!! benissez monsieur péridurale loool, tout s'accelère à partir de là le col passe de 3 à 6 en deux heures, pih à 7h30 dilatation complète !! le bonheur, je l'aurais bientôt avec moi ^^ , les sages femmes decident de le laisser descendre tout seul, a 8h10 elles reviennent, on voit les cheveux ^^ premiere question que j'ai posé "quelle couleur?" loool , elles se préparent, et à 8h23 mon petit ange est né ^^, que du bonheur, l'expulsion a été magique !! j'ai tout senti sans avoir mal, pfiou , mais bon j'ai réalisé qu'il était bien là que le lendemain lool ben vi avec tous ces médocs !!!
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


220559
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages