Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai eu l'accouchement dont je rêvais

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 1053 lectures | ratingStar_121825_1ratingStar_121825_2ratingStar_121825_3ratingStar_121825_4

Après de nombreux faux-travail qui ont débuté le 10 juillet le jeudi 22 juillet va être le jour J je sens que je vais faire la rencontre de ma petite puce !!! Dans la nuit de mercredi à jeudi les contractions commencent à s'intensifier mais sont irrégulières alors tant bien que mal je gère la douleur me disant que de toutes façons c'est encore un faux-travail… je me lève à 7h15 le jeudi matin car rendez-vous avec ma gygy au bloc obstétrical pour une 4ème séance d'acupuncture et un 2ème décollement des membranes car bébé ne grossit plus depuis quelques temps. Aussitôt le décollement fait je commence a ressentir de nouveau des contractions intenses mais irrégulières sur le monito j'en ai quelques unes mais rien qui puisse dire que c'est le travail qui commence je sors donc de là-bas avec ma copine et on décide d'aller faire un tour en voiture histoire de forcer un peu les choses, il paraît que ça fonctionne sur certaines femmes pourquoi pas sur moi ? En regagnant la voiture je suis prise de contractions vraiment douloureuses à tel point que j'en suis paralysée mais j'arrive tout de même a rentrer dans la voiture j'appelle mon mari pour lui dire que je vais faire un tour et boire un coup avec ma copine mais que je contrate beaucoup et que ce sera sûrement dans les prochaines heures ou du moins les prochains jours… en voiture les contractions passent de 5 à 3 min, toujours trés intenses mais je gère entre 2 contractions je raconte des conneries histoire de détendre un peu le truc… arrivées à la zone commerciale pour boire un coup je sis prise de nouveau de contractions méga douloureuses mais pas trés longues je décide de rappeler mon mari pour lui dire de préparer les affaires de Maëlys et d'appeler mes parents car l'accouchement approche à grands pas je le sens… je bois vite fait mon jus d'oranges et nous rentrons doucement avec ma copine… Sur le chemin du retour, je décide de téléphoner à la SF qui m'a fait l'acupuncture et le monito en lui expliquant que les contractions se sont rapprochées et intensifiées mais pas forcément régulières elle me conseille de rentrer à la maison prendre une douche et attendre encore 30 min voir si ça s'espace ou se calme, je rentre donc tranquillement, me prend une bonne douche mais rien à faire ça passe pas, mon homme commence a stresser j'essaye de le rassurer en lui disant que de toutes façons prêt ou non, elle est rentrée faut bien qu'elle sorte !!! Mes parents arrivent enfin, j'embrasse longuement Maëlys et lui dit que la prochaine fois que je la verrai nous aurons la puce avec nous… nous partons en voiture, la boule au ventre de devoir laisser la puce à mes parents et je me dis que c'est la fin de l'aventure mais que nous allons en commencer une autre… 11h15: Nous arrivons au bloc obstétrical, en sortant de la voiture il me prend une contraction horrible, je pleurs je me tords dans tous les sens je suis prise de panique j'essaye tant bien que mal de me ressaisir je sers trés fort la main de mon mari en me dirigeant vers la porte du bloc obstétrical… on sonne quelques secondes après une élève SF vient nous ouvrir… ça y est nous y sommes !!! 11h20: on m'installe en salle prépa 2, le temps de faire une analyse d'urines je demande a avoir le ballon pour me soulager car monito trés bon 2h avant l'auxiliaire accepte je peux donc soulager ma douleur en étant libre de mes gestes, ce dont je rêvais ça commence bien… 11h45: la SF arrive elle me contrôle la tension et le col malgrè contractions toutes les 5 min le col n'a pas bougé elle me demande d'attendre encore 1h ce que je fais car je gère comme une chef et je suis fière de moi 12h45: Les contractions sont toujours là, la SF revient me faire un monito de 30 min la puce va bien, je vais bien et je me sens de gérer encore les douleurs alors elle appelle la gygy pour demander une pose de péri car col favorable, elle revint me voir 30 min plus tard c'est bon gygy a accepté on va me poser la péri !!! 13h00: On me fait un bilan sanguin complet avant de recevoir la péri faut encore attendre les résultats… 14h15: La Sf vient me dire que l'anesthésiste a une urgence il sera là d'ici peu… je gère difficilement les douleurs… 14h30: Il arrive enfin, la Sf et son auxiliaire me mette en place pour recevoir la péri, pas aimable du tout mais du moment qu'il me soulage je m'en fou !!! 14h45: Péri posée, je sens encore les contractions la SF me dit qu'ele sera efficace d'ici 5 contractions… 15h15: Je me suis endormie sur la table, la péri a enfin fait effet quand tout à coup au moment où ma puce bouge je sens quelque chose se rompre, je pousse aussitôt et là du liquide coule mon mari va chercher la SF je viens de rompre la poche des eaux naturellement, je sais que maintenant j'aurai mon bébé dans les bras c'est une question de 2 heures tout au plus… 15h45: En plein sommeil, je sens une grosse envie de pousser lors d'une contraction, j'appelle la Sf qui vient m'examiner et qui me dit col dilaté à 4.5 on a encore le temps même si la tête est déjà bien engagée j'ai encore le temps de me reposer, je me rendors aussitôt même si au fur et à mesure des contractions l'envie de pousser se fait plus forte 16h40: Je me réveille en hurlant, mon mari court chercher la SF en lui disant que j'ai envie de pousser trés fort et que la petite va naître dans les prochaines minutes, la SF arrive toute calme en me disant on a encore le temps Mme Ramon mais je vais quand-même vérifier le col pour vous rassurer et là elle me dit vous êtes dilatée à 8 vous pouvez commencer a pousser sa tête descend toute seule attendez la prochaine contraction et poussez de toutes vos forces !!! Pdt ce temps-là elle court chercher son auxiliaire qui n'en revient pas de la rapidité à laquelle mon col s'est dilaté, du coup elles m'installent en 4ème vitesse, je sens la puce descendre a chaque contraction, j'ai même pas besoin de pousser mais je hurle de douleur… en 3 poussées la tête sort enfin, elle me demande d'arrêter de pousser pour vérifier si le cordon n'est pas enroulé elle me dit c'est bon vous attendez la prochaine la contraction et vous poussez aussi fort que vous pouvez, je pousse son épaule sort et la voilà enfin… 16h57: Charleen, Christelle, Gabrielle vient de naître, mon mari et moi sommes en pleurs, Charleen nous montre sa jolie voix, nous sommes emerveillés de voir sa jolie frimousse elle est tellement belle… j'ai le droit de la garder sur moi 15 min le temps de la couvrir de câlins et de baisers et de lui parler… mon mari va chercher ses affaires dans la voiture et part avec elle en salle de soin. Charleen pèse 2kg635 pour 47 cm elle est en super forme et moi aussi. J'ai eu l'accouchement dont je rêvai, ma revanche sur le 1er… ma gynéco vient aux nouvelles elle avait prédit que j'accoucherai aux alentours de 17h00 elle ne s'est pas trompée, je pleurs de joie en la voyant entrer dans la salle d'attente je lui prend les mains et la remercie du plus profond de mon coeur pour tout ce qu'elle a fait pour nous… grâce à elle nos mauvais souvenirs sont bien loin derrière nous, cette femme est un ange !!!
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


121825
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages