Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai pas assez profité de mon accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 432 lectures | ratingStar_29022_1ratingStar_29022_2ratingStar_29022_3ratingStar_29022_4

Pour moi tout va bien a part l fatigue bien sur, malgré une semaine d'accouchement bien agitée. J'essaie de vous résumer.

Le mardi, je vais chez le généraliste pour une rhinite. La, elle me prend 3 fois ma tension et me trouve toujours entre 16 et 18. Elle m'envoie donc aux urgences en me disant que je risque une césa. Je vous raconte pas mon état, moi qui était soulée d'avoir le nez bouché, j'avais maintenant autre chose à penser.

A l'hopital ils me mettent sous monito pour finalement me dire qu'ils attendront le lendemain matin pour savoir s'ils me déclenchent ou pas. Je passe donc la nuit à l'hopital.

Le lendemain matin, ils me disent qu'ils attendent le médecin et d'autres examens pour prendre une décision. Vers 9h30 une infirmère vient me chercher. Dans le couloir, je lui demande si je vais faire le monito, elle me répond "bin nan, on vous déclenche". Super la dimension psychologique. Gros coup de panique, je m'attendais vraiment pas à ça. Je me retrouve sur la table d'accouchement à m'imaginer ce petit être sortir de mon ventre. J'en arrive à me demander si j'ai bien fait de faire un bébé… jusqu'à ce que le médecin arrive et me dise que finalement, on me déclenche pas, qu'il faut que je revienne vendredi pour controler la tension. Super les émotions en montagnes russes…

Le vendredi matin rebelotte, monito et toujours pas de décision donc on me réhospitalise. Le médecin m'expliquera par la suite qu'on m'a hospitaliser parce qu'il y avait trop de monde en train d'accoucher et que le médecin n'a pas voulu prendre le temps de prendre une décision. A priori il n'y a pas vraiment d'urgence médicale mais que comme je suis la, on va me déclencher dans la journée pour pas me faire revenir. Super…

Je me prépare de nouveau psychologiquement jusqu'à ce qu'on me dise que finalement ce sera pour le lendemain. Le samedi matin donc ils me placent le gel en me disant que le lendemain, ils me mettraient la perf (mais ça n'a pas été nécessaire…).

J'étais dilaté à 2. J'ai tout de suite eu des contractions très régulières (2-3 mn).

Mais pas très douloureuses, jusqu'en, fin d'aprem. Vers 17 h, controle, toujours à 2. On me donne donc des efféralgan pour la douleur. Ça me calme bien mais vers 19 h, les contractions reviennnt. À 20 h j'en peux plus je pars en salle d'accouchement, je suis à 3.

Là tout est allé très vite. On me'a posé la perf (super douloureuse ! ) et la péri.

À 22h, dilatée à 47, on me perce la poch et la en 1h, je passe de 4 à 9. À 00h28, la petite cléa voyait le jours.

Pas de gros souci, sauf que j'ai fais de la tétanie tout le long du travail, j'ai cru que j'allais m'évanouir, j'ai vomi avant l'expulsion et j'ai fais une poussée de fièvre, du coup, même si l'accouchement aurait pu être idéal, je n'en ai pas vraiement profité.

Voilà, ça c'est pour l'accouchement mais je ne suis pas au bout des rebondissements…
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


29022
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages