Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je pense qu'il faut se préparer à accoucher sans péridurale

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1068 lectures | ratingStar_42677_1ratingStar_42677_2ratingStar_42677_3ratingStar_42677_4

Je pense qu'il faut se préparer à accoucher dans la douleur pour ne pas prendre la péridurale… Se dire que cette douleur, aussi forte soit elle a un sens, et pouvoir se mettre dedans même quand ça devient insuportable.

Accoucher la plupart du temps est un évènement extremement violant physiquement et psychologiquement. Violant pas dans un sens négatifs, mais plutôt fort, terrible, incroyable, énorme, douloureux, épuisant, magnifique…

Et que c'est comme ça, donner la vie.

Si on a peur de souffrir, c'est peine perdue, la douleur nous terrifie, nous submerge, et résister dans cet état devient un cauchemard…

Pour mon premier accouchement, j'étais "prête" à souffrir, terriblement, on me l'avait dit, je m'y "préparait". J'ai souffert, crié, pleurer, mais j'étais convaincue de vivre un moment indispensable pour pouvoir enfin tenir mon bébé dans les bras… La douleur avait un sens, prendre la péridurale, pour moi, n'en avait pas. Je ne voulait pas mettre dans mon corps et dans celui de mon bébé un dose de morphine aussi grande. C'était mon avis.

Pour le deuxième j'étais forte de mon expérience, la péridurale avait pour moi trop de côté nefaste pour que je la prenne et ayant accouché accroupi après avoir marché, rampé, m'être balancée et mis dans toute les position qui m'ont soulagée j'ai simplement voulut recommencer…

Malheureusement pour moi je n'ai pas "gérer" la douleur comme la première fois, j'ai paniqué et je me suis laissée submergée. J'étais seule et je n'ai pas trouvé le soutien dont j'avais besoin pour reprendre confiance en moi et pouvoir "vivre" cette douleur au lieu de la subir. Je n'ai pas eu de péridurale, mais ce deuxième accouchement a été vécut comme un traumas.

Aujourd'hui, je prépare un accouchement à domicile, justement pour pouvoir être soutenue si je défaille, pour pouvoir être en confiance afin d'affronter ce moment.

Je pense personnelement, qu'à moins que ça se passe très vite, la douleur faut s'y préparer psychologiquement pour pouvoir l'endurer.

Que si on se dit, je prend la péridurale dès que j'ai trop mal, on la prend. Parce qu'on va avoir trop mal.

Après, si on est prête à avoir trop mal, c'est plus facile à gérer, parce qu'on s'y attend.

Difficile d'expliquer tous ça sur le net, c'est long et sinueux… j'sais pas si vous avez tout compris… XD.

Enfin tous ça pour dire que je pense que de décider de ne pas prendre la péridurale, c'est se décider à souffrir et voir le sens de cette souffrance… Parce qu'il y'en a un, celui d'accompagner son bébé dans sa venue au monde.

Si on voit pas le sens de souffrir, alors faut pas, et amen à la péridurale.

Même si personnellement je trouve super violant d'infliger une dose pareille de morphine à un nouveau né ! Je soulève pas de polémique, je dis juste ce que je pense personnellement, après, chacun son oint de vue…

XD.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


42677
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages