Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

La péridurale ne change rien pour moi

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 438 lectures | ratingStar_52888_1ratingStar_52888_2ratingStar_52888_3ratingStar_52888_4

Personnellement, je ne me serais pas sentie plus mère ou je n'aimerais pas plus ma fille si je n'avais pas eu recours à la péridurale.

Je ne suis pas une "pro-péridurale", je suis pour qu'on laisse le libre choix à chaque future maman en lui expliquant au préalable le pour et le contre de la péridurale. Et je peux comprendre que d'autres femmes fassent un autre choix que le mien mais que ce moment soit aussi intense et magnifique dans les 2 cas.

J'ai accouché il y a maintenant presque 13 mois. Mon travail a commencé vers minuit mais je n'ai eu la péridurale que vers 10h du mat, tout au long de la nuit une jeune infirmière m'a aidé comme elle pouvait : en m'apportant 8 coussins, un ballon de travail, em me proposant un bain chaud, etc mais rien de rien ne me soulageait, je ne pensait qu'au moment où on allait me la faire et qu'enfin elle allait me soulager… à 10h quand l'anesthésiste a commencé la mise en place, j'étais zen parce que c'était un choix personnel (même mon mari n'avait pas droit au chapitre car ce n'est pas lui qui acccouchait c'était moi) assumé pleinement et je ne pensais qu'au mieux être qu'elle allait m'apporter et tout c'est super bien passé. Dans les 30 mn, elle m'a soulagé des 2 côtés mais sans éteindre complètement les sensations, je sentais tous mes membres fonctionner et +/- 4 heures après ma puce commençait sa sortie et là j'ai totalement tout sentie sans exception, c'est moi qui poussait et je savais très, très bien contre quoi je devais pousser !!!

Après en discutant avec ma gynécologue, elle m'a dit que le fait d'être bien dans sa tête, sans aucune appréhension vis-à-vis de la péridurale joue un rôle parce que sinon on stresse, on peut bouger d'un millième de milimètre au moment de la pose et c'est là qu'elle peut desservir, que d'une seul côté, aucune sensations, des effets secondaires… comme pour beaucoup de choses le psychique a son importance. J'avoue que le professionalisme de l'anesthésiste a aussi beaucoup d'importance et je pense avoir eu à faire à un très bon anesthésite malgré un jour férié.

Je ne voulais pas faire l'apologie de la péridurale mais juste montrer à des futures mamans que ça arrive peut-être plus souvent que l'on ne pense que tout se passe super bien avant, pendant et surtout après, je n'ai eu aucun effets secondaires avec péridurale. Si elles sont décidées à l'avance à l'avoir, elles doivent assumer jusqu'au bout leur choix et il y a de grandes chances que tout se passe bien. Et "malgré la péridurale" mon 1er accouchement reste un des plus beaux jours de ma vie dans la dignité, le pouvoir et l'amour malgré mes 15 heures de travail.

Céline, maman d'Emma.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


52888
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages