Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le déroulement de l'accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 325 lectures | ratingStar_16390_1ratingStar_16390_2ratingStar_16390_3ratingStar_16390_4

 "Mon accouchement a été programmé pour le 04-07-06. Je devais auparavant téléphoner aux salles d'accouchement afin de vérifier qu'il y avait de la place pour qu'on puisse me déclencher l'arrivée de bébé.

 

6h du matin, bonne nouvelle, je suis invitée à prendre une douche, à préparer mes affaires, et à me rendre pour 8H à la clinique.

 

7h30 : on arrive à la clinique, qui ne possède malheureusement pas de parking privé. Manque de pot, il n'y a aucune place tout autout de la clinique. Un tour de quartier, deux…  Toujours rien. Mais que ce passe t'il ? Le lycée tout proche est pourtant fermé, la faculté aussi, alors pourquoi n'y a t'il pas de place ? Je commence à stresser, j'ai peur qu'on arrive trop tard, et que les sages femmes me renvoient gentillement chez moi, me disant que je n'avais qu'à arriver à l'heure…

 

7h45 : enfin une place. Elle est loin, mais pas grave. Mon copain attrape mon sac, il viendra chercher les valises et le camescope une fois que je serai installée.

 

8H : Me voilà installée, avec une perf dans le bras pour déclencher les contractions. Tout va bien, on a même la télévision dans la salle d'accouchement, pour passer le temps, car ils m'ont prévenu que lorsque l'on déclenchait l'accouchement, cela pouvait être très long.

 

9H : Mon col est dilaté à 4, la sage femme décide qu'il est temps de percer la poche des eaux. Ouïlle, ça picotte. A ça y est, elle y est parvenue, je sens les eaux se rompre et glisser…

 

10h : les contractions commencent à être de plus en plus douloureuses, mais je refuse toujours la péridurale.

 

Entre temps, mon copain a laisser la place à ma maman, puis à mon papa en salle d'accouchement. Heureusement que papa est là, il a pensé à apporter la turbulette que j'avais oublié dans l'excitation. Mince, la sage femme arrive, voit mon père, et commence à le disputer, disant que seul le père du bébé a le droit d'être là. Mon père qui lui répond tranquillement ou presque que il y a pas de soucis, puisque nous ne dépassons pas le quotat des 2 personnes, et qu'il ne faisait que m'emmener la turbulette qu'elle avait réclamée 2h avant.  

 

11H : mon copain est revenu, moi, j'ai de plus en plus mal. J'aimerai qu'elle me donne quelque chose, mais pas la péridurale, c'est dingue comme j'en ai peur de cette péridurale, je préfère avoir mal que de l'avoir… Mais elle me dit que la seule chose qui pourrait me soulager, c'est cette maudite péridurale. Mais qu'en est t'il du masque à oxygène dont j'ai souvent entendu parler ?

 

11h45 : Je n'en peux plus, je finis par accepter la péridurale. Je sers les dents, je broie la main de la sage femme, et me concentre sur la TV…

 

12h00 : Ouf… je ne ressens plus rien. Séance photo avec mon homme… Mon Dieu ce que mon ventre est énorme ! C'est pas possible, bébé passera jamais !

 

13h : je meurs de soif. Mais pourquoi n'ai je pas le droit de boire ? Ils fait 35° dehors, le soleil tape à travers les sortes de fenêtre en plexiglass du plafond. La sage femme m'autorise à mettre de l'eau de l'aérosol dans la bouche, mais pas le droit d'avaler.  

 

Moi, j'ai trop soif, tanpis, je prends le risque : mon copain me donne de l'eau dans le bouchon de mon aérosol. Qu'est ce que ça fait du bien…

 

14H : Rien d'interessant, mon gynéco passe juste histoire de me demander comment ça va… Il regarde mon col, et me dit qu'il n'y en aurait plus pour trop longtemps, le col se dilate relativement rapidement pour un 1er accouchement. Bb arrivera avant le début de la demi finale de la coupe du monde.

 

16h30 : mais où elle est la sage femme ? Ça fait 3h30 que je ne l'ai pas vu… Mais enfin, comme tout semble bien se passer, même si je commence à ressentir à nouveau les contractions, ce n'est pas grave => après tout, comment ont fait nos grands mère avant nous ?

 

17h25 : Retour de la sage femme. Examen du col : le vrai travail va pouvoir commencer, il est dilaté à 10. Elle me met le masque à oxygène, elle préfère ne pas refaire la péri, pour que je sa.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


16390
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages