Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le déroulement de mon accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur familles
Mail  
| 2444 lectures | ratingStar_82585_1ratingStar_82585_2ratingStar_82585_3ratingStar_82585_4

Mardi a 1h du matin, je me couche, sereine… c'est pas pour cette nuit ! Mais voila, a 2h, une douleur me poigne (enfin, la, j'exagere peut être un peu) le ventre… ça ne dure pas tres longtemps, mais assez pour me reveiller et m'envoyer tout droit aux WC, avec cette forte impression que la diarhée me gagne… mais rien ! Qq minutes plus tard, je me recouche… il est 2h22 quand ça recommence, soit 10 minutes apres… prise d'un violent reflexe, je me leve, tape sur le lit en gemissant avec un peu de mal, courbée en avant "Jean pierre… jean pierre" puis tres fort "jean pierre !!!!!! " "oui ? " "putain, j'ai mal !! Je crois que ça y est, elle arrive ! Rho j'te jure, c pas possible, les filles avaient dit que les debuts etaient supportables, mais la, j'en peux deja plus ! ".

10min plus tard, ça recommence, de plus belle cette fois ! Re-re-retour aux WC ou, pardon tres cheres ames sensibles, je commence le nettoyage de mes intestns pousser me fait le plus grand bien quand je contracte… en meme tps, je ne peux m'empecher de penser que si je pousse trop, ma nenette va partir avec la chasse d'eauX-) …

Je decide d'allumer l'ordinateur, de me connecter sur familles et d'essayer d'y trouver un peu de réconfort. Au passage, je prend un spasfon, esperant que la douleur passe et que ça ne soit qu'une fausse alerte… tu parles !

Je douille vraiment de plus en plus.

Je ne cesse de repeter a voie basse, tordue en deux dans le bureau : "putain, j'vais pas t'nir !!! " "rho putain"!! Je pense que le premier mot de Marilène sera… :8).

A 4h, la douleur est si rapprochée et meme l'entre douleur ne soulage rien : j'ai mal en permanence, surtout (attention ! ) a l'anus ! J'ai comme l'impression d'avoir un rectum de 30cm de largeX-) X-).

Je vais reveiller JP, lui dit "mon coeur, la vraiment, je tiens plus… " "je dois me lever ? " "ben ouais ! Enfin chais pas… p'tet qu'on peut attendre un peu non ? " je me tords en mille et il me dis "oh la la, non, la, on y va ! "

Je le sens stressé mais organisé ! Il fini ma valise pour la boucler pdt que je prends un douche brulante sur mon ventre… ça soulage rien mais ça fait du bien et je veux être propre pour ma pepette ! JP se rase (ct pas du luxeX-) ).

4h35, on decolle la Meriva… sur les petites routes, je crois mourir : mon anus me fait si mal sur les bosses de campagnes que je me suspend a 5cm du siege !

5h, on arrive enfin a la maternité… j'attends la contraction (c'est pas long, elles sont la toutes les 5min a peine ! ) pour pas me tordre aux urgences (ou y a pas un chat d'ailleurs ! Jp me dit direct "ben au moins, l'anesthesiste doit pas crouler sous les accidents, tu auras la peri ! " .euhhhh j'vous jure a ce moment, je pense aux milliers de folles alliées qui veulent "sentir la douleur d'un accouchement" X-) X-) ).

On arrive ds les couloirs de l'hopital, on nous redirige vers la maternité… je marche a 1km/h, un peu en coboye, j'ai l'impression que bébé est deja entre mes jambes ! Jp lui, prends un pas plus assuré, je n'arrete pas de le retenir ! ("attendssssssss ! ").

Devant l'ascenseur, rien ne marche"en panne" j'ai pas envie de me taper 4 etages a pates, parce que la, a ce rythme, on accouche assurement ds les escaliers… (-:

Les femmes de menage ont pitié et me mettent tout de go dans l'ascenseur de service, me posent quelque questions auxquelles je n'ai pas envie de repondre, je me concentre moi hein !

On arrive enfin a 5h au service (j'vous avais dit : 1km/h ! ) maternité, on va droit vers les salles d'accouchement, on sonne, je trouve le moyen de plaisanter devant la porte quand on entend un "c'est pour quoi ? " ->"bonjour, c pour un accouchement ".

Une sage femme arive, pas trop pressée… "par ici ! " . Je la suis, toute peureuse mais contente de savoir que je vais être suivie…

La, je calcule avec jp et on se dit que Marilène sera la en milieu d'apres midi !

Je me deshabille, la sage femme me pose le monito.

"on part en salle de travail de suite ! "

"je suis dilatée a beaucoup ? " demande la maman inquiete…

"un bon 4cm"

Bon, la je vous cause plus des contractions que j'ai toutes les 3min !

JP met une blouse pdt qu'on m'amene (toujours a 1km/h) vers une autres salle…

3 femmes sont presentes, tout sourir ! Elles me semblent agitées… "on fait vite, l'anesthesiste est la ! On en profite ! " et la, tout va tres tres vite… on me prend d'un coté le bras gauche pour la tension, le bras droit pour la perfusion, l'anesthesiste arrive, me demande de me pencher en avant, je contracte beaucoup beaucoup… penchée, dos rond, c encore plus inssuportable ! Mais je ne dois pas bouger… la sage femme me serre la main mais timide, je n'ose a peine lui serrer la sienne… JP attends ds le couloir, j'aurais aimé l'avoir a mes coté, parce que la peri, ça soulage, mais c pas une partie de plaisir quand memeX-). Ma jambe gauche se met soudainement a sauter, comme lors d'un reflexe l'anesthesiste me dit "bon, faut arreter de bouger la hein !! " "mais c pas moi !! C ma jambe qui saute" "ah… bon, on change de vertebre, on recommence tout ! " "ahhhhhhhhhh magne toi le fion ou je te met une droite) "

Voila, c posé… ouf, j'attends, c'est long… tout doucement, ça se calme… mais a chaque contraction, mon anus est toujours aussi tendu et douloureux ! Je n'arrete pas de dire a JP "oh *** (ouais, encore, c le mot de l'année) ça fait mal a l'anus !!!!!! " Je le dis a la sage femme qui me dit que ça va passer, a l'anesthesiste qui reajuste la dose mais rien y fait : je suis condamnée a avoir mal jusqu'au bout ! Le tout pour moi est de ne pas faire caca. Je fais tout donc pour ne pas bouger et reagir a ces douleur quand ça contracte… je demande la main de JP !

Puis je m'y fais… j'ai trouvé le truc, je ferme les yeux quand ça arrive, je me concentre en tenant la main de JP (tres calme d'ailleurs) pour pas reagir… ça marche ! Pis c quand meme plus gerable que le ventre tendu !

A 6h, la sage femme revient et regarde mon col "vous etes a 6cm, ça va vite madame !! Votre bébé sera bientot la ! "

Waaaaaaaaaaaa, re-pronostic avec JP : Marilene sera la vers midi : cool !

J'ai faim, soif… mais j'ai tout prevu et je me cogne de leur consigne : "mon coeur, tu m'files un werthers qui est ds le sac ? " il refuse mais j'insiste ! Oh sans dec', j'aimerais l'y voir… j'ai la bouche seche moi ! Il cede… mais me donne un menthos : moins de sucre dit il (mais moins bon).

Ca passe super vite…

7h30, la sage femme revient "vous n'avez plus de col"… je tilte pas et lui demande quelque minutes plus tard "pardon, je vais vous faire repeter peut être mais j'ai pas compris… je suis dilatée a combien la ? " "ah ben en en entier, y a plus de col, on commence a voir la tete"

Re-re pronostic : marilene sera la vers 10h…

La sage femme revient apres quelque minutes, avant 8h sur, et me dit "la, on laisse 2h maxi avant de pousser… inutile de se presser, elle a l'air de descendre tres bien seule"

JP demande s'il peut aller telephoner (a son pere pour prevenir que ct congé aujourdhui) … elle repond "euh… pour quoi ? " "pour le boulot" "ben ça peut arriver de site monsieur, c p'tet pas une bonne idée " "ok, je reste !! "

Re-re-re pronostic, elle arrive dans les 30 min a a venir ?

8h, elle me perce la poche des eaux, je demande a JP curieuse (la, vous me reconnaissez hein) "y a quoi qui est sorti ? " "ben presque rien un liquide jaune, ptet l'equivalent d'un verre… avec un peu de sang aussi… pas tres ragoutant "

Ca passe vraiment tres vite… si vite qu'a 8h30, l'equipe suivante prend le relais, une femme arrive, jeune, de notre age… j'entends "ahhhh mais on se connait" et je regarde, "ben pas moi" je pensais en douce… elle s'approche de JP "on etait en premiere ensemble !! Tu te souviens pas ? " et jp "ahhhhhhhhhhhhhh j'tavais pas reconnu ! " la, j'existe plus pour personne sauf une pueri qui me cause et leur dit "ehhh la pauvre ! C a elle qu'il faut parler " on rit tous un peu…

Elle regarde et m'annonce que la tete est hyper basse, que c ça que j'ai si mal a l'anus (sans dec':roule) , qu'elle descend tte seule et que pour un peu, j'aurais pas a pousser.

A 9h30, elle me dit "aller, on va y aller… vous preferez être sur le dos ou sur le ventre ? " comme je lui dis : bizzarement, aux cours prepa, j'avais juré vouloir être de coté, c plus confortable et plus gerable pour pousser… mais la, je le sens pas ! Je veux être de face ! Etriers installés, on attends la contraction ! Comme je sens bien tout vers l'anus (encore lui : o) ) c'est facile pour moi de decider le moment opportun… "ça y est, je peux pousser la ? " "on y va"

L'auxiliaire pueri est genial et m'encourage vachement : "c'est super ce que vous faites madame !! " (ça voie resonne encore ds ma tete ! ) "ouiiiiii oh la la, vous faites ça bien ! " alors que la sage femme, bien que tres gentille, me dit "ben aller, vous poussez plus la !! Reposez vous ! Pensez aux cours de prepa, main sur les genoux et aller, on serre le ventre, on pousse le bas de corps… !!!!"

Et JP me tient la tete en avant…

Moi je dois être affreuse, mais je m'en cogne le coquillard : ma fille arrive !

"Ohhhhhh on voit vraiment bien la tete !!!! "

Et la, chose inattendu : je demande si je peux voir moi aussi !

On approche un mirroir… et je vois des petits cheveux ! Y a pas une goutte de sang, c'est presque beau c'est sec… c'est emouvant.

"allez, une fois encore et La petite est la !! "

Je pousse… trois fois rien… "arretez" apparement, elle tourne la tete pour faire passer les epaules !

Et la, mon dieu, si vous saviez ce que je ressens coeur2.

9h43 : Je vois un petit corps tout frele, tout beau, et surtout tres propre, tenu par la sage femme par le ventre… sa main est aussi grosse que tout son abdomen !

Elle me la pose sur moi, je laisse tomber mes quelque larmes que je retiens depuis quelque minutes ! Peu paradoxalement… Je ne sais plus trop qui je suis, ce que je fais la… elle est si chaude, si douce, si lisse… je crois que mes premiers mots sont de demander a JP " dis ? Elle est belle nan ? " comme si je m'attendais a voir sortir un monstre ensanglanté et gluant il me repond, pas plus sur terre que moi "je crois oui pis elle est propre !! Pis regarde ses mains, elles sont enormes !! Fais voir ses oreilles !!! " "ohhh regarde, elle a mon nez !! Qu'elle est belle !!!!!!!! "

Pdt ce tps, la sage femme nous a laissé ds notre nouvelle intimité : une vraie famille… je suis si bien ! J'ai tout oublié, j'embrasse JP, mais je ne peux m'empecher de scruter cette petite Marilène, je tente de faire le rapprochement avec mon gros bidon, c'est dur de ce dire que ça sort de soi, qu'on peut faire une si belle chose…

Marilène est blottie entre mes seins, sur un linge chaud.Elle bouge peu, ne pleure pas, mais laisse echapper quelque miaulements tres droles !

Je peux pas decrire ce que je ressens… tantot incredule, tantot realiste : Marilène vient de nous, elle est a nous, pour toujours.

A vrai dire, je delaisse un peu JP a ce moment… il ne la quitte pas des yeux, il doit être ds le meme etat que moi mais plus realiste que reveur… il a compris : il en a prit pour 20ans avec tout ça.

Je ne sais pas finallement si a ce moment je realise tant que ça que c MA fille ! Que c'est cette pepette que j'attends depuis de longs mois…

Je la trouve si belle, vraiment ! Je pense a Celia, quand je lui disait que chaque mauvaise passe de la vie amene un bonheur : tant de mois a attendre cette petite… j'apprecie tellement plus a present ! J'ai l'impression d'avoir gagner a être malheureuse pdt ces mois ou mes tests de grossesse restaient negatifs ! Je ne peux m'empecher de penser que si un bébé etait arrivé 2ans plus tot, il n'aurait pas eté si parfait, si beau, si doux, si tendre… c'est bete, je m'en rends compte… mais c'est ce que je pense (ais) vraiment !

La sage femme revient 20min plus tard… me demande si je veux garder Marilene le tps de sortir le placenta, de recoudre la petite "eraflure" (elle l'a dit tel quel) qu'elle a fait en sortant… evidemment que je veux la garder ! Quelle question…

JP coupe le cordon… avec un "oui" spontanée quand la SF lui demande s'il veut le faire… pour quelqu'un qui au depart ne voulait pas être present .

Je sens bien qu'elle trifouille et que je suis un peu sensible mais je m'en balance, j'ai la plus belle merveille du monde sur moi !

20 min s'ecoulent… JP part avec le bébé pour prendre les mesures et autres "formalités"… ils reviennent tres vite vers moi, la petite est juste emmitouflée dans un linge blanc, nue… c'est JP qui la porte et la, je fond en larme Ils sont si beaux mes 2 amours… je prends conscience du trio que nous allons former J'ai peur qu'on m'annonce que c'etait une blague, que ce bébé n'est pas a nous, que j'ai revé… ils s'assoient et JP donnent le biberon : je jubile face a cette image te demande, yeux plein de larme a la SF de prendre une photo !

Marilène pèse 3kg280 et mesure 47cm ! Une jolie crevette quand meme…

L'auxiliaire la prend pour l'habiller… on est la, on regarde ! Mais moi je suis encore couchée, les 4 fers en l'air, y en a a marre ! Je veux rentrer chez moi, je suis en pleine forme ! Qu'on me laisse repartir avec mes amours…

Elle me rend ma princesse : mon dieu, je ne comprends pas comment un bébé peu être si beau apres avoir passé 9 mois dans la flotte ! Jamais je n'avais vu ça : oh mais ses mains sont elles toutes frippées, pelées, gigantesques par rapport au reste du corps.

On me ramene dans ma chambre… sur un siege roulant, ça fait bizare, je me sens handicapée alors que je pourrais a ce moment faire les JO.

Le berceau suit de pret… quel cortege… les gens du service nous regarde, j'ai l'impression qu'on installe le silence quand on passe… la, je me prends pour la reine d'angleterre que les gens felicitent a son passage je suis hyper fiere ! "oui oui, cette petite là, c'est a moi !! Y a quelque tps, elle etait ds MON ventre !! "

Et la, pdt 4jours, j'arrete plus de la regarder : nuit et jour… je pleure a chaque seconde ou je realise que c'est ma fille… je comprends enfin ce sentiment de se sentir maman : elle est si petite, si dependante de moi… je ne suis plus seule, je suis forte, rien ne pourra plus jamais m'atteindre tant qu'elle sera la… je sais qu'elle a besoin de moi autant que j'ai besoin d'elle .

J'aimerais que tout le monde sente ce que j'ai ressenti et ce que je ressens encore… j'ai l'impression que je ressens plus que n'importe quelle mere alors que toutes, vous avez du ressentir les memes choses, les memes sentiments de force et de fragilité… oui mais là, a mon tour, je sais ce que c'est ! C'est gravé en moi… c'est MA fille, MON bonheur, MA prunelle, MON amour, MA force, MA vie !

L'hospitalisation en elle meme s'est plutot bien passé meme si je flippe a chaque seconde de ne pas être avec JP pdt ces beaux moments… j'ai l'impression qu'il rate beaucoup ! Que tout ça ne se rattrapera jamais pour lui… je ne vis que dans l'attente que la porte s'ouvre sur lui le soir venu ! Qu'il prenne notre fille dans ses bras, me dise qu'elle est belle, ecoute ce qu'elle a manger, dormi, souris, pleuré…

La premiere nuit, je la laisse en pouponiere : mon premier vrai chagrin de maman : je pleure jusqu'a endormissement, j'ai l'impression de l'abandonner, deja ! Je fais 100 fois le trajet de mon lit a la porte, feintant de sortir pour aller la rechercher mais me reprenennant, c'est pas raisonnable : je dois être en forme demain, sinon, je vais pas tenir le choc !

Le matin, je m'empresse d'aller la chercher, j'ai peur de ne pas la reconnaitre mais instinctivement, je me dirige droit vers son berceau… je n'entend plus rien, je fonce a ma chambre, breceau en main, j'ai trop hate de la porter, de la serrer et de l'embrasser, de lui dire que je l'aime…

Je l'ai gardé toutes les nuits d'apres ! On ne me prendrez plus ma fille, hors de questions ! Idem pour les changes et les bains que je VEUX faire SEULE ! Je me debrouille comme je peux mais je prends vite le geste…

La premiere nuit avec moi est assez folklo… Marilène ne cesse de me pomper le doigt ! Meme apres manger, elle veut teter un truc… moi qui etait contre, archi contre la tetine, me voila resignée, sous conseil de la pueri de lui en donnerune, au moins pour la nuit ! Pcq elle trouve ses doigts facilement mais se griffe avec les autres et commence a se massacrer la peau… mais c un calvaire : quand tutu tombe, c des cris stridents ! Bref, je ne dors pas beaucoup mais c pas grave, je tiens bon… je l'aime !

Le lendemain, elle redevient le petit ange… et plus de crise ! La tutu disparait de sa vie !

Mais depuis hier, ça repart… on essaye d'eviter mais parfois, on a pas le choix !

On me dis que je peux finallement sortir samedi, que la petite a trop bonne mine et ne fera pas de jaunisse et que moi, je pete la forme et que je suis assez autonome pour degager de la et faire ma vie… notre vie !

Je suis aux anges, je peux plus blairer les 4 murs de ma chambre, j'ai trop hate de presenter a Marilene sa maison, sa chambre, son chat, ses nounours…

JP vient donc me chercher a midi samedi, tout est pret depuis la veille… il me faut 2 min pout tout regrouper, 2 min pour signer mon papelard de sortie, 20min pour rentrer a la maison et nous y voila.

Je pleure, pleure pleure… mais secretement ! Personne pourrait me comprendre… meme JP…

Ma mere et ma soeur seront la jusque dimanche midi : ma mere est literallement gagatte ! Elle la trouve magnifique, la plus belle, la plus douce… me laisse l"eduquer" a ma guise sans commanter mes methode, elle a l'air de me comprendre et d'apprecier mon nouveau role… elle a ete si triste de repartir pour ses vosges tout a l'heure ! Elle ne la reverra qu'a noel…

Mon papa viendra des qu'il peut, il est degoutée de rater les premiers jours… on lui a gravé un cd de 100 photos pourle faire patienter ! J'ai peur qu'il pluere en les voyant, peur qu'il ne tienne, lui aussi pas le coup et que cette emotions ne soit pas super pour son moral (paradoxalement) .

Les filles, je baigne en plein reve, j'ai si peur que tout s'arrete, j'ai peur que demain, je me leve et qu'elle ne sois plus la, peur qu'on me l'enleve, peur qu'il lui arrive quelque chose, peur que quelqu'un la laisse tomber, peur des qu'elle pleure, peur des qu'elle grimace… je suis gaga, archi gaga, je n'ai plus aucun principe ! Elle pleure, je fonce ! Elle sourit, je l'embrasse ! Elle a faim, je fonce faire un bib… chaque jour qui passe, je me dis que demain, je me reprend… mais chaque jour nouveau, c'est pire ! Je l'aime trop, je me dis qu'elle doit être angoissée de decouvrir tant de chose d'un seul coup… qu'elle doit prendre son tps et que je dois lui laisser moi, le tps qu'elle a besoin pour le faire avant de la matraquer de principes qu'elle ne comprendra pas encore… je soutiens tout le monde que non, elle ne caprice pas, que oui elle a une ame, elle peut avoir peur, elle peut angoisser, elle a besoin de nous pour l'aider a entrer dans ce monde qu'elle connait si peu…

Je suis la pour elle, je ne defaillerai jamais a mon role de maman : elle compte trop sur nous !
  Lire la suite de la discussion sur familles.com


82585
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages