Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le récit de mon accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 346 lectures | ratingStar_105018_1ratingStar_105018_2ratingStar_105018_3ratingStar_105018_4

Tout débute pour moi le mercredi 24 Septembre (DPA le 8 Octobre). J'ai mal au ventre, une douleur qui dure depuis plusieurs jours, mais qui s'intensifie, ça me déchire le bas du ventre, c'est assez bizarre. Mon mari étant en vacances pour s'occuper de moi pour ce dernier mois, on part de suite pour la maternité, avec la valise (on sait jamais, dès fois que…).

Arrivés à la maternité, séance de monitoring : le coeur de bébé bat très bien, mais a peine allongé, plus aucune contractions et le col est fermé… J'ai l'impression de prendre les sages femmes pour des imbéciles : s.

Bref, retour à la maison, la vie continue.

Le dimanche 28 en fin de journée, rebelotte, mal au ventre… nous voilà reparti à la maternité (je connais le chemin par coeur ! ). De nouveau, un petit monitoring, tout va bien, mais cette fois, je suis dilatée… à 1 cm La sage femme me dit "c'est pas assez, rentrez chez vous".

Dans la nuit de dimanche à lundi, je ne dors quasiment pas de la nuit, beaucoup de contractions, mais j'attend !

Lundi 29 au soir, on décide d'aller voir ma maman, qui habite près de chez nous (et donc près de la maternité) , j'ai toujours des contractions, mais je fais bonne mine. En partant je dis à mon mari "on va à la maternité, ça nous promenera ! " Moi folle… jamais.

Bref, on arrive à la maternité, examen de routine, monitoring (beaucoup de contractions) et dilatée à 3 cm ! Youpi (on est pas venu pour rien ! ) La SF me dit "vous êtes trop dilatée pour rentrer chez vous, mais pas assez pour entrer en salle de travail" - "Erf, je fais quoi ? " - " Aller marcher pendant 1h30 et vous revenez après". Je marche, 1h passe, on a prévenu nos parents. Au bout d'1h30 de contractions, je remonte, et là, je peux enfin aller en salle de travail.

Quel bonheur de se dire qu'on va bientôt pouvoir serrer son fils dans ses bras. Il est 2h du matin.

Je demande la péridurale, l'anesthésiste m'endort (c'est tellement mieux de plus souffrir) , mais la péri a ralenti le travail, les heures passent, a 8h20, bébé commence vraiment à montrer des signes de faiblesse.

L'alerte est donnée, je vais accoucher, car le rythme cardiaque de bébé est pas au top.

C'est parti, tout se met en place, je vais commencer a pousser. Après de longues minutes, bébé pointe le bout de son nez à l'aide des forceps, il est 8h51. Clément pousse son premier cri, il pèse 2.935kg et mesure 48 cm. Il est le nouvel homme de ma vie.

Pendant que les SF et mon mari s'en occupe, on me recoud (petite épisio) , et j'expulse le placenta.

Et voilà, une nouvelle vie commence.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


105018
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages