Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le récit de mon accouchement à la maternité

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1483 lectures | ratingStar_218409_1ratingStar_218409_2ratingStar_218409_3ratingStar_218409_4

Comme promis voici le récit de mon accouchement ainsi que le séjour à la maternité. Tout à commencé le mardi 1er décembre à 4h30. Je dormais trop bien quand tout à coup, je me suis retourné dans le lit et là, une envie de faire pipi. Logique quand on est enceinte… Je commence à essayer de m'assoir et là ça commence à couler. Je me dis zut, encore un écoulement urinaire (j'avais un peu de mal à me retenir à la fin de ma grossesse) Donc je m'assoit au bord du lit pour me lever et la splash, ça coule grave alors pour pas tacher le lit, je me met vite debout et là commence les chutes du Niagara Direct j'appelle Jean Marc (mon homme) qui lui ronflait comme un malade à côté. Jean Marc, JEAN MARC réveille toi j'ai perdu les eaux… En trois secondes il était debout. Il me dit qu'est ce que je dois faire ? Donc tout d'abord je lui ai dit d'aller me chercher une serviette éponge car mon pauvre parquet il allait pas y aimer. Je suis ensuite partie jusqu'au WC avec ma serviette entre les jambes à marcher comme un pingoin (je suis sûre que y'en a qui se reconnaitrons) Me voilà sur les toilettes à "couler" comme une malade. Je ne sais plus qui disait que les eaux s'était l'équivalent d'un verre d'eau mais alors PAS DU TOUT ! Moi c'est limite une bassine. J'entendais mon homme qui tournait à droite à gauche pour se préparer mais bizarrement il était super zen. Moi je tremblais énormément et claquais des dents. Jean Marc m'a même demandé si j'avais froid mais non, en fait c'était dû au stress… Je lui ai demandé de m'emmener le téléphone pour que j'appelle le centre périnatal pour savoir si je devais y aller ou si j'allais direct à la mater. Ils m'ont dit d'aller direct à la mat. "Pour information, j'habite dans une mini ville près de Lyon mais ils ne font plus les accouchements à l'hôpital. Il faut que j'aille soit sur Lyon (à 45min) soit sur Roanne (à 1h) mais ensuite je suis rappatriée le jour même de mon accouchement ou le lendemain par ambulance au centre périnatal de l'Arbresle (un village à 15/20min de chez moi) " Je décide ensuite d'appeler ma soeur (pour information ma soeur était ma roue de secours pour l'accouchement au cas ou Jean Marc se désisterai). J'appelle donc Ingrid, une sonnerie, deux sonnerie et là j'entend une vague parole endormie : "Angèle… " "Oui Ingrid c'est moi j'ai perdu mes os" (pour info c'est une anecdote quand elle, elle a perdu les eaux pour son premier je n'avais que 12ans et elle nous a réveillé à 6h en frappant à la maison en disant "prévenez les parents j'ai perdu les eaux et je part à la mater". Moi et mon frère endormi grave on s'est regardé, on a dis mais qu'est ce qu'elle à dit ? Mon frère me sort ben elle a perdu un os et… on est allez se recoucher sans prévenir les parents Bon heureusement mon beauf avait rappeler plus tard) Bref, revenons à moi, ma soeur me demande comment je vais, moi super bien je n'ai pas de contractions donc elle me dit qu'elle se prépare et qu'elle arrive. (1/4 d'h de route) Pendant se temps je décide d'aller prendre une douche. Je me lave en 10min et ma soeur arrive. Vu que elle ses accouchements ont toujours été hyper longs et que je n'avais pas de contraxs ben on décide de prendre un petit déjeuner avant d'aller à la mater. J'appelle aussi mon père qui direct a su que c'était moi. Mais lui je ne l'ai pas réveillé vu qu'il est boulanger. Jean Marc prend les valises, je prend chargeur, appareil photo, portable et hop direction la mat (ma soeur nous suivais dans sa voiture) Arrivée à la mat à 6h30. Une SF me demande pourquoi je viens, je lui dit, ben, perte des eaux, là alors elle descend son regard sur mon pantalon et dis : "ahhh oui effectivement " Tu parle avec mon pantalon bleu ciel tout pourri et trempé je ressemblais à une vrai dauphinette. Là alors, elle me dit qui vous accompagne ? Donc je lui dit ben ma soeur et mon homme. Elle me dit qu'à cause de la grippe A (ptain de grippe) je doit choisir une seule personne… Vu que je n'ai pas de contractions pour le moment je décide de choisir mon homme et ma soeur la pauvre elle doit attendre dans une salle d'attente. Une jeune SF super gentille m'examine et je suis ouverte à 1, elle me met sous monito et ma fille ma bien. Et pas de contraxs 7h30, il y a eu un roulement de SF et une SF d'une 40aine viens m'examiner. Col à 1.5… mais elle m'a fait super mal et en plus permet de faire des phrases du style ben si j'y arrive pas à trouver votre col s'est que vous êtes enrobée, etc… EUh la ptite jeune elle l'avait trouvé du 1er coup ELLE. Bref elle me remet sous monito pareil elle s'exite car elle trouve pas le coeur, etc… Jean Marc était fou, il m'a dit j'ai pris sur moi pour ne pas la remballer… Bref vers 10h (je crois) sous l'avis de mon gynécologue ils décident de me "déclancher" en m'intégrant un tampon pour déclancher les contractions. Elle me le met (là bizarrement elle s'est adoucie, elle devait être mal levée.) elle m'explique bien se qu'elle fait, etc… Et elle me dit qu'elle revient dans 1h00 et que ensuite je pourrais aller me lever puis aller manger et surtout marcher pour faire descendre ma fille (et oui mademoiselle était haute) 11h30 elle revient, m'examine vite fais et on m'emmène (enfin je marche) dans une chambre double. C'était un jeune homme "sage femme" mais alors SUPER gentil !!! Je m'installe dans la chambre et Jean Marc fait un roulement avec ma soeur (pour info elle nous avait appeler pour dire qu'elle allait à Carrouf faire 2/3 achats pour Noël…) Je m'installe vite fait dans la chambre, j'avais une voisine super gentille avec un petit bout de 6jours, elle attendait l'heure de son départ. Je rejoins mon homme avec ma soeur dans la salle d'attente, on parle etc… Midi je vais vite fait manger et les rejoins. Jean Marc me laisse avec ma soeur et va se faire un "Ronald" 13h00 : toujours rien 13h30 : petit début de contractions mais c'est gérable La SF m'avait dit de revenir la voir à 15h en salle de travail pour voir où ça en était. 14h00 : aie, ça commence à douiller grave là, ma soeur chronomètre (Jean Marc est revenu) et j'ai des contraxs toutes les 6min 14h15 : toutes les 5min 14h30 : toutes les 4 min Là j'apercois une maman avec qui j'ai fait la prépa, elle me dit qu'elle est rappatriée à l'Arbresle je me dit cool, je connaitrais du monde ! 14h45 : j'aperçois une autre maman avec un cosy. Une dame plus agée la rejoins et elle partent et en fait c'était Marine et je ne l'ai pas reconnue… On décide alors avec ma soeur et mon homme qui va m'accompagner jusqu'au bout… Mon homme je voyais qu'il voulait me dire oui mais le pauvre était tout blanc ; Il me demande tu veux que je vienne ? Ma soeur elle dit à Jean Marc, si tu veux y aller je t'en voudrais pas tu es le papa c'est normal, etc… Ils me disent de choisir… (moi entre deux contraxs j'ai que ça à faire) Donc finalement au grand doulagement de mon homme je décide de choisir ma soeur, il me dit qu'il est désolé et tout et je le réconforte en disant que c'est pas grave, que si j'avais prévue une "roue de secours" c'était pour ça et tout (Jean Marc crains enormément le sang…) 15h00 je part avec ma soeur en salle de travait el finalement ils me mettent en salle d'accouchement. La salle s'appelle la salle "Gerland" trop marrant puisque on s'est enfin décidé sur le prénom de notre fille (désacord entre deux prénom) par rapport aux deux premières lettres du prénom Olivia La SF (toujours celle de la 40aine) m'examine, col ouvert à 2. 15h30 : toujours pareil 16h00 : col ouvert à 3 je souffre mais ma soeur gère à fond et prend tout sur elle pour me soulager au maximum avec des massages, des paroles, etc… (je l'adore ! ) ils décide de me poser la péri 16h30 : col ouvert à 3 et demi 4 donc pose de la péri. J'ai RIEN senti, l'anesthésiste m'a fait une petite piqure anesthésiante (c'est froid hihi) Puis la SF m'a aidé à faire le dos rond en posant mes pieds sur un tabouret. Elle s'est de en adouscit depuis ce matin Hop la péri est posé entre deux contractions et faut attendre 10min pour qu'elle agisse. 10minutes plus tard, le pied total je n'ai plus mal je sens plus rien et j'entend toujours le petit coeur de ma fille dans le monito 17h00 : Col à 4.5 On décide d'appeler Jean Marc et de lui dire de rentrer chez sa mère car le pauvre il dors dans la voiture et qu'on l'appelerais quand Olivia sera là. 18h00 : redébut des contraxs donc j'appuie pour envoyer une dose 18h05 : je rappuie 18h10 : aie j'ai mal de nouveau (c'est gérable) ma soeur s'exite sur le bouton de la péri 18h30 : S'est MOI qui m'exite sur le bouton de la péri 18h45 : la SF revient, je lui dit que la péri marche plus. Elle regarde et me dit mais si ça marche par contre vous avez appuyer 28 fois (oups) et elle me dit que ça sert à rien puisque les doses sont obligatoirement espacées… Elle m'examine, col ouvert à 5 ! Elle me donne un produit pour bien calmer les contraxs et me dit qu'elle revient dans 1/2 heure 19h05 : Wahhh trop bien son produit je suis shooté à bloc j'ai plus mal du tout. Mes pieds me gratte ma soeur me masse les jambes c'est trop bien ! 19h10 : elle m'examine, col effacé je suis totalement ouverte et elle me dit, va falloir pousser ! Euh, déjà, on se regarde avec ma soeur et on a toutes les deux des étoiles dans les yeux… Elle me met les pieds dans les étriés, je ne sens pas les contractions donc elle me dit qu'elle me préviendra quand faudra pousser. Je lui demande où est le reste du personnel car il n'y a que la SF, ma soeur et moi… Elle me dit que c'est normal qu'on n'a pas besoin d'être si ça se passe bien. Elle sent les contrac et me dit de pousser. Je prend un grand bol d'air, bloc et pousse… Le problème c'est que je ne sens pas mon bassin donc je ne sais pas si je pousse bien mais la SF me dit que c'est parfait. Je rebloc, je repousse, la tête commence à sortir… Ma soeur me demande si elle peux regarder je lui dit pas de problème, elle me dit qu'elle voit des cheveux. Je rebloc, je repousse la tête arrive de en. La SF va vite chercher mon gygy pour qu'il voit l'accouchement. Elle revient 3min plus tard avec mon gygy, je rebloc, repousse, rebloc repousse, le gygy m'appuie sur le ventre pour qu'elle sorte et la SF dit : La voilà !!!!!!!!! " Olivia !!! 3.260kg pour 47.5cm de pur bonheur !!! Elle me la pose sur le ventre, elle pleure, je la caresse, c'est la plus belle, elle à plein de cheveux, elle ressemble au papa, oh et puis non à moi aussi, je lui fait un petit bisous c'est trop beau, ma soeur à les larmes aux yeux… Ils partent me la nettoyer pendant que le gygy me fait la délivrance, je sens rien du tout c'est trop bien je le voit tirer sur le cordon J'ai été déchirée donc il me recoud (je crois 4/5 à l'intérieur et 3/4 points à l'extérieur) Ma fille revient en couche et il me la pose sur moi pour du peau à peau… Je la met au sein et elle tire tout de suite, c'est TROP BIEN !!! J'appelle Jean Marc et lui dit qu'elle est magnifique, il me dit qu'il arrive (pour info sur la route se couillon s'est fait flasher avec MA voiture ! ) On appelle mes parents on approche le tel vers ma fille qui pleure, j'entend ma mère fondre en larmes et j'en verse quelques unes… Wahhh je l'aime c'est merveilleux. La SF me la reprend pour l'habiller… Jean marc arrive vers 20h45, ma soeur prend rapidement deux trois photos et filme vite fait car elle doit s'en aller (et oui, maxi une personne) Je ne sent pas ma jambe droite mais c'est pas très grave. 21h00, on m'aide à me lever car jambe droite toute engourdie. On me met sur un fauteuil et on m'emmène dans la chambre… Jean-Marc me laisse pour ne pas déranger ma voisine de chambre. On m'apporte un palteau repas mais je n'ai pas faim. Dans la nuit je mangerais juste le yahourt et la compote… Ma fille dors, elle se réveillera à 4h00 pour le sein… Lendemain matin, petit déjeuner bain, têtée et sms était mon programme. Ma déchirure me fait un peu mal mais je gère ! 14h00 les ambulanciers viennent me chercher pour mon transfert au centre périnatal. 20min de route ma fille a dormi tout le long. Moi j'avais envie de vomir car dos à la route bahh c'est pas cool 14h30 environ me voilà dans ma chambre, seule avec ma fille qui dort… Je ne verrais personne avant ce soir 18h30 que mon homme arrive, je craque, je pleure… Là je décide de vous envoyer des messages et un élan de sympathie de vous arrive je reçois tout pleins de messages de votre part ! Y'en a même qui m'ont appelées ! Ca m'a remis une PECHE du tonnerre !!! Le soir mon homme arrive et profite de sa fille. Lendemain au bain il l'a pèse et elle à un peu maigrie mais rien d'allarmant, le problème c'est qu'elle dort tout le temps donc c'est moi qui doit la réveiller pour la têtée. Je la change ça la réveille je la met au sein et deux minutes après elle dort pfffff La SF me donne de l'homéo pour ma montée de lait et des granulés super sucré (on dirait des céréales au goût) Bref la montée de lait arrive à J4, ma fille commence à bien prendre le sein et vendredi matin elle avait repris donc ils me disent que je peux sortir dimanche. TOUS LES JOURS j'avais des messages de vous par sms et franchement je ne vous dirais jamais assez merci pour ce que vous avez fait pour moi les filles ! Grâce à vous le baby blues n'a été que minime et franchement je ne sais pas quoi dire de à part merci, que vous êtes géniales et que je vous adore ! Ce merci viens vraiment du fond du coeur les filles… (ça y es j'ai la larme à l'oeil…) Je suis sortie de la mat dimanche matin ma fille pesait 3.080. On est allée rendre visite à Mamie Jo ma belle mère ! A 14h surprise mes parents sonne à la porte donc on prend le café et tout Début de soirée départ chez ma soeur rejoindre là bas mes parents qui étaient partis un peu plus tôt… Rentrée à la maison à 22h et nuit de rêve pour ma fille ! Têtée à 23h00 et dodo à 00h00 et levée à 5h00, têtée et dodo puis levée à 9h00 !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


218409
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages