Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma prochaine grossesse sera suivie de près

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 700 lectures | ratingStar_53323_1ratingStar_53323_2ratingStar_53323_3ratingStar_53323_4

J'ai un petit garçon qui s'appelle Jérémy et qui as 3 ans 1/2. Mon ami, Greg   , et moi nous voulions un autre enfant aux 3 ans de Jérémy et je suis tombé enceinte a noël, je peux vous dire que j'étais ravi de mon cadeau…  

Ma grossesse c'est super bien passée, même mon patron était étonné, souvent les mamans sont malades d'après lui… Je n'étais seulement pas immunisé contre la toxo.  

En plus au boulot ça n'allé pas tres fort, changement de poste, non revalorisation du salaire et du poste, ect… Donc j'étais bien contente d'être enceinte pour pouvoir prendre un congés parental et pouvoir profiter au maximum de mes 2 petits bout'choux !

Tout allé bien pendant mon congés maternité, puis nous sommes partis en vacances, et j'avoue avoir fait quelques excés au niveau nourriture (surtout des biscuits aux chocolat, glaces et surtout du melon) tout cela contient beaucoup de sucre…

Lors de ma 1ere grossesse, j'avais du diabète, mais la non…

Nous sommes rentrés le dimanche 26 Août, et c'est vrai que j'étais a pratiquement 3 semaines du terme, on nous as dit que la voiture n'étais pas conseillé dans ce cas la (mais aujourd'hui je sais que ça ne declanche que l'accouchement). Mais tout c'est bien passé.

Lundi matin, je me reveille avec une mauvaise impréssion, d'habitude mon bébé bouge le matin (et surtout lorsque je me repose) et la rien… Je ne m'inquiète pas, je pense qu'il dort et de plus il ne reste plus beaucoup de place pour qu'il puisse bougé. Toute la journée, il n'as pas bougé, je ne me suis pas inquité.

Le mardi, j'ai commencé a avoir peur, mais surtout j'avais peur de la réponse qu'on allé me donner, donc j'ai laisser passer la journée…

Mercredi matin, j'ai eu une drôle d'impression, une impression de perte des eaux, et mon ventre pesait lourd.

Je me suis mis a surfer sur internet pour chercher des réponses sur les mouvements de bébé, et la mon coeur s'est mis a faire des bonds (pas dans le bon sens) , j'ai lu "si vous ne sentez plus votre bébé bouger dans les 24 H, courez a la maternité", et moi cela faisait plus de 48 h.

Je me suis allongée sur le canapé et me suis mis a secouer mon ventre, je ne sentais rien, mon bébé ne bougait plus… Je me suis mis a pleurer tres fort   , greg s'est demander ce qui me prenait, je luis ai dit que bébé ne bougait plus, il m'as dit que je me faisait du souci pour rien. Je suis quand même allé aux urgences de la maternité vers 12 h, on m'as installé dans une petite pièce, fait un monitoring, l'infirmière entendait un coeur battre, mais n'as pas su me dire si c'était le mien ou celui du bébé, donc une sage femme est venue faire une échographie et la, elle me dit "nous ne voyons plus le coeur", enorme choc (la réponse je la savait depuis le debut, mais je ne voulais pas l'entendre) je ne voulais pas y croire, pourquoi a 3 semaines du terme ? C'est pas possible, ça peut pas arrivé…   .

J'ai appeler Greg pour lui annoncer, il n'y croyait pas, il pensait que c'était une blague, je lui ai demandé d'appeler ma maman et de venir me soutenir.

Je suis resté un moment seule dans cette petite pièce a pleurer, et quelqu'u nest venu me dire que mon mari était la, il est entré, et nous avons pleurer tout les 2, il arrivait pas a y croire… Puis ma maman est entré apres lui et la ça a été dur… rien que de vous en parlez, je sens les larmes montées…

Ma mère et moi avont beaucoup pleurer, elle me disait la même chose que moi, pourquoi maintenant…

On m'as installer dans une chambre pour m'expliquer ce qui allait se passer, on ne pouvait pas m'accoucher ce jour, il fallait attendre 3 jours, on me donnerait des comprimés pour dilater l'uterus, le lendemain je devrais faire des prises de sang, et le 3 jours on pourra declencher l'accouchement. Tout mon entourage a trouvé bizarre d'attendre 3 jours…

Je suis rentré chez moi avec ma maman, car Greg était parti chez sa soeur qui était venu tout de suite pour nous soutenir.

Dans la voiture, j'ai commencé a avoir mal au bas duventre, je pensait que c'étais le stress du a l'annonce de la perte de mon bébé.

Et puis c'est devenu de plus en plus fort (je n'ai pas perdu les eaux) , ma maman s'est mis a pleurer, elle ne savait pas quoi faire pour me soulager. Je lui ai dit d'appeler les pompiers, je n'en pouvait plus… Ils sont arrivés peut de temps apres, on posé pleins de questions, compté les minutes entre chaques contractions, etc… Il m'ont mis un masque a oxygène (cela m'as fait du bien) et m'ont emmené aux urgences vers 18 h. De la on m'as fait des prises de sang, mis une chemise de nuit, et m'as dit que l'anesthésiste allé arrivé pour poser la péridurale.

Apres son passage, je me sentais mieux, plus aucune douleur, Greg était avec moi, ma maman était rester avec Jérémy a la maison, on se posait pleins de questions, et de là la sage femme nous apprend que ce n'est pas un cas isolé, il y a 1 bébé sur 4 qui nait sans vie et pratiquement a terme, on n'y croyait pas.

Le travail a commencé vers 22 h 30 (a peu prés) , j'ai quand même sentie la "sortie", la sage femme a posé mon bébé Johan sur le ventre, et la j'ai pleuré, d'abord parce qu'il était sans vie, et puis parce qu'il etait   (est) beau, parfait…  …

Il commencé a changer, il perdait sa peau, mais ça n'empechait pas qu'il soit beau, j'ai trouver qu'il ressemblait a mon père, et la je me suis remis a pleuré. On nous l'as habillé avec un petit pyjama tout mignon et on lui as mis un petit bonnet. Et on a pu passer un peu de temps avec lui, mon bébé, mon ange, mon Johan…

Malheureusement, nous n'avons pas beaucoup profité de lui (on a quand même pu le serrer dans nos bras et l'embrassé tres fort…).

On nous l'as emmené loin de nous pour toujours   , je n'ai jamais autant pleurer de ma vie…

La sage femme revient et nous donne des petites empreintes (dur) et nous dit qu'elle a fait des photos.

Vers Minuit, Greg rentre a la maison car le lendemain il y a la rentrée des classes pour Jérémy, et moi je me retrouve seule dans une chambre plongée dans le noir, je me sens vide, nulle et surtout je m'en veux enormément, je me deteste, c'est ma faute, c'est moi qui l'ai tué… Je n'ai pas réussi a dormir, le lendemenain matin, je n'ai pas réussi a me calmer, je pleurait, je m'en voulais… L'équipe de la maternité a été tres gentille, elle m'as reconfortée et surtout m'as dit de ne pas culpabilisé (mais ça je ne peux pas m'en empecher…).

Dans la journée, j'ai vu la psychologue du service, elle a été tres compréhensive, et nous a redit que je n'étais pas la première et que toutes les mamans se sentent coupable…

De plus la sage femme, avant de partir de la maternité, m'as dit que j'avais eu une poussée de glycémie et que c'est peut être ça qui a declenché l'arrêt du coeur de mon ange, et la je m'en suis voulue a mort, j'avais abusé, pendant les vacances, de sucreries ! Personne ne pourras me faire changer d'avis sur ma culpabilité…

Nous avons du l'annoncer a Jérémy, ça a été dur, mais il a compris, il nous a posé des questions, c'étais pas facile de garder nos larmes, mais c'est un amour, il m'as fait des gros calins…    

Aujourd'hui j'ai recupéré les photos, et je les regarde souvent (Greg n'arrive pas c'est trop dur pour lui) , bien sur je pleure en me disant que je ne pourrais jamais le voir grandir, sourire et me dire "maman". Mais je me dit que je l'aime énormément, que je l'aimerai toujours…

Nous attendons les résultats des différents examens (malgrès que je sache la cause) , ainsi que l'autopsie et nous envisagerons d'avoir un autre enfant, ça ne sera surement pas pour remplacer Johan, car il sera toujours a nos coeurs, irremplacable…  

Je sais que cette prochaine grossesse sera suivie de tres pres, et a moi de faire attention a tout, plus de sucre…

 
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


53323
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages