Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 375 lectures | ratingStar_51043_1ratingStar_51043_2ratingStar_51043_3ratingStar_51043_4

1er décembre :

Je me lève, à 7h., je souhaite un bon anniversaire à mon homme et je lui dis : "je crois que c'est pour aujourd'hui, parce que j'ai eu beaucoup de grosses contractions pendant la nuit ! ". Il part au boulot sereinement parce que je lui ai promis de le prévenir du moindre signes. La matinée se passe normalement mais je sens de plus en plus de contractions très douloureuse dans le bas du dos essentiellement.

Mon homme rentre vers midi et nous décidons de partir pour la maternité dans l'après-midi. Vers 15h. Arrivée à l'hôpital, monito et touché pour me dire que je suis à 2 doigts et que mon col est bien raccourci. Je souffre toujours beaucoup dans le dos et les contractions sont régulières, toutes les 6 minutes…

Mais voilà la sage-femme me dit de rentrer parce qu'il n'y a plus de places pour accoucher cet après-midi, je dois revenir dans 2 jours (ça les arrange mieux). Les 12 salles d'accouchements sont prises et il y a encore 4 femmes qui attendent qu'une salle ce libère…

Retour à la maison vers 17h. J'ai de plus en plus de mal à marcher à cause de mon dos, je n'arrive même plus à monter les escaliers impossible de lever les jambes. Je me force un peu, parce que je veux prendre un bain pour essayer de me relaxer mais rien n'y fait ça ne passe pas. Je note la fréquence des contractions de 20h à 22h30 toutes les 5 minutes tout pile. A 23h mon homme décide que nous retournons à l'hôpital parce qu'il n'aime pas me voir souffrir comme ça. Il réveille Léo et nous partons pour la maternité. Arrivée à 23h30, je monte seule aux urgences gynéco et mon homme dépose le petit chez ses parents qui habitent à 5 mintues de l'hosto. Pendant ce temps, monito et touché toujours ouvert à 2 doigts !!!!

2 décembre :

Il est minuit et cette fois la sage-femme voit que je souffre vraiment et elle me demande si je peux aller en chambre pendant 2h. Et ensuite en salle d'accouchement, je lui dis ok. Nous allons avec mon homme et une sage-femme à l'étage inférieur, dans une super grande chambre individuelle, je suis soulagée parce que je ne me voyais pas trop partager ma chambre… Les contractions sont de plus en plus forte et plus longue mais j'arrive à gérer la douleur.

A 2 heures. Nous montons en salle d'accouchement, tout est calme. Malheureusement, pas pour longtemps le temps de marcher jusqu'à notre salle j'entends une femme hurler de douleur… ça me glace le sang mais bon quand faut y aller faut y aller… Ma sage-femme me dit bouché vous les oreilles en plaisantant…

2 sages-femmes vont s'occuper de moi, une "expérimenté" et une "élève". Cette élève va s'occuper de mon accouchement de A à Z comme une pro et je la remercie pour son attention et ses bons conseils.

On m'installe, monito et touché ça y est je suis ouverte à 3 doigts.

3 heures. L'anesthésiste me met la péri, je le béni parce que je ne sens plus la douleur dans le dos. Il a du piquer 2 fois mais je n'ai rien senti du tout, j'étais tellement contente que j'ai même pas fait attention à la douleur j'ai juste senti un picotement… La sage-femme me perce la poche des eaux.

4 heures. La sage-femme revient pour un touché je suis ouverte à 4 doigts mais malgré la perf avec l'ocytocyne (pour accélérer les contractions) mes contractions ne progressent pas.

Elle me propose donc l'acupuncture, je lui dit oui. Elle me met une aiguille sur le ventre, et 5 minutes après j'étais ouverte à 6 doigts, elle a complètement hallucinée et m'a dit qu'on allait en mettre sur les pieds. On attend 10 mintues, elle met 2 aiguilles sur chaque pieds. Et 15 minutes plus tard elle revient pour un touché et je suis ouverte à 8 doigts. Je suis super contente, ça progresse.

5 heures. J'appelle la sage-femme pour lui dire que j'ai envie de pousser. Elle me dit non parce que je ne suis pas encore à dilatation complète. Mais moi je ne pousse pas mais le bébé descend et pousse tout seul. Mon ventre se gonfle, c'est impressionnant mon mari est surpris !!!!

5 heures 25. Je n'en plus de résister je me mets à pousser en même temps que le bébé, je le sens il descend bien. La sage-femme arrive, me fait un touché je suis toujours ouverte à 8 doigts mais elle voit bien que le bébé pousse. Elle me dit qu'on ne va pas attendre la dilatation complète si ça pousse c'est que le moment est venu. Elle veut mettre les étrier mais elle n'a pas le temps parce qu'elle voit que je pousse comme une malade. La péri ne fait plus effet, je sens tout, je pousse, mon mari et les sages-femmes sont là, ils m'encouragent. Ils me disent que c'est bien, que je continue ainsi, mon mari me dit qu'il est fier de moi, je suis contente qu'il soit là pour moi. Je pousse encore une fois et sa tête est dehors mais je n'ai plus de force pour pousser, les sages-femmes me disent de pousser, je lève les bras et les passent par dessus ma tête j'attrape le haut du lit et la je pousse tellement fort que les épaules passent, encore une poussée et ma fille est là sur moi entrain de me regarder, il est 5h34. Je ne sais plus ou je suis ni avec qui, je n'ai d'yeux que pour mon bébé, mon mari pleure et coupe le cordon et nous restons là à nous regarder. Je n'ai pas eu d'épisio mais juste une petite déchirure à l'intérieur. Elle pèse mon bébé, 3kg440 pour 52 cm. Au bout de 15 minutes je récupères mon bébé pour la première têtée. La sage-femme me fait mon point de suture et oui 1 tout petit point, mais je sens tout parce que la péri ne fait plus effet mais c'est pas grave j'ai mon bébé dans les bras et c'est tout ce qui compte.

Nous restons là jusqu'à 7h30. Puis retour en chambre. Tout c'est relativement, bien passé pendant mon séjour. L'allaitement se passe normalement malgré des débuts un peu chaotique…

Le seul hic, c'est que notre petite puce a un angiome dans le dos (vaisseaux sanguins qui éclatent) et ils lui ont fait une échographie du dos et de tout les organes vitaux pour voir si il n'y en avait pas d'autres. Heureusement que non, mais apparemment c'est héréditaire ma maman m'a dit que moi aussi j'en avais un sur la cuisse et je n'ai plus aucune trace aujourd'hui, donc ça va partir…

Vendredi 5, retour à la maison, pour le début de notre nouvelle vie à 4.

Voilà le récit, de la naissance de Noélie née le 2 décembre 2008 à 5h34.

Julia heureuse maman de Léo 3 ans et demi et de Noélie 5 jours.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51043
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages