Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon accouchement ne s'est pas déroulé comme prévu

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 360 lectures | ratingStar_219305_1ratingStar_219305_2ratingStar_219305_3ratingStar_219305_4

J'ai fait une preparation pendant des mois pour un accouchement naturel, moi qui ne suit pas douillette du tout j etais sure de supporter la douleur, et je suis arrivee tres sereine a l accouchement, j etais convaincue du bienfait de l accouchement sans substance chimique, et je ne voulais tout simplement pas prendre le risque d une peri, car comme tout acte medical, oui il y a des risques… et j etais egalement admirative de ces jolis recits d accouchements naturels qu on trouve sur les forums. 1eres contractions vers 23h, rapprochees toutes les 5 minutes, depart a la mater a 4h, ouverte a 4,5cm. La sage femme me dit que le col est tres favorable, surement grace a la tisane de framboisier que j'ai bu religieusement depuis le debut du 8eme mois. Ensuite longue promenade et mouvements sur le ballon, avec monitoring en alternance. 8h du mat, ouverte a 6, j entre en salle de travail vers 9h, je prends une douche bien chaude, les contractions ne se rapprochent pas vraiment, toutes les 4 a 5 minutes. C est douloureux, mais je suis heureuse, tout se deroule bien. Je continue d être mobile, mon compagnon me masse le bas du dos pendant les contractions. Vers 12h30, je nouvel examen, la dilatation a peu progresse, presque 7cm. Apres tous ces efforts je pensais que ça serait plus rapide… nouvelle douche, ballon, etc… on me propose de percer la poche des eaux pour accelerer le travail, je refuse, mais une heure trente plus tard et pas vraiment de progression, j accepte car on craint une souffrance foetale. Et la… ça devient archi douloureux, je perds un peu le controle de moi meme, j essaie de repenser a la prepa, je respire, j essaie de prendre la douleur comme une vague, je pense au bebe… Malgre tout, je me mets a hurler, je pense n avoir jamais hurle comme ça de ma vie, moi qui suis generalement posee et calme, j'ai honte de crier si fort. Ça dure comme ça pendant une heure je suis a bout, prostree sur le lit, moi qui avait ete mobile jusqu a maintenant, aucun repit entre les contractions. Je vis des douleurs horribles qui viennent des entrailles, et mon seuil tolerance a la douleur me parait atteinte. Je deviens une autre personne, je prie qu on me soulage de ces douleurs atroces… la sage femme sait que je veux du naturel alors elle me propose un gaz hilarant, je me sens un peu shootee, mais douleur toujours aussi forte. Je prononce le mot peridurale, je ne suis ouverte qu a 8, et je ne me vois pas gerer davantage. A crier ainsi, j'ai l impression d être etrangere a moi meme. L anesthesiste ne viendra qu une heure plus tard, la peri posee je ressens un soulagement, et je me repose une heure. Mais l epuisement moral de ce que je viens de traverser est dur a vivre, je suis extenuee, je n ai pas dormi, par contre l expulsion se fera sans probleme, le bebe sort en 20 minutes a peine, la rencontre est belle, il est adorable, mais je tellement fatiguee que j'ai de la peine a la tenir dans mes bras. Si c etait a refaire je prendrais la peri bien plus tot, j aurais pu me reposer un peu, et mieux profiter de lui ensuite. J'ai une grosse impression de loupé et un traumatisme suite a cet accouchement. Tout ça pour dire que meme quand toutes les conditions sont reunies pour un accouchement naturel, on ne peut pas savoir comment ça se passera le jour J.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


219305
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages