Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon accouchement tres long

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1225 lectures | ratingStar_7939_1ratingStar_7939_2ratingStar_7939_3ratingStar_7939_4

Mon accouchement.

Je suis dans ma 40e sa et depuis quelques jours les contractions sont de plus en plus douloureuses et regulieres, mais j'ai tellement peur q on me dise, encore, q c est un faux travail qu il est hors de question pour moi d aller faire un contrôle a la maternité.

Le 29/11/06.

Beaucoup de contractions cette nuit, le spasfon et le bain n y changent rien, toutes les 5 a 6 minutes et douloureuses, je sens que c est le vrai travail mais il y a quelque chose de bizarre et je ne sais pas quoi.

Ce midi, ta tante, ta mamie et une amie viennent manger a la maison, je sais d avance qu elles vont me forcer a aller a la maternité quitte a revenir ensuite.

Tata, la sur de maman note les contractions depuis hier dans un carnet, quand elle est avec moi.

Comme je m en doutais, nous allons a la maternité (a reculons pour ma part) arrivées aux urgences, mamie explique tout aux infirmieres, je tellement de contractions que j'ai du mal a parler correctement.

Elles me mettent tout de suite dans une piece pour un monito et un contrôle du col les contractions sont bien la, toutes les minutes et tres douloureuses mais mon col ne bouge pasil est toujours fermé en interne.

La sage femme qui s occupe de moi est tres ennuyée et elle essaie de forcer pour faire avancer les choses.

Du coup je reste en observation 2h histoire de voir si ça change quelque chose.

Au bout de 2h, elle reverifie et la, oh miracle, mon col est ouvert a 2 !!!

Du coup elle me fait un decollement et c est reparti pour 1h d attente.

Les contractions se font + intenses encore, le salbumol en suppo ne change rien c est donc bien le vrai travail qui a commencé.

Recontrole : rien !! Pas 1 même !! L interne decide de me garder, il pense que je fais une dystosie du col (col qui ne veut pas bouger malgré les bonnes contractions).

On me met dans une chambre pour la nuit en attendant que le col daigne bouger un peu.

Le 30/11/06.

Je ne dors pas de la nuit, je suis crevée mais j'ai mal, les suppos ne marchent pas mais je prend mon mal en patience et je respire comme on me l a appris en cours de prepa.

La sage femme de garde n est pas agreable, elle ne veut pas verifier mon col alors q j'ai galeré toute la nuit, elle dit que d apres elle c est un faux travail et que j aurais du rentrer chez moi.

Grrrrrrrr je lui aurais arraché les yeux a celle la !!

Le matin arrive et le changement de sf aussi, ouf, la nouvelle est sympa comme tout, elle verifie et rien, je fais bien une dystosie. Elle espere que la journée sera benefique et que ça changera quelque chose pour moi.

Vers 17h je commence a craquer, je n ai pas dormi depuis le 28, je n en peux plus, j'ai mal, je gere de moins en moins bien, je pleure, mon mari et ma mere sont a bout de nerfs, ils s enervent contre la sf du soir car elle verifie mon col et dit q il faut q je rentre chez moi car toujours a 2, pourtant elle a des doigts de camionneurs ça me semble bizarre quand meme.

C etait hors de question !!! Mon homme demande l interne et apres discussions on m enmene en salle de naissance pour poser la peri en fait j etais a 3 !!

Et oui !! Finalement j aurai cédé apres 30h j en pouvais plus !!! Mais c est pas fini !!

La pose est rapide et sans douleur et la je me sens revivre !!

Je ne sens plus rien !! Je vois juste le monito qui les montre, ton cur qui bat mais moi je suis apaisée !! On me perce la poche et on me mets un perf pour accelerer les choses.

01/12/06.

Je somnole quelques heures entre les controles de la sf ça n avance que d 1cm toutes les 2h ça me paraît interminable !

Vers 2h plus de peri, je commence a souffrir, on me remet de la potion magique et c est reparti comme en 40 !!!

Vers 6h gros problème, plus de peri ni d anesthesiste non plus de dispo !! Aaaaaaaaaaaaiiiiiiie.

La j'ai l impression de mourir, q on m arrache les entrailles, je deviens une bete, je ne gere plus rien, et les sf qui ont doublé la dose d hormones, ton petit cur qui bat de + en + vite, je suis prise de panique, j'ai mal, j'ai peur pour ta vie, je crie !!

Papa est la heureusement, il remue ciel et terre pour q un medecin vienne, il me voit me tordre de douleur et il se sent impuissant mais heureusement q il est la, il me soutient, m aide beaucoup en me tenant la main, en me parlant.

Apres 30min de souffrance, un anesthesiste arrive et me remet une dose, je souffle enfin mais c est de courte durée, la pompe tombe en panne !!! Je ne peux plus mettre de produit !!!

Il est 07h30 et pdt 1h, je vais avoir mal comme jamais, moi qui ne suis pas douillette pourtant, je ne sais pas ce qui m arrive on me dira plus tard que c est a cause des hormones qui ne me laissaient pas de repit pour souffler, les contractions s enchainent, je crie pour q on contrôle mon col car je sens que ça pousse, je suis sure que le fait de ne plus avoir de peri 1h ça a agit !!

Et en effet, mon col est passé de 7 a dilatation complete en 1h !!!

Il est 9h, un anesthesiste revient enfin avec une belle dose de potion pour que je me repose un peu avant la poussée, ça fait + de 40h que je n ai pas dormi, ton cur fait des pics a 180 et ça fait + de 12h que la poche est rompue ils craignent que je ne puisse pas pousser et q on finisse au bloc.

9h30, on va commencer car je ne peux plus me retenir de pousser, il faut que je pousse, mon mari va chercher la sf car on commence a voir tes cheveux .

La peri ne marche plus mais je commence a avoir l habitude : fou :

9h40 je commence a pousser, les sf n en reviennent pas, tu descend bien, je sens que ça brule, limite j insulte tout le monde lol.

Ta tete sort, je pousse une seconde fois, tes epaules passent et ça y est tu es sur mon ventre mon ange, mon amour.

9h45 heure de ta naissance, ton papa et moi pleurons de bonheur, tu es si beau si parfait.

Tu t appelles Noah Mickael et nous t aimons plus que tout.

Aujourd hui tu as 11jours, je te regarde et je me dis que toute cette souffrance valait la peine.

Tu es dans mes bras mon ange, je ne croyais pas pouvoir aimer comme ça un jour.

Toi et papa vous etes les 2 hommes de ma vie, merci d être la.

Maritam et noah 11j.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


7939
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages