Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon expérience accouchement grace à l'hypnose

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 02/08/11 | Mis en ligne le 03/04/12
Mail  
| 201 lectures | ratingStar_236329_1ratingStar_236329_2ratingStar_236329_3ratingStar_236329_4
Je viens vous raconter mon accouchement sous hypnose ! J'ai accouché l'an dernier de mon premier enfant. J'ai 32 ans. J'avais une trouille bleue de l'accouchement, berçée que j'étais pour toutes les histoires glanées ici et là au cours de ma vie. Le genre d'histoire qui incluse les mots cris, douleurs, poussée, attente, longueur… Et en plus de ça je suis assez douillette, alors… Et pour couronner le tout, ayant une vie orientée vers le "naturel" , je ne voulais pas prendre de peridurale… Bon ok aussi pour, à cause de la grosse aiguille !! Donc bien avant d'être enceinte, depuis quelques années je regardais ce qui se faisait en terme de prise en charge de la douleur et d'accouchement naturel. Je suis tombée sur les CD natal hypnothérapie, j'ai décidé de me lancer. Une fois la décision de faire un bébé prise, nous avons voulu le jouer naturel, alors on a pas trop "calculé" les trois premiers mois, et puis je me suis acheté le CD "Etre prete à concevoir" . Je l'ai écouté religieusement les premiers 15 jours avant d'avoir mes règles et tout le mois suivant. Et le mois d'après j'étais enceinte ! Bon je sais pas si c'est en lien avec le CD car je n'ai patienté que 3 mois (et encore car le premier mois on a eu des rapports hors période d'ovulation) avant d'essayer les CD. Bon maintenant c'est autre chose qui m'attend. Je vais devenir maman, folle de bonheur je suis et futur papa aussi !! J'ai eu une grossesse fantastique, aucun trouble, mis à part 15 jours de nausées et acidité gastrique le 2ème mois). Le 4ème mois j'ai acheté le coffret hypno naissance et je l'ai écouté une première fois histoire de le connaître. Déjà quel bien de retrouver "ma musique" sur ce CD, celle sur laquelle je m'imaginais près de mon endroit refuge et cet enfant que je désirais tant mais pas encore présent dans mon ventre me courir dans les bras. De l'émotion de savoir que maintenant cet enfant entame sa vie au creux de mon ventre. Le 6ème mois je m'y met plus serieusement en essayant d'écouter le CD de préparation une fois par semaine et le 7ème mois et 8ème mois c'est 3 / 4 fois par semaine. J'avais la chance de ne plus travailler donc je l'écoutait dans l'après midi. Mais j'avais toujours peur. Je me souviens 15 jours avant le terme, assise à pleurer car je ressentais une peur tellement forte, une telle appréhension, peur de pas etee à la hauteur, ne pas être capable d'accompagner mon bébé dans la douceur et la force que peut être une naissance. Mais je voulais être en pleine concience avec mon bébé de ce qui se passe, je voulais que ce travail se fasse ensemble, tous les 3. Car le papa aussi peut s'y mettre. Mon compagnon a écouté le CD quelques fois afin d'être imergé dans cet état de relaxation intense dans lequel on se trouve. Alors voilà, on arrive au jour de la naissance, le 25 aout 2010. DPA – 3 jours. La veille au soir j'ai eu du mal à m'emdormir, le voisin écoutait sa TV trop fort et je n'arrivais pas à me relaxer. J'ai du une fois de plus écouter le CD en m'endormant, comme j'ai contume de le faire en plus de ma séance quasi quotidienne (ça me fait un bien fou, je suis d'une zenitude dans le quotidien (hormis peut être ma peur de l'accouchement, mais je sens de plus en plus une force en moi qui me dit que je peux le faire, je peux ! ). Le matin je vais bien, je ne sais toujours pas à quoi peut ressembler une contraction. Le midi mon compagnon rentre manger, je ne me sens pas très bien, j'ai pas très faim, mais je me force à manger des fraises. C'est marrant car après coup il m'a dit qu'il s'était douté que "çi sa se trouve, cet après-midi…" Vers 14h je monte à la chambre écouter mon CD. Je sens des sensations dans mon ventre, comme des douleurs de règles, mais je doute encore. Ces sensations reviennent régulièrement. Toutes les 10 mn. Je commence à regarder ma montre. Il est 15h. Je prend 2 paracetamol pour voir si ça passe, j'ai pas trouvé de spasf… J'écoute le CD en boucle. A 16h, je regarde ma montre et les sensations (tout le temps de ma grossesse j'ai évité le mot contraction, que je remplacais par vagues ou sensations). Reviennent toutes les 8mn et sont de plus en plus fortes. Je reste allongée sur le lit et écoute le CD en boucle ainsi qu'un autre de musique bouddhistes. J'appelle mon compagnon à 16h15, il est injoignable, la secretaire, me connaissant, demande si elle doit le faire chercher. Je n'ose pas, je dis non. Mais 10 mn après je rappelle et lui demande de le chercher. Le temps qu'il me rappelle et que je lui dise de rentrer maintenant, il est 16h45 quand il arrive. Je lui demande d'appeler la clinique et de dire ce qui se passe : contractions toutes les 5 mn. La sage femme lui dit de me faire marcher ou de me faire prendre un bain, que ce doit être un début de travail. Je lui dit que je suis pas capable de marcher, mon compagnon me fait couler un bain. Je rentre dedans à 17h, petites bougies, CD de musique et la noix de coco que mon homme utilise pour le faire couler de l'eau sur le ventre. Je suis très tournée sur moi même, comme concentrée sur mes sensations. Certaines vagues se font plus sentir que d'autres. Je ressens les sensations dans le bas du dos, comme si on me creusait le dos, à tel point que j'essaye de "caler" ce creux avec des serviettes mais rien n'y fait. En fait c'est bébé qui se fraye un chemin à ce niveau du bassin !! Autant vous dire que le CD tourne en boucle. J'ai réellement compris que j'étais en plein travail quand j'étais dans le bain et que je dis à mon chéri "oh y'en a une qui arrive " et qu'il me répond "je sais". Je suis tout étonné. Comment il sait ? Et bien "ça fait 3 mn" me répond il. Il est vraiment temps de sortir ! A 17h30 chéri rassemble toutes les affaires dans la voiture, anisi quue le poste de musique et le CD de musique durant l'accouchement. On prend la voiture à 17h40. Et là, dans la voiture, je me cambre pas mal pour "bien prendre" les sensations et puis d'un coup ou presque ça se calme, je suis concentrée sur ma respirations et je ne sens plus les sensations. Je le dit à mon chéri qui pense donc que c'est un faux travail et qu'on fait le trajet pour rien. Arrivé à la clinique, je suis prise en charge par une sage femme dans la chambre que je voulais (j'avais repéré le nom de cette salle lors d'une précédente visite et c'était très très symbolique pour moi, c'était la salle Pierre de Lune et je portais ma pierre de lune au doigt. Je suis d'ailleurs abillée en jupe. Dans l'acenseur, tellement concentrée en moi même et détendue, je me fais pipi dessus !! Je dis que si elle me dis que je suis à 3 cm, je m'en fous, je veux la péridurale car si les sensations doivent augnementer je sais pas si je pourrais. Et non je suis entre 8 et 9 cm !! Il est 18h. Pas le temps d'installer le CD ni même me changer. Je soulève donc ma jupe pour, à 20h35, donner naissance à mon adorable petite fille de 3kG600 et 51 cm ! Pas le temps de calculer ce qui m'arrive, ça pousse ! Je demande le tabouret de naissance mais la toute jeune nouvelle sage femme ne dois pas savoir s'en servir et tarde beaucoup à me l'amener. Je vais donc, avec l'aide de chéri, jusqu'au toilettes mais elle ssont trop hautes. Tant pis je me réinstalle sur le lit. On voit la tête mais il y a toujours la poche des eaux. On décide donc de la percer pour faire venir le bébé. Je n'ai poussé que 3 / 4 fois et mon bébé est sorti en une fois. La tête et quasi de suite le corps, sans besoin de poussée supplémentaire ! Un moment très fort !! J'ai eu l'accouchement dont je revais. Un moment calme et serein, bien dans mes sensations. Dès l'arrivée à la clinique, les choses se sont accelerées, c'est le point que je regrette un peu. Je n'ai plus maitrisé ma respiration et ma concentration comme je l'avais fait à la maison, du coup j'ai eu une poussée classique, les jambes relevées par mon compagnon et la sage-femme et la poussée en envoyant toute l'énergie de mon cri vers le bas. Car oui j'ai crié, et que c'était bon ! Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que durant ce moment ! Je recommene quand vous voulez !! Et pourtant je n'y croyais pas trop au départ. Autre bémol, j'aurais aimé que mon allaitement marche. J'ai vu que maintenant un volet est conscacré à l'allaitement dans les CD, je l'écouterais c'est sur ! Et autre chose que j'adore, après sa naissance, dans notre chambre, je mettais le CD de musique de relaxation durant l'accouchement, afin que ma fille puisse avoir un repère connu. Elle s'apaisait toujours sur cette mélodie qui est devenue sienne. Je l'ai fait jusqu'à ses 5/6 mois et je le ressors en cas de gros chagrins, pour la calmer, si elle n'arrrive pas à trouver le sommeil… Oh et quand même le truc dingue que je retiens et qui m'a prouvé que vraiment ça a marché (hormis le fait que j'ai le plus beau bébé du monde, super zen et calme et que j'ai eu une grossesse et un accouchement idéal pour moi) , c'est que pendant l'écoute du CD je me suis "conditionnée" à faire en sorte que je trajet en voiture ne soit pas trop pénible et qu'il soit un moment où les sensations s'estompent. Et c'est ce qui s'est passé, dans la voiture. On a même cru tous les 2 que le travail s'était arrêté alors q'en fait j'étais déjà à 8cm !! Voilà mon expérience, longue, je sais, mais je sais pas faire court !! J'espère vous avoir aidé et n'hésitez pas à me contacter.
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


236329
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages