Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quelques fausses idées sur l'accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 353 lectures | ratingStar_218894_1ratingStar_218894_2ratingStar_218894_3ratingStar_218894_4

Ce qui s'est passé : c'était ma première accouchement cauchemar après : je me sentais total HS ; je trempais des serviettes en moins de temps qu'il ne faut pour le dire ; quand j'en parlais, on me répondait "normal de perdre du sang après un accouchement" (sans rien vérifier, en levant les yeux au ciel et avec un gros soupir genre "yen a vraiment z'ont pas inventé la poudre"…) , qu'il fallait que j'arrête de faire l'enfant, de m'écouter, que j'étais MMMMMMMMÈ ; È ; È ; È ; È ; È ; È ; È ; È ; RRRRREEEEE maintenant (ouais sauf que je me sentais bien plus grosse m**** que mère) , que j'avais une magnifique petite fille, après un très bel accouchement, etc… il y a juste une infirmière (un amour) qui m'écoutais, qui l'avait signalé, mais on lui avait gentiment répondu quelque chose comme "pas écouter l'emm***** de service… "… le troisième jour, je me lève pour prendre ma fille, et je tombe sur son berceau (heureusement que je suis tombée avant de la prendre…) … j'entends ma voisine de chambre qui appuie frénétiquement sur la sonnette d'appel (c'est bizarre : j'entendais TOUT mais j'étais totalement incapable de bouger, parler, même ouvrir les yeux) … j'entends des bruits de pas précipités, on me prend, on me mets sur le lit, prise de tension et là un geste hautement technique, nécessitant un matériel sophistiqué et une compétence pointue (sinon pourquoi personne ne me l'a fait avant ? ) : on baisse une de mes paupières… et j'entends "tension très basse, blanc de l'oeil blanc" (parait qu'il doit être rouge) … perf, traitement (je sais plus quoi) et au lit impératif x jours… mais PERSONNE n'a été vérifié ce qui se passait en bas… j'ai mis des années avant de reconsulter un gynéco laquelle m'a dit "oh y s'est passé quoi à votre premier accouchement ? Votre col est bien déchiré ! " moi : "… " - attendez je vous montre ! " elle passe un petit tuyau avec une caméra dans mon vagin, allume la tite tv en face de moi, et je vois… l'intérieur ! Je suis surprise : je m'attendais à un truc plutôt beurk avec des secrétions et pas ragoutant, c'est rose, plissé, et le col au fond comme une colline rose avec une tite dépression au centre… et sur le côté, un gros V qui l'entaille. Je lui parle de l'expression abdo musclée, elle change de tête et me dit "c'est parfois pratiqué… pas conseillé, car à risques pour bébé et maman… et ça vient sans doute de là… " je lui demande si il y a des risques pour les grossesses suivantes, elle me dit que non. Je ne pense pas à lui parler de mes pertes de sang trop abondantes après l'accouchement, je ne fais pas le rapprochement. Des années après encore, en lisant un papier médical sur les hémorragies du post partum, je suis sous le choc ; en effet, je lis quelque chose comme : "un saignement anormalement abondant DOIT faire penser à une déchirure de col. Un simple TV confirme ce diagnostic. Et une suture sous anesthésie générale est indispensable quasi toujours… " Plus de 20 ans après, j'ai enfin compris ce que j'ai vécu. Mais personne n'a été vérifier, à l'époque (non que je sois une fana des tv, mais rarement ça peut être utile ! ) euh y savent pas faire de rachis dans cet hosto ? Une rachi c'est comme une péri, ça se pose de la même façon, et ça agit TOUT DE SUITE ! Et c'est FAUX ! Si VRAIMENT il y a une urgence médicale vitale (comme une rupture utérine) , il faut intervenir DE SUITE, faire une césa immédiatement. Or une péri n'est pas dosée pour une césarienne (si une péri était dosée pour une césarienne, ça risque de bloquer le travail, et décupler les risques de problème pour bébé et maman). Si on fait une césa avec une dose de péri, alors la maman SENT TOUT : c'est comme une césa à vif ! Donc il faut remettre une dose anesthésique. Or ça peut mettre entre 0 et 30 mn pour être efficace et anesthésier correctement le ventre… on ne peut savoir le temps que ça peut mettre… si on attend, en cas d'urgences vitales, il y a risques pour bébé et maman mais l'anesthésie sera efficace si on attend pas CAR urgence vitale, il y a des risques que la maman sente TOUT (il y a un témoignage récent dans ce sens sur le forum accouchement, c'est une horreur) … donc si urgence vitale, c'est AG… PÉRI OU PAS !!! (et si c'est pas AG parce que péri c'est prendre le risque de vivre un vrai cauchemar…) de plus, la péri AUGMENTE les risques qu'il y aie besoin d'intervenir en urgence - blocage du bébé, souffrances foetales ou… rupture utérine non ressentie par la maman (donc on voit que ça déconne quand le RCF du bébé part en vrille…) parce que péri à assommer un cheval… tout dépend des conditions d'accouchement… malheureusement il faut choisir sa maternité avec beaucoup de soins, parce que accoucher sans péri sur le dos dans des conditions médicalisées INUTILES normale, c'est une horreur, perso je pourrais pas… de nombreux protocoles hostos décuplent la douleur : être immobile, sur le dos, poche rompue artificiellement, avoir une "menace" au dessus de la tête genre "si c'est pas un cm par heure c'est césa… si vous acceptez pas ça ou ça c'est césa… etc… " (ça stresse, donc secrétion d'adrénaline qui ralentit la secrétion d'ocytocine, l'hormone des contractions) , etc… pour bien vivre son accouchement sans péri, il faut être libre de ses mouvements (ce qui ne veut pas dire pouvoir passer de sur le dos à sur le côté sur la table ! Ça veut dire marcher, s'étirer, se suspendre, se mettre à 4 pattes, à genoux, etc…) , pouvoir prendre un bain si besoin (pour moi effet sur la douleur : magique ! ) , chanter si besoin, boire si besoin, etc… tout ça agit sur la douleur, et la diminue parfois dans des proportions incroyables. Et ENCORE PLUS dans le cas d'un AVAC… ou le travail peut être particulier, plus lent, ou parfois même faire une pause - arrêt total des contraction durant x temps - pour mieux repartir après (comme si l'utérus se ménageait) … sans compter que parfois on a tellement dit à la femme qu'elle prenait des risques inutiles (les études démontrent le contraire) , avait des caprices de gamine, voire mettait son bébé en danger et ferait mieux de se laisser ouvrir le ventre gentiment aux conditions de mr le dr… rien de tel ça pour agir sur l'estime de soi, faire douter et avoir une influence négative sur le travail.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


218894
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages