Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

récit d'accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 486 lectures | ratingStar_54240_1ratingStar_54240_2ratingStar_54240_3ratingStar_54240_4

Certaines de vous connaissent mon histoire, mais je vais recapituler pour les autres.nous sommes le vendredi 11 avril 2008 (jour de mes 33 ans) Je suis à 21 semaines et 6 jours.je vais à mon echo du 2ème trimestre avec mon mari et Noémie (la plus petite) et là le couperet tombe, mon gygy nous annonce que le coeur de notre bébé ne bat plus (à ce moment là nous ne savions pas le sexe de notre bébé) c'est affreux j'ai l'impression de ne rien comprendre à ce qui m'arrive ; ça fesait environ une quinzaine de jours que j'avais des pensées morbide a propos de mon bébé et la nette impression qu'il y avait un problème.Le gygy nous explique qu'il va falloir que j'accouche normalement (à ce moment là je ne pige toujours rien, je suis totalement dans ma bulle) nous sommes reparti chez nous ou mes 2 grands nous attendaient pour savoir le sexe du bébé, moi j'étais totalement incapable de leur dire que le bébé était décédé donc c'est mon mari qui l'a fait et là les pleurs les cris… je suis entrer à la mat le dimanche vers 17h ; une sage femme m'acceuille et je ne pige toujours pas se que l'on va me faire… donc elle m'explique tout le protocole à suivre, j'en reviens pas panique totale, je pensais avoir"une aspiration"et bien non il va falloir accoucher normalement avec une péridurale ou tous les médoc pour ne pas souffrir (physiquement) donc 3 médoc de chez plus quoi pour faire murir le col, le 14 re médoc, en fin d'après midi ils commencent à agir les contractions commencent et cela toute la nuits jusqu'à ce quelles deviennent insupportable (contractions toutes les 3 mn) j'appelle la sage femme quivient me faire une piqure de morphine, que ça fait du bien et au moment ou je commence à m'endormir la poche des eaux est rompue direction salle de travail, je suis complètement chouter a cause de la morphine mais quesque je suis cool.en salle de travail la sage femme ne capte pas mes contractions c'est à moi à lui dire quand il y en a une qui arrive et bizarement elles sont beaucoup moins douloureuse que quand je me trouvais en chambre.mon mari est stresser mais il ne dit rien il me dit juste que je suis courageuse.ma petite ALIX est née le 15 avril 2008 à 5h45.le gygy ne veut pas me dire le sexe de mon bébé et qu'il va falloir attendre les résultats de l'autopsie.après l'accouchementil m'ont anesthésier un petit 1/4 d'heure pour nettoyer l'interieur.mon mari m'a dit qu' à mon reveil je rigolais, pourtant c'est franchement pas drole, ils m'ont dit que c'etait du au gaz hilarent.les sages femmes pèse ma petite puce elle ne pèse que 90 grammes au lieu d'environ 500 grammes.l'équipe médicales a été super rien à redire.les sages sont meme génées car il y a plusieurs maman en train d'accoucher.je subis leurs cris en silence.retour en chambre vers 9h.je vois la psy mon gygy perso et il me dit que je sors le lendemain.le retour à la maison a été affreux je veux être toute seule, alors je m'isole dans ma chambre et je pleure encore et encore et encore.le 16 mai je vais chez mon gygy et j'ai enfin les résultats de l'autopsie ; tout va bien à mon sujet, il m'annonce que c'était une petite fille (je m'en doutais depuis le début de ma grossesse). En faite il y a eu une vrille dans le cordon de ma fille, aucune malformations juste un accident tout con.le gygy nous donne le feu vert pour mettre bébé n°5 en route.ALIX a été incinerée le 28 mai des le lendemain mon mari et moi nous avon voulu nous rendre au cimetière pour nous receuillier et déposer un joli bouquet de fleurs que j'avais fais préparer chez le fleuriste spécialement pour mon ti ange.maintenant il faut avancer mais c'est dure meme trés dure.j'aurais du avoir ma fille dans environ 15 jours.vivement que ce mois d'aout soit fini.nous esseyons de mettre bébé en route mais apparament je n'ovule pas (courbe de temperature ne bouge pas mais les tests d'ovulations sont positifs) les TP sont en action.je vais voir ma psy toutes les semaines pour evacuer mon stress, mes angoisses et tout ce qui me préocupe.je suis sous lysanxia a cause de mes crises d'angoisses qui sont assez importantes.il ne passe pas un jour sans que ma petite alix soit dans mes pensées, je l'imagine avec ses petits copins et copines anges.merci pour votre soutien les filles ça fait un bien enorme.bisoux à toutes.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


54240
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages